Et si Xavier Niel lâchait Free et se consacrait à son rôle de pape de la Tech ou entrait au capital d’Orange ?

Les spéculations vont bon train et des scénarios de consolidation dans les télécoms voient Xavier Niel quitter le navire Free pour devenir actionnaire de référence d’Orange ou encore pape officiel de la Tech française.

Après ses déclarations équivoques lors de la présentation des résultats et la volonté de restructuration de ses projets dans les télécoms, Xavier Niel se retrouve au centre de la partie. "Il se murmure dans les arcanes du gouvernement que Xavier Niel pourrait troquer tout ou partie de sa participation dans Free contre un rôle plus officiel d’investisseur numéro un dans la Tech française" peut-on lire dans le Figaro.

Parmi les autres hypothèses mettant en jeu Xavier Niel, l’entrée au capital d’Orange en tant qu’actionnaire de référence fait couler de l’encre aussi "Il apporterait à Orange une nouvelle dimension sur le plan international. C’est l’homme de la Tech". L’idée est séduisante mais, encore faut-il s’entendre sur le prix et passer outre la crainte des pouvoirs publics qui s’attendent, dans ce scénario, à une remontée des tarifs ainsi que l’antitrust européen qui pousse plus à des passages à quatre qu’à des retours trois (cf.Allemagne).

De plus, cette hypothèse serait synonyme de suppression d’emploi, et le gouvernement dans son optique de relance par les investissements (new deal mobile, plan THD) "a tout intérêt à conserver quatre opérateurs" affirme Sébastien Crozier, président de la CFE- CGC.

Si rien ne se fera avant la fin du processus d’attribution des fréquences, la consolidation dans les télécoms se fait de plus en plus pressante. "Tant que les opérateurs seront quatre en France, l’hypothèse d’un retour à trois sera en suspens" résume un expert pour le Figaro. La Palice en aurait dit autant, mais l’idée est là. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (42)
Afficher les 36 premiers commentaires...
Posté le 11 septembre 2018 à 18h25

Si Xavier Niel entre au capital d'Orange, et prend sous son aile la division Orange Labs, c'est clair et net, je reviens en courant chez Orange...!

Posté le 11 septembre 2018 à 19h33
MisterDams a écrit
Antwan a écrit Ridicule, il aime trop son bébé pour ca. Ben je me disais ça en lisant le titre, mais en y réfléchissant c'est peut-être pas si bête. Le but de Xavier Niel était de casser les prix qu'il jugeait excessifs, d'abord dans le RTC, puis dans l'ADSL, puis dans le mobile. C'était aussi de montrer qu'un "modem" pouvait en faire plus, beaucoup plus. Aujourd'hui, la concurrence fait rage et les prix sont assez bien placés par rapport à l'échelle mondiale. Il pourrait donc se "désintéresser" de ce milieu en prenant du recul (sans forcément tout quitter), pour aller vers une autre "cause" à défendre, comme les médias, l'éducation, les start-ups françaises... Soit ce qu'il fait en ce moment avec 42, Station F et ses participations dans les groupes médias.

Ne crois-tu pas qu'il ne s'est pas déjà désintéressé de Free ?

Quand tu vois comment ça fonctionne aujourd'hui, à grands coups de promos....

Dommage.....


bofi
Envoyer message
 
359 points
Posté le 11 septembre 2018 à 20h23
Helloday a écrit
Si Xavier Niel entre au capital d'Orange, et prend sous son aile la division Orange Labs, c'est clair et net, je reviens en courant chez Orange...!

Pour l'instant, techniquement free est complètent largué. Aucune innovation depuis 3 ans

Posté le 12 septembre 2018 à 01h09
taduarial a écrit
"l’entrée au capital d’Orange en tant qu’actionnaire de référence" En tant que copain de Macron (et copines pour leurs femmes; cf plein d'articles là-dessus depuis 1,5 an), cette consanguinité / traitement de faveur, c'est très malsain mais détestable!!! 100% contre car c'est une décision qui serait politique...mais entre vrais copains (coquins?)

Seulement le les poste s au gouvernement ne durent qu'un temps !!

En politique les amitiés durent le temps des ententes et ou alliances !!!

Après si le but final est la recherche d'intérêts particuliers !!!

Je trouve qu'il aura plus à perdre et pour son image (l'homme qui aura construit le réseau le moins achevé) et pour ses affaires .


ttb
Envoyer message
 
1275 points
Posté le 12 septembre 2018 à 07h49

"Tant que les opérateurs seront quatre en France, l’hypothèse d’un retour à trois sera en suspens" résume un expert pour le Figaro.

Elle est magnifique cette phrase ! Ca c'est du journalisme !tongue-out

Posté le 12 septembre 2018 à 13h35
ttb a écrit
"Tant que les opérateurs seront quatre en France, l’hypothèse d’un retour à trois sera en suspens" résume un expert pour le Figaro. Elle est magnifique cette phrase ! Ca c'est du journalisme !

Puis lorsqu’il y aura trois opérateurs ce même journaliste dira...

"Tant que les opérateurs seront trois en France, l’hypothèse d’un retour à quatre sera en suspens"

tongue-out

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).