Fibre optique : les déploiements de Bouygues Telecom sont ralentis par "la pénurie"

Pour Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom, le ralentissement des déploiements du réseau de fibre optique de l’opérateur serait dû à une pénurie de fibre optique.

Lors d’un test public en 5G, nos confrères de ZDNet.fr ont questionné le PDG de Bouygues Telecom sur la fibre optique. Pour Olivier Roussat "il y a clairement une pénurie" qui se traduit par un allongement des délais de livraison (18 mois) qui poussent à "passer des petites commandes à une multitude d’acteurs".

C’est ce qui explique le ralentissement des déploiements constaté au premier trimestre pour le PDG. "si nos déploiements FTTH ont ralenti au premier semestre, c’est à cause du manque de fibre, pas de moyens. Et les commandes gigantesques des opérateurs chinois et de l’américain Verizon amplifient la problème".

Pierre-Michel Attali de l’iDate est revenu sur ce dossier sensible pour les télécoms lors de la présentation de l’Observatoire du Très Haut Débit. Même s’il n’y a pas de pénurie à proprement parler de fibre optique, des tensions se feront ressentir sur l’approvisionnement jusqu’en 2019, en cause, principalement : les besoins de la Chine qui pèse 58% du marché mondial contre 2,2% pour la France (dont les besoins en fibre optique vont passer de 13 millions de kilomètres de fibre optique en 2017, à plus de 20 millions en 2018 pour déployer les 4 millions de prises prévues). 

Ces tensions proviennent des capacités de production au niveau mondial de la matière première permettant de fabriquer les câbles de fibre optique : la préforme. Jacques de Heere, PDG d’Acome et Vice-président du Sycabel s’était toutefois montré rassurant "certes les tensions sont là mais la filière est mobilisée au travers d’investissements considérables. Entre les 2 scénarios de croissance de la demande, nous pensons que nous devrions être davantage autour des +40% cette année, ce qui laisse penser que la filière peut gérer".

Les tensions sur l’approvisionnement commencent donc à se faire ressentir et représentent un des défis à relever dans le cadre de l’accélération des déploiements nécessaire pour tenir les objectifs du Plan Très Haut Débit en 2022 (45% de prises en plus cette année par rapport à ce qui a été déployé en 2017) . 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (20)
Afficher les 14 premiers commentaires...
Posté le 04 juillet 2018 à 20h56

En même temps orange ne cherche même pas d’excuse pour justifier les années de retard qu'il a sur le déploiement de la fibre dans certaines zones AMII....

Vers chez moi ils commence déjà à annoncé 2 ou 3 ans de retard sur le calendrier indiqué initialement au collectivités....

Posté le 04 juillet 2018 à 21h14

j'ai parlé ce midi avec un technicien cadre de chez covage. A ma question concernant l'accord entre Free et Covage, la réponse est un grand sourire…..

ça vaut mieux qu'une annonce bidon

Posté le 04 juillet 2018 à 21h25

Lesquels des FAI déploie le plus la fibre ? ORANGE, les autres...ce n'est que de la littérature malheureusement... et hormis quelques rares exceptions ... cry

Posté le 05 juillet 2018 à 11h44
sicoreme a écrit
PanneauX a écrit comme la pénurie de panneau :D Panneaux de limitation??? Ils ont été posés avant le jour J sur les axes de gros RAPPORTS!!!!!

non :]


msg
Envoyer message
 
2769 points
Posté le 05 juillet 2018 à 11h46

En attendant , dans ma région , on dirait que le dégroupage ADSL est reparti de plus belle .

Free était second derrière Orange , il est passé quatrième derrière Bouygues , OVH et Orange .

SFR , toujours à la traine , semble se réveiller aussi .

Je ne sais pas si ça a un lien avec cette pénurie de fibre , mais ça s'active drôlement côté cuivre , peut-être en prévision d'un passage en VDSL sur tous les NRA à défaut de fibre .

Bouygues et OVH , qui devaient dépendre du réseau SFR , on dû conclure quelque chose avec Orange pour se démener comme cela en quelques mois .

Posté le 05 juillet 2018 à 14h13

Ou bien, c'est que le cuivre, c'est plus rentable que la fibre, parce que cela demande moins d'investissements.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).