Altice France dément toute intention de vente de BFM Business

Nous vous rapportions que le Canard enchaîné prêtait à Patrick Drahi des intentions de vente de BFM Business. Altice France dément formellement.

Selon le palmipède, Patrick Drahi préparerait la vente de la radio/chaîne de télévision d’information financière qui fait partie du groupe NextRadioTV depuis 2002 et BFM Business pourrait bien devenir propriété de son actuel directeur de la rédaction, Stéphane Soumier qui serait candidat au rachat.

Le service presse d’Altice France, dans un mail laconique, nous informe que cette information " a fait l’objet d’un démenti".

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Afficher les 5 premiers commentaires...
Posté le 04 octobre 2018 à 20h28

Pendant que l'on parle de Drahi on ne parle pas de la V7. 

Comme en politique quand un scandale menace on en sort un autre plus gros qui masque le 1er... Un contre-fe

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11412 points
Posté le 04 octobre 2018 à 23h44
Stéphane_ping a écrit
Quand on commence à vouloir démentir..., c'est que les tractations sont déjà bien avancées...

démentir c'est validé. Oui, le monde ne tourne plus bien rond. undecided

Posté le 05 octobre 2018 à 03h22
Stéphane_ping a écrit
Quand on commence à vouloir démentir..., c'est que les tractations sont déjà bien avancées...

Et donc quand c'est pas le cas on fat quoi? On laisse circuler l'info intox?

Posté le 05 octobre 2018 à 06h57

A la limite qu'est ce qu'on en a à foutre ?

Posté le 05 octobre 2018 à 10h35

Altice (dé) ment......c'est surement vrai !!!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).