Les enchères sur les fréquences 5G se sont envolées à cause d’Iliad estiment des analystes

Dans une note les analystes de Fitch considèrent que les enchères ont atteint des sommets à cause de la récente arrivée d’Iliad sur le marché italien qui aurait forcé ses concurrents à surpayer les fréquences mises en jeu.

Le montant total des offres, au terme de 14 jours de relance a dépassé de plus de 4 milliards d’euros la limite basse fixée dans la loi de finance 2018 italienne et s’élève à 6 550 422 258 euros. Un montant qui inquiète même de notre côté des Alpes.

Les analystes de l’agence de notation, à titre de comparaison, ont rapporté les prix des fréquences 5G en Italie et en Finlande où les enchères ont également eu lieu. Le constat est sans appel. La grande surprise vient des lots de la bande des 3700 MHz, qui ont rapporté au total 4,3 milliards d’euros. Les fréquences ont coûté dix fois plus cher en Italie qu’en Finlande. Le prix du MHz rapporté à la population s’établit "à 0,367 euros en Italie contre 0,036 euros en Finlande".

"Les opérateurs italiens, Telecom Italia et Vodafone, ont surpayé leurs fréquences, pour se défendre contre le nouvel entrant Iliad, et non en raison de la nécessité de lancer la 5G." concluent les analystes.

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (23)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Posté le 05 octobre 2018 à 22h07

Ahhhh, toujours ces fameux anal....ystes ! laughing


reno69
Envoyer message
 
20646 points
Posté le 05 octobre 2018 à 22h31
co7x a écrit
En italie il y aura la même chose qu'avec free en France. Les opérateurs vont chercher à se différencier sur la qualité de service, vu que les prix auront baissé et seront à terme sensiblement les mêmes chez tous les opérateurs. Aujourd'hui, free en France est un poil désavantagé car l'opérateur possède moins de fréquences que ces concurrents: Pas de 800 Mhz, Moins de fréquences aussi pour la 3G (donc débit/capacité moindre, et pas de H+)

  Bonjour, co7x Free n'a pas eut de fréquences 800 MHz car il n'a pas mis assez pour les enchères, étant nouvel entrant dans le mobile cela peut se comprendre, mais c'est ce qui a donné un avantage certain à la concurrence !!!

  Aujourd'hui Free dispose du 700 MHz mais en fonction du calendrier de libération de la TNT il faut du temps et donc Free mobile subit du retard sur la concurrence malgré ses efforts pour déployer son réseau.

  Reste à voir ce qui se passera en France lors des enchères, j'espère que Free/Iliad tiendra compte de son expérience passée !!!

wink

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-39 points
Posté le 05 octobre 2018 à 23h03
Freeboz a écrit
Normand BZH a écrit Les enchères se sont envolées à cause de la cupidité des opérateurs concurrents. Ah ?
Donc c'était des enchères asymétriques, et tout le monde sauf Iliad a été cupide. Tu travailles pour Free?

"Les opérateurs italiens, Telecom Italia et Vodafone, ont surpayé leurs fréquences, pour se défendre contre le nouvel entrant Iliad, et non en raison de la nécessité de lancer la 5G." concluent les analystes.

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-39 points
Posté le 05 octobre 2018 à 23h04
Freeboz a écrit
Normand BZH a écrit Qui va payer à la finale ? Les clients. Voila à quoi vont conduire les attitudes, réactions irraisonnées des opérateurs. La 5G risque d'être un beau fiasco, et qui va réparer tout ça ? L'argent public, comme toujours.
L'argent public qui aura été collecté via les enchères absurdes, tu veux dire ?

Et oui, c'est toute l'absurdité du système.

Posté le 06 octobre 2018 à 23h47
Normand BZH a écrit
Freeboz a écrit Normand BZH a écrit Qui va payer à la finale ? Les clients. Voila à quoi vont conduire les attitudes, réactions irraisonnées des opérateurs. La 5G risque d'être un beau fiasco, et qui va réparer tout ça ? L'argent public, comme toujours. L'argent public qui aura été collecté via les enchères absurdes, tu veux dire ? Et oui, c'est toute l'absurdité du système.

Effecivement ,

la 5G part pour ne pas faire mieux que la 4G+ avant au moins 10 ans, sauf sur quelques sites bien ciblés, mais bien marginaux.

Il faut être fou pour imaginer couvrir un pays en 26GHZ à un coût raisonnable et vendable aux clients avec une réelle valeur ajoutée.

Je suis prêt à parier que les fameuses fréquences 5G 700 et 3500 seront juste recyclées en 4G+ ou 4,5G peut-etre.

La vraie 5G en 26 GHZ n'existera que dans les salons et foires encore longtemps.

Posté le 07 octobre 2018 à 16h06

En même temps, la stratégie d'Iliad est sur le long terme.

En tant que nouvel entrant et sans expérience sur le mobile, la stratégie en France était de faire au mieux avec un investissement raisonné.

Lorsque les fréquences 700 Mhz ont été libérée, Iliad a fortement investit sur ces fréquences puisqu'il avait été mis hors jeu sur les fréquences 800 Mhz par les autres opérateurs Français.

Il faut dire qu'aujourd'hui là où est déployé le 700 Mhz la couverture 4G est très appréciable avec des téléphones compatibles.

Maintenant dans le cas de l'Italie, la problématique est différente.

Iliad est déjà sur le marché, a déjà un nombre important de points haut et investit sur une génération de protocole à venir.

Avec le démarrage qu'Iliad a effectué sur leur marché, ses concurrents se rendent bien compte qu'il ne s'agit pas d'un petit joueur qui leur a été mis entre les pattes et ils se sont battus comme des chiffonniers pour limiter l'influence du nouvel entrant sur leurs marges à venir, surtout qu'une bonne part des fréquences basses 5G (700 Mhz) étaient d'ors et déjà réservées à Iliad.

La bataille sur le 3 700 Mhz est surtout dû au fait que la disponibilité de fréquence dès 2019 permettra une bataille de communication sur les premiers à commercialiser la 5G en premier et sur le prix de cette mise à disposition.

C'est la principale raison de l'acharnement qui a été mis dans ces enchères.

Ceci-dit, ce scénario ne pourra pas se reproduire sur tous les marchés où sera commercialisée la 5G car dans le cas contraire, les fréquences seront effectivement vendues, mais auront du mal à être déployées sans hausses importantes des tarifs, les opérateurs n'ayant pas une surface financière suffisante pour donner à manger à tous les râteliers d'états de plus en plus gourmands.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).