Free : deux poids deux mesures du côté des analystes

Alors qu’iliad a publié ses chiffres mardi dernier, les analystes n’ont pas manqué de réagir face à la contre performance de Free sur le mobile et sur le fixe où l’opérateur a perdu respectivement 200 000 et 28 000 abonnés au cours du second trimestre.

Si en parallèle la rentabilité du groupe de Xavier Niel s’améliore, force est de constater que les avis divergent autour de ses résultats. D’ailleurs le cours du titre d’Iliad en bourse joue au yoyo sur fond de déclarations de Xavier Niel sur un schéma de consolidation.

Du côté de la banque d’affaires franco-américaine Bryan Garnier, toujours à l’achat sur le titre, les résultats de Free sont médiocres commercialement mais "le pire devrait bientôt être derrière nous". Les analystes mettent en exergue l’annonce rassurante de l’opérateur autour de résultats positifs en matière de recrutement sur le mobile sur la période juillet/août augurant d’une bonne performance au troisième trimestre. Sans oublier le carton d’iliad en Italie où l’opérateur a franchi le cap des deux millions d’abonnés. 

Raymond James, persiste et signe à "achat fort" et préfère croire que Free va se redresser d’un point de vue commercial en septembre avec le lancement très attendu et important de la V7, sans omettre "sa politique commerciale agressive" qui peut jouer en sa faveur. 

Enfin, Kepler Cheuvreux se montre plus septique, soulignant " que tous les leviers de croissance traditionnels sont maintenant épuisés et qu’Iliad est passé d’un statut de preneur de parts de marché à celui de victime alors que la concurrence s’intensifie". Et d’ajouter que "la façon dont les investisseurs regardent et valorisent Iliad évolue rapidement et il faudra peut-être un certain temps pour la restaurer".

 

Source : Boursier.com

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (23)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Posté le 07 septembre 2018 à 15h14

Pour le fixe, les bascules sont surtout du à la fibre, Free est absent dans certains secteurs et donc ils vont vers Orange ou SFR. Si c'est pour 2 à 3 ans pour que Free se déploie, pourquoi attendre ?

Posté le 07 septembre 2018 à 17h05
AAS a écrit
grem a écrit Ne nous mettons strictement pas à la place des financiers.demain Free met un forfait mobile 3 euros 50 G° il y aura très certainement 300.000 clients qui basculeront de nouveau chez Free Oui, moi par exemple, je passerai de 15€99 à 0€. Donc forfait 3€ 50G irréaliste !

Vous n'êtes pas assez ambitieux, grem a tout à fait raison, "ne nous mettons strictement pas à la place des financiers", moi j'attends que Free me paye pour que je souscrive un forfait 100go, nan mais oh, ils vont quand même pas essayer de gagner de l'argent, quelle idée saugrenue franchement !

Posté le 07 septembre 2018 à 21h58
Octave Ergebel a écrit
Aucun analyste ne tient compte d'un fait : le nombre de clients potentiels qui attendent la fin de l'itinérance pour revenir chez Free à plein-temps. 
Parce que c'est du peanut, le  réseau reste pourri

Posté le 09 septembre 2018 à 08h21

SAV MOBILE POURRI:

 Courrier expédié début juin  pour une demande de réparation Ccoiverte par la garantie européenne 2 ans.. accusé de réception le 13 juin par free, de nombreuses relances par téléphone et toujours aucune nouvelle on me dit que l’on va s’occuper de mon dossier très prochainement. C’est inadmissible. 

Cla fait 3 mois!

Posté le 09 septembre 2018 à 12h26
nonos30 a écrit
certes je suis parti en décembre 2017 de Free chez orange le seul opérateur dans ma ville qui me proposer la fibre j'ai bien sur comme nouveau client eu droit a une avalanche de rabais en tout genre et eu droit a un bon rabais sur les forfaits mobile en ayant quatre ligne a payer c'est sur que l'on regarde de plus prêt. Mais la fin de la promotion arrive a grand pas et la facture fibre open vas carrément prendre 20 euros de plus pour l'abonnement fibre et 15 par mobile donc il n'est pas question de rester. Mon épouse et moi-même sommes tombée sur une super promo en vente privé qui fini ce 11 septembre 2018 si sa vous interresse c'est le moment donc direction vente privé et la freebox et actuellement a 9,99 par mois + frais d'activation offert soit 49 euros de gagné + 100 euros de remboursé si vous quittez votre FAI sur le cite free la freebox et a 19,99 par mois et ensuite a 44,99 sur vente privé la même offre tombe a 9,99 par mois et au bout d'un an a 39,99 soit encore un rabais de cinq euros. Finissant mon offre open fibre le 01/12/18 j'ai foncé sur cet offre j'aurais plus qu'a résilier chez orange certe je serais en adsl mais pour pas longtemps car j'ai appris que free aller bientôt fibrer mon adresse même s'il me faut attendre a ce prix je serais certainement encore moins exigent    

regarde du côté de sosh, la fibre commence à être intéressante chez eux... et voir si ils font du groupé pour les mobiles

Posté le 09 septembre 2018 à 13h16

Bien sur Free paye le contrat avec orange une panne dans les campagnes orange fait attendre la réparation il n'a pas droit de toucher les placard RNA ni les lignes (contrat merdique approuvé par l'état) ;résultat les freenautes s'en vont étant sur d'etre réparés rapidement s'ils sont chez orange.moi quitte a me passer d'internet je n'irai jamais chez orange.bon courrage a Free pour continuer ,ne nous abandonne pas

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).