Découvrez la technologie « Internet Hybride », qui permet une augmentation de débit pour tous, tout de suite, et qui pourrait être intégrée à la Freebox V7

Si le Plan Très Haut Débit prévoit que tous les français bénéficieront d’un très bon débit en 2022, cela reste très long pour certains. Il existe cependant une nouvelle technologie qui permet à tous de disposer d’un meilleur débit. Une technologie qui pourrait même être intégrée dans la Freebox V7 si Free en faisait le choix. Univers Freebox a interrogé à ce sujet Nicolas Men, Responsable marketing et responsable du développement commercial de Tessares, l’entreprise belge qui a développé cette solution.

 

Univers Freebox : Vous avez développé une technologie qui se nomme « Internet Hybride » et qui permet de disposer d’un débit plus important qu’avec l’ADSL, pouvez-vous nous expliquer comment cela est possible ?

 

Nicolas Men : L’Internet Hybride est une technologie rendant possible l’agrégation de débits Internet montant et descendant de n’importe quels réseaux d’accès.

Notre solution d’Internet Hybride a été développée sur la base d’une évolution du protocole de transport TCP, Multipath TCP (MPTCP) standardisée par l’IETF (RFC 6824). Le Broadband Forum finalise actuellement la standardisation de l’utilisation de Multipath TCP pour ces réseaux d’accès hybrides.

Elle permet l’utilisation simultanée des réseaux ADSL et 4G et ainsi acheminer le trafic Internet via ces 2 accès pour offrir un débit plus important. Voici une vidéo qui montre comment ces réseaux sont sollicités pour l’affichage d’une vidéo HD sur Youtube.

Afin de pouvoir combiner les 2 débits, une première composante logicielle est installée sur les routeurs ADSL ou 4G de l’abonné et la seconde composante logicielle est quant à elle déployée dans l’infrastructure de l’opérateur titulaire du réseau fixe et mobile.

 

Cette technologie présente-t-elle un intérêt pour la France ?

 

En 2017, près de 20% des foyers en France bénéficient d’un débit ADSL de moins de 8 Mbps1. Pour les foyers couverts en 4G, l’Internet Hybride permet d’améliorer la connectivité de ces zones en combinant le débit ADSL avec le débit 4G. Le débit délivré pourrait aller jusqu’à 30 Mbps2 considéré comme du « très haut débit » (THD)3 d’après la définition de l’Agence du Numérique.

D’autres technologies comme la fibre permet d’atteindre des débits très élevés mais reste plus longue à déployer que l’Internet Hybride qui utilise des réseaux existants.

 

Est-ce que cette technologie existe déjà dans des conditions réelles ?

 

Oui, cette technologie est déjà déployée dans plusieurs pays européens comme par exemple la Belgique avec Proximus, la Lituanie avec Telia et les Pays-Bas avec KPN qui a réalisé une vidéo qui témoigne de l’impact positif de cette technologie chez un particulier et un entrepreneur situés dans une zone rurale. Nous ferons l’annonce dans les prochaines semaines du déploiement chez un autre opérateur en Europe.

 

Est-ce possible d’intégrer l’Internet Hybride sur les box ou modem existants, au travers d’un module à ajouter par exemple ?

 

Oui, dans les pays où nous avons déployé la solution, nous avons intégré notre logiciel dans de nombreux modèles de routeurs DSL et 4G de différents fabricants dont certains sont français ou travaillent avec des opérateurs en France.

 

Est-ce également compatible avec la 4G+ (agrégation de fréquences) ?

 

Oui, cette technologie est compatible avec tout type de réseau mobile. Elle le sera également avec la 5G ce qui rendra possible l’agrégation des débits encore plus élevés pour accompagner des usages internet de plus en plus gourmands en bande passante.

 

Avec quelles fréquences 4G en France est-ce compatible ?

 

Il est possible d’agréger le débit ADSL avec le débit 4G indépendamment des bandes de fréquences utilisées.

 

Quel débit maximum permet cette technologie ?

 

Notre solution d’Internet Hybride n’a pas de limite de vitesse. Le débit maximum dépend du nombre de liens Internet à agréger et des performances des routeurs d’accès utilisés. Des tests effectués dans notre laboratoire ont permis d’atteindre en laboratoire un débit descendant d’environ 800 Mbps en agrégeant 8 liens VDSL.

 

Est-ce que vous proposez l’Internet hybride directement aux particuliers ou c’est aux opérateurs télécom à l’intégrer dans leur matériel ?

 

Nous travaillons directement avec les opérateurs télécoms car la solution nécessite d’être déployée au sein de leur infrastructure ainsi que sur les routeurs ADSL et 4G qu’ils ont choisi de commercialiser.

 

Est-ce également la fin des pertes de connexion, c’est-à-dire que la 4G prend le relais quand il y a un problème sur la ligne ADSL et inversement ?

 

Notre solution permet de réduire considérablement les pertes de connexion . En cas de coupure sur l’un des liens, le trafic Internet peut être acheminé automatiquement et en temps réel sur le lien disponible assurant ainsi une connectivité plus grande.

 

Est-ce que cette technologie pourrait être embarquée dans la Freebox V7 ?

 

Comme le mentionne universfreebox.com4, celle-ci sortirait en automne 2018. Notre solution s’intègre dans les boxes utilisant Linux. Si la Freebox V7 utilise une version récente de Linux et un CPU rapide, nous devrions pouvoir y intégrer l’Internet hybride.

 

Plus largement, êtes-vous en discussions avec des opérateurs télécoms français ?

 

Oui, nous sommes en discussion avec des opérateurs français parmi lesquels l’un d’entre eux a manifesté un vif intérêt. Cette technologie pourrait offrir un débit plus élevé pour des millions de foyers français.

 

Sources :

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (49)
Afficher les 43 premiers commentaires...
Posté le 25 juillet 2018 à 19h18
circitor a écrit
Le fibrage systèmatique à tout va est une décision purement politique prise dans l'urgence.

Au contraire. Fibrer est la seule solution pérenne. Toutes les autres, y compris ce que je propose, sont des solutions palliatives en attendant la fibre.

Posté le 25 juillet 2018 à 19h21
frederic76 a écrit
N'y a t'il pas plutôt des algorithmes qui seraient encore mieux que le vdsl et qui serait compatible avec n'importe quelle ligne, même à plus de 5km qui permettrait un gain ds les 2 sens ? 

Non. Il n'y a strictement rien à espérer de ce coté. Simple question de physique.

Posté le 26 juillet 2018 à 00h22

J'étais tombé sur un software payant utilisant ce système , la bande passante adsl de la box et la 4g du tel passait par un serveur avant d'être redigirée sur la bécane  je pense . Ça avait l'air de fonctionner, jusqu'à ce que je soit bloqué au niveau des Go car en version trial ^^ bien entendu

Posté le 05 août 2018 à 18h23

A terme, MPTCP devrait être intégré de base au noyau Linux, et activable à la demande (en remplacement de TCP) :

https://github.com/multipath-tcp/mptcp

Posté le 10 novembre 2018 à 15h37

Si cela utilise le forfait 4G, il risque de se terminer tres vite avec des depassement je suppose.

Posté le 12 novembre 2018 à 09h14

J'ai fait une recherche sur cette techno et il existe un moyen d'anticiper la sortie de la V7 de quelques jours et même de l'appliquer sur les autres box.

Disposant de 2 Freebox V6 et d'un raspberry (materiel peu coûteux qui semble faire l'affaire), je devrais pouvoir tester la mise en place du système et même faire un petit tuto. :p

Je me baserais sur ceci : http://mptcp.zugaina.com/

Je vous tiens au jus cool

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).