La France a quasiment atteint les 11 millions de foyers éligibles à la fibre au 1er trimestre 2018

L’ARCEP vient de publier son Observatoire des marchés des communications électroniques en France pour le 1er trimestre 2018

Il en ressort que la majorité de la croissance sur le fixe (72% ce trimestre contre 63% un an auparavant) est portée, depuis pratiquement deux ans, par la progression du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout (3,6 millions, +1,2 million en un an au premier trimestre 2018), qui représentent désormais 13% des accès internet.

Au cours de cette même période, le nombre d’accès dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s, augmente d’environ 400 000 par an (2,5 millions, +410 000 en un an au premier trimestre 2018), tandis que le nombre d’abonnements avec terminaison en câble coaxial dont le débit est supérieur ou égal à 100 Mbit/s progresse d’un peu moins de 100 000 accès par an (+53 000 en un an ce trimestre), contribuant de façon plus contenue depuis le début de l’année 2016, respectivement à hauteur de 25% et 3%, à la croissance annuelle des accès à très haut débit au premier trimestre 2018. Au total, deux abonnements internet à très haut débit sur trois bénéficient d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s, soit 5,0 millions.

Fin mars 2018, le nombre de souscriptions au très haut débit représente 41% du nombre de logements éligibles au très haut débit (+5 points en un an), soit 18,1 millions. Parmi ces derniers, 10,9 millions de logements sont éligibles à la technologie FttH (+33% en un an). 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 16 premiers commentaires...

ozf77
Envoyer message
 
3541 points
Posté le 06 juillet 2018 à 04h15
zdric a écrit
Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie ... C'est pathétique comme résultat. Communiqué de presse de free le 11 septembre 2006 : Free commercialisera à compter du 1er semestre 2007 une offre à très haut débit reposant sur la fibre optique pour 29,99 euros/mois Jusqu’à 1 milliard d’euros pour la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) d’ici 2012Le groupe entend déployer son réseau de fibres optiques pour desservir à compter du 1ersemestre 2007 les abonnés de Paris puis progressivement de certaines villes de banlieue et de certains quartiers de villes de province. Ce déploiement représente un investissement d’un milliard d’euros d’ici 2012. Son financement est assuré par les liquidités du groupe et son cash flow libre généré par ses activités existantes. Plus de 10 millions de français, soit plus de 4 millions de prises raccordables seront éligibles d’ici cette date.

quand tu lis bien ce communiqué, free a tenu ses engagements... mais depuis free ne fibre plus lui même et laisse orange le faire a sa place, arrivant après la bataille 1 a 2 ans plus tard quand les commerciaux de orange ont eu tout le temps de récolter les fruits du fibrage. Co-investisseur certe mais a hauteur de 5%, un statut qui ne dispense pas de louer la fibre a orange pour des dizaines d'années ? une sorte de boucle locale bis alors que le passage a la fibre optique devait permettre de s'en affranchir ? ce qui devait être chance pour free risque de devenir un boulet dans le futur ?

Posté le 06 juillet 2018 à 08h31
ozf77 a écrit
zdric a écrit Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie ... C'est pathétique comme résultat. Communiqué de presse de free le 11 septembre 2006 : Free commercialisera à compter du 1er semestre 2007 une offre à très haut débit reposant sur la fibre optique pour 29,99 euros/mois Jusqu’à 1 milliard d’euros pour la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) d’ici 2012Le groupe entend déployer son réseau de fibres optiques pour desservir à compter du 1ersemestre 2007 les abonnés de Paris puis progressivement de certaines villes de banlieue et de certains quartiers de villes de province. Ce déploiement représente un investissement d’un milliard d’euros d’ici 2012. Son financement est assuré par les liquidités du groupe et son cash flow libre généré par ses activités existantes. Plus de 10 millions de français, soit plus de 4 millions de prises raccordables seront éligibles d’ici cette date. quand tu lis bien ce communiqué, free a tenu ses engagements... mais depuis free ne fibre plus lui même et laisse orange le faire a sa place, arrivant après la bataille 1 a 2 ans plus tard quand les commerciaux de orange ont eu tout le temps de récolter les fruits du fibrage. Co-investisseur certe mais a hauteur de 5%, un statut qui ne dispense pas de louer la fibre a orange pour des dizaines d'années ? une sorte de boucle locale bis alors que le passage a la fibre optique devait permettre de s'en affranchir ? ce qui devait être chance pour free risque de devenir un boulet dans le futur ?

On a vu ce que cela a donné avec le plan câble des années 80 seul les grandes villes sont câblées le reste n’est que citoyen de seconde zone la fibre c’est le même problème, on change de politique mais pas de connerie à mon avis. Les télécommunications fixes tout comme l’électricité ou l’eau ne devrait avoir qu’un seul réseau et des prestataires de services à l’instar de l’adsl, le réseau serait à ce jour bien plus avancé. 


CH56
Envoyer message
 
4368 points
Posté le 06 juillet 2018 à 09h32
ozf77 a écrit
quand tu lis bien ce communiqué, free a tenu ses engagements... mais depuis free ne fibre plus lui même et laisse orange le faire a sa place, arrivant après la bataille 1 a 2 ans plus tard quand les commerciaux de orange ont eu tout le temps de récolter les fruits du fibrage. Co-investisseur certe mais a hauteur de 5%, un statut qui ne dispense pas de louer la fibre a orange pour des dizaines d'années ? une sorte de boucle locale bis alors que le passage a la fibre optique devait permettre de s'en affranchir ? ce qui devait être chance pour free risque de devenir un boulet dans le futur ?

Bonjour

Le co-invetissement comprend un tarif du lien NRO-PM ab initio, avec un taux qui dépend de la longueur et du nombre de fibres. C'est défini par contrat.

C'est révisable, si les besoins de l'opérateur augmentent, si une zone se construit, il y a alors un tarif du lien NRO-PM ex post.

Dans les deux cas, l'arrivée de l'opérateur tiers (Free) dépend de la disponibilité de son NRO et de la capacité à installer son offre chez le client final, ce dernier point étant en général sous-traité à un prestataire.

Le contrat prévoit également un prix mensuel, garanti pour 20 ans à l'origine, cette garantie vient d'être portée à 40 ans par l'ARCEP. Ce prix d'usage est versé à Orange, qui a seul la responsabilité de la maintenance comme dans le cas de la boucle locale cuivre.

Posté le 06 juillet 2018 à 10h52

au dire des effets d'annonce, 11 millions de foyer serait éligible à la fibre, mais combien sont raccordable réellement ?

l'Arcep présentait au T2 2017 = 2,9 M d'abonné Fibre + 1,3 M "Fibre-coaxiale" = 4,2 M 

si on fait une comparaison avec les chiffres de l'arcep de 36,3 M de locaux à fibrer dont :

   + 6,4 M en zone très denses

   + 29,9 M en zone moins denses

          * 13,1 M d'initiative privées

          * 16,8 M d'initiative publique (RIP qui doivent créer le réseau structurant, les NRO...etc bref tout)

il y a du chemin a faire d'autant plus que la partie réalisée est essentiellement en zone dense et initiative privé...

c'est à dire la plus rapide et simple = le plus rentable.

  

Posté le 06 juillet 2018 à 17h01

11 millions de foyer sur env 30 millions, et je ne connait personne sur toute la France qui a la fibre ! 

...soi que je suis un Hermite au fond de ma Bretagne, soi cette notion de "éligible" est un peut pipé undecided

Posté le 06 juillet 2018 à 18h23

11 millions de prises Fibre, mais seulement 3 M d'abonnés, cherchez l'erreur.
Les fibres ont étés posées pour le moment là où c'était le plus facile, là où les clients ont déjà des débits très élevés du fait du VDSL. Vous rajoutez à cela des tarifs plus élevés, c'est tout à fait normal que l'adhésion ne soit pas unanime. Grosse erreur de stratégie !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).