Déploiement 4G : Free se classe 2ème en août mais il lui reste encore du chemin pour rattraper ses concurrents

L’ANFR vient de publier les chiffres de déploiement des réseaux mobiles au 1er septembre. A cette date, 42 714 sites 4G sont autorisés par l’ANFR, dont 37 965 en service, tous opérateurs confondus. Au mois d’août, les autorisations et mises en service de sites 4G ont poursuivi leur progression : les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 1,2 % et les mises en service de sites 4G ont augmenté de 1 %.

A noter que 15 stations expérimentales ont également été autorisées ces deux derniers mois pour Bouygues Telecom afin de tester la technologie 5G en bande 3,6 GHz dans la ville de Bordeaux et ses alentours. 

Durant le mois d’août c’est Orange qui a été le plus actif en termes de déploiement 4G avec 424 sites 4G supplémentaires. Free se place en 2ème position avec 231 sites 4G déployés. Suit SFR avec 203 nouveaux sites 4G et enfin Bouygues Télécom avec 100 sites. Le classement global reste le même que le mois précédent.

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit  :

  1. Orange (16 685 sites, + 424 en août) ;
  2. SFR (16 102 sites, + 203 en août) ;
  3. Bouygues Telecom (15 956 sites, + 100 en août) ;
  4. Free Mobile (11 206 sites, + 231 en août).

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

Focus sur le déploiement 4G de Free

Free Mobile réalise une bonne performance puisqu’il s’est placé 2ème en termes de nouveaux sites 4G au cours du mois écoulé, cependant il reste encore dernier au classement général. Mais outre le déploiement de nouveaux sites 4G, Free a été également actif concernant le déploiement des antennes 1800 MHz avec 284 antennes supplémentaires activées durant le mois dernier (9 876 au total) et 302 supplémentaires autorisées. Concernant les antennes 700MHz, Free en a déployé 204 durant le mois dernier pour un total de 2030.
 
Le déploiement des fréquences 1800MHz et 700MHz permet de disposer de la 4G+ mais également d’étendre la couverture 4G car ce sont des fréquences plus basses que les 2,6GHz que déployait Free au lancement de la 4G.

Variation au cours du mois d’août
 
 

Déploiement 3G  : Free Mobile garde un bon rythme

Outre la 4G, Free continue le déploiement de sites 3G, avec 221 sites supplémentaires activés sur le mois d’août pour un total de 13 706 sites 3G activés. 
 
 
 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (37)
Afficher les 32 premiers commentaires...
Posté le 05 septembre 2018 à 16h39 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
cliclem a écrit
Quelques courbes: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ewKRCR8Tb0MrIQsqHdkhRKjZgML0vPxESofvi8LZfMU/edit?usp=sharing

Ce qui est choquant c'est que les supports 4G tous les opérateurs sont partis à 0 en 2013, et que plus de 5 ans après Orange, SFR, BoT sont a peu prés ex-aequo à un peu plus de 15000 supports quand Free est à environ 11000 supports...

Free misant tout sur la 4G, je ne comprend pas pourquoi ils sont si en retard... Ou alors est ce le contrecoup des enchères qu'ils n'avaient pas voulu faire à un moment pour les fréquences ?

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5702 points
Posté le 05 septembre 2018 à 17h12 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jpi75 a écrit
cliclem a écrit Quelques courbes: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ewKRCR8Tb0MrIQsqHdkhRKjZgML0vPxESofvi8LZfMU/edit?usp=sharing Ce qui est choquant c'est que les supports 4G tous les opérateurs sont partis à 0 en 2013, et que plus de 5 ans après Orange, SFR, BoT sont a peu prés ex-aequo à un peu plus de 15000 supports quand Free est à environ 11000 supports... Free misant tout sur la 4G, je ne comprend pas pourquoi ils sont si en retard... Ou alors est ce le contrecoup des enchères qu'ils n'avaient pas voulu faire à un moment pour les fréquences ?

Bonjour

C'est assez simple à comprendre. Au premier janvier 2013 Orange avait 17015 sites 3G en service. SFR 14184, Bouygues 11024 et Free 1779.

Chacun pouvait ajouter la 4G sur chaque site déjà exploité. Ce qu'ils font toujours, tout en construisant de nouveaux sites.

Pour que Free puisse le faire, une seule condition, créer d'abord des sites Free soit à neuf soit en partage sur des supports existants (TDF, pylônes d'un autre, etc.). Ça suppose de trouver le site, de le payer, d'obtenir les autorisations, de le collecter. Un peu plus long que de modifier un site existant.

Free est passé de 1779 en janvier 2013 à 13706 aujourd'hui. 10975 sites sont 4G, sur les autres Free n'a pas la main pour modifier.

Au début, quand il y avait chaque mois pour Free les nouveaux sites plus les mises à jour des anciens ça allait vite, à présent ça va au rythme de la création de nouveaux supports, environ 190 / mois.

Quand aux enchères, il les a faites, sauf qu'il les a perdues, les autres ayant proposé plus.

Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4302 points
Posté le 05 septembre 2018 à 22h33 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
bofi a écrit
fab123 a écrit meisbrm a écrit Si Free n'est pas la 1ere du déploiement, Free ne rattrapera pas ses concurrents. comme Bouygues n'a jamais rattrapé SFR qui lui même n'a jamais rattraper Orange. sur la 3G, il y a plus d'écart entre Bouygues et Orange qu'entre Bouygues et Free. chacun va à son rythme. Non, SFR a été dernier en couverture 4g et maintenant SFR est en 2eme. Chaqu'un va à son rythme sauf free, l'écart grandit en couverture et complètement largué techniquement 

La notion d'upgrade semble être un concept beaucoup trop intellectuel pour ton petit cerveau de troll.

Si on veut un comparatif un tant soit peu cohérent, il faut regarder les sites 3G.

Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4302 points
Posté le 05 septembre 2018 à 22h34 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
jpi75 a écrit cliclem a écrit Quelques courbes: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ewKRCR8Tb0MrIQsqHdkhRKjZgML0vPxESofvi8LZfMU/edit?usp=sharing Ce qui est choquant c'est que les supports 4G tous les opérateurs sont partis à 0 en 2013, et que plus de 5 ans après Orange, SFR, BoT sont a peu prés ex-aequo à un peu plus de 15000 supports quand Free est à environ 11000 supports... Free misant tout sur la 4G, je ne comprend pas pourquoi ils sont si en retard... Ou alors est ce le contrecoup des enchères qu'ils n'avaient pas voulu faire à un moment pour les fréquences ? Bonjour C'est assez simple à comprendre. Au premier janvier 2013 Orange avait 17015 sites 3G en service. SFR 14184, Bouygues 11024 et Free 1779. Chacun pouvait ajouter la 4G sur chaque site déjà exploité. Ce qu'ils font toujours, tout en construisant de nouveaux sites. Pour que Free puisse le faire, une seule condition, créer d'abord des sites Free soit à neuf soit en partage sur des supports existants (TDF, pylônes d'un autre, etc.). Ça suppose de trouver le site, de le payer, d'obtenir les autorisations, de le collecter. Un peu plus long que de modifier un site existant. Free est passé de 1779 en janvier 2013 à 13706 aujourd'hui. 10975 sites sont 4G, sur les autres Free n'a pas la main pour modifier. Au début, quand il y avait chaque mois pour Free les nouveaux sites plus les mises à jour des anciens ça allait vite, à présent ça va au rythme de la création de nouveaux supports, environ 190 / mois. Quand aux enchères, il les a faites, sauf qu'il les a perdues, les autres ayant proposé plus.

+1

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5702 points
Posté le 06 septembre 2018 à 13h11 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fab123 a écrit
bofi a écrit fab123 a écrit meisbrm a écrit Si Free n'est pas la 1ere du déploiement, Free ne rattrapera pas ses concurrents. comme Bouygues n'a jamais rattrapé SFR qui lui même n'a jamais rattraper Orange. sur la 3G, il y a plus d'écart entre Bouygues et Orange qu'entre Bouygues et Free. chacun va à son rythme. Non, SFR a été dernier en couverture 4g et maintenant SFR est en 2eme. Chaqu'un va à son rythme sauf free, l'écart grandit en couverture et complètement largué techniquement  La notion d'upgrade semble être un concept beaucoup trop intellectuel pour ton petit cerveau de troll. Si on veut un comparatif un tant soit peu cohérent, il faut regarder les sites 3G.

Bien entendu je suis entièrement d'accord. Il est évident que sauf accrocher les antennes 4G à des ballons il faut bien construire ses sites quand ils n'existent pas.

Activations 3G par an :

Sites 3G activés 2013 2014 2015 2016 2017 2018 Cumul
SFR  1 422 344 497 1 686 1 666 831 6 446
Free  739 1 910 1 626 2 443 3 660 1 549 11 927
Orange  44 1 455 845 1 528 1 152 494 5 518
Bouygues  -496 1 731 282 1 745 2 020 1 405 6 687

Personne n'est inactif. Free parait avoir fait le double, il faut relativiser un peu car ça intègre une arrivée plus importante sur le ran-sharing ZBCB pour Free que pour les autres en 2016 et 2017.

Pour Bouygues et SFR il y a également une accélération à partir de 2016 du fait de la mutualisation Crozon, toujours en cours jusqu'à la fin de l'année.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).