Antenne Free Mobile : sous la pression d’un collectif, l’opérateur accepte de revoir le lieu d’implantation

Direction Beignon en Bretagne, où un collectif, après avoir déposé un recours gracieux en mairie contre l’installation d’une antenne Free Mobile a obtenu gain de cause. Free Mobile a accepté de revoir cette implantation.

Alors que le conseil municipal avait validé à l’unanimité les 20 octobre 2017 et 3 et 8 mars 2018 le projet d’implantation d’une antenne Free Mobile. Un collectif de riverains s’était élevé contre le lieu choisi. "Cela borde un chemin classé, le long du chemin des pâturettes pour arriver à l’Aff, Cela ne correspond pas au projet de Sports loisirs nature. Les camping-cars seront garés au bas de la tour" précisait-il à Ouest-France. Le collectif soulevait aussi le coté inesthétique, les risques pour la santé ainsi qu’une estimation de 30% de perte de valeur pour les maisons à proximité.

Le maire a bien essayé de faire entendre raison aux contestataires "Si Free décide de venir à Beignon, c’est pour nous apporter une technologie supplémentaire, la 4G", mais en vain, suite au recours gracieux, il s’est remis en contact avec l’opérateur qui a accepté de "de revoir cette implantation. L’installation au Chênot va être annulée" déclare le maire au quotidien

Pour le nouveau terrain choisi "sur le parking du stade de foot derrière la haie de chênes" tout n’est pas gagné là non plus puisqu’il "faut que nous consultions les riverains maintenant pour information" conclut le maire.

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Afficher les 4 premiers commentaires...
Posté le 05 septembre 2018 à 18h56 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En fait, la solution : des antennes souterraines...

Posté le 05 septembre 2018 à 21h07 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter
xamari-leretour a écrit
Un mât les gêne car c'est en bordure d'un chemin classé, ok. Ils ont raison! Par contre une tripotée de campings-car polluants, bruyants, encombrants s'installent sur la zone protégée ne troublent pas leur quiétude!

Tu comprends pas, les camping-cars ça fait partie du projet sport loisirs nature

Posté le 06 septembre 2018 à 00h02 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Loco a écrit
xamari-leretour a écrit Un mât les gêne car c'est en bordure d'un chemin classé, ok. Ils ont raison! Par contre une tripotée de campings-car polluants, bruyants, encombrants s'installent sur la zone protégée ne troublent pas leur quiétude! Tu comprends pas, les camping-cars ça fait partie du projet sport loisirs nature

De plus, les Robin des Toits et les zadistes, il faut bien les loger...

Posté le 06 septembre 2018 à 08h17 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
xamari-leretour a écrit
Un mât les gêne car c'est en bordure d'un chemin classé, ok. Ils ont raison! Par contre une tripotée de campings-car polluants, bruyants, encombrants s'installent sur la zone protégée ne troublent pas leur quiétude!

Exact ! ....

C'est bien que Free aille dans le bon sens, en plus ça leur fait un peu de pub....pour un FAI respectueux du patrimoine classé....

embarassed

Posté le 06 septembre 2018 à 09h10 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

La-bas, même la télé reste une chose mystérieuse pour les locaux. Alors une antenne de téléphonie mobile !!

Ils communiquent encore en criant d'une maison à l'autre ou en sifflant si l'interlocuteur est loin.

Certains ont proposé que l'antenne soit enterrée pour limiter les nuisances visuelles.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).