Netflix teste un nouvel abonnement "Ultra" en France... avec deux tarifs

 

En route vers un nouveau forfait sur Netflix.

Le mastodonte américain teste actuellement un nouvel abonnement avec différents tarifs et fonctions en France ainsi que dans d’autres marchés étrangers comme l’Italie. En se rendant sur le site du service SVOD, une nouvelle offre fait son apparition, les utilisateurs français peuvent donc y souscrire. Baptisée « Ultra », celle-ci est affichée à 16,99€/mois ou 19,99€/mois en fonction de votre localisation. Mise à part le prix, la seule différence avec l’abonnement Premium à 13,99€/mois est la disponibilité de l’HDR (High Dynamic Range), le nombre d’écran disponibles en simultané étant le même, à savoir 4. A noter que certains utilisateurs ont droit à une grille comprenant la mention "meilleure qualité audio" en lieu et place du HDR.

Néanmoins, cette nouvelle offre n’a pas forcément vocation à être pérenne. Contacté par 01Net, Netflix France précise : « Nous testons continuellement de nouvelles choses et ces tests varient habituellement dans le temps. Dans ce cas, nous testons de légères différences de prix et de fonctionnalités pour mieux comprendre quelle importance les consommateurs accordent à Netflix. Tout le monde ne verra ce test et nous pourrions ne jamais proposer ces éléments spécifiques à nos utilisateurs. »

 

Voici deux exemples de grilles en test :

 

 

Et l’ancienne datant d’octobre dernier après la dernière augmentation de tarifs appliquée par Netflix.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (75)
Afficher les 69 premiers commentaires...
Posté le 05 juillet 2018 à 18h54
Vador64 a écrit
johanna46 a écrit osmoze30 a écrit Chacun fait ce qu'il veut...  Vous allez voler dans les magasins ? Non je ne crois pas, vous payez en caisse comme tout le monde, donc si vous voulez regarder une série ou un film sans le voler, payer le DVD ou le blu-ray ou abonnez vous à un service de streaming video mais ne venez pas vous vanter de voler les créateurs c'est ridicule. Tu peux m'expliquer en quoi c'est du vol ?  Une simple question : est-ce légal ? Voilà, tu as la réponse à ta question.

Non, la vraie question est : "Est-ce illégal pour le visionneur?".

Pour l'instant, la réponse n'est pas claire. 

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3686 points
Posté le 05 juillet 2018 à 19h42
johanna46 a écrit
thorontor a écrit johanna46 a écrit Tu peux m'expliquer en quoi c'est du vol ?  Je ne sais pas si votre question et au premier degrés ? Demandez-vous "en quoi c'est du vol" d'utiliser un service sans le payer ? Je rappelle la définition du vol : "Prendre, s'approprier quelque chose qui est le bien d'autrui par la ruse ou par la force " Quand on regarde en streaming une vidéo, en quoi se l'approprie-t-on ? Elle reste disponible pour tout les autres. Quand on vole un DVD, ce DVD ne peut plus être utilisé par personne d'autre. C'est du vol. Quand on regarde une série en streaming, les autres peuvent toujours la voir également. Ça n'est pas du vol.

C'est bien de choisir le sens qui vous convient. J'ai aussi lu ses sens :

"S'approprier indûment quelque chose"

"Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose"

indûment : Qui est contre la règle, l'usage, la raison

Ensuite chacun sa morale... ou sa façon de s'arranger avec sa conscience.

Le streaming illégal c'est le refus de payer pour un bien que l'on cherche à consommer à n'importe quel moyen. C'est assez illogique.

Posté le 06 juillet 2018 à 06h38
thorontor a écrit
johanna46 a écrit thorontor a écrit johanna46 a écrit Tu peux m'expliquer en quoi c'est du vol ?  Je ne sais pas si votre question et au premier degrés ? Demandez-vous "en quoi c'est du vol" d'utiliser un service sans le payer ? Je rappelle la définition du vol : "Prendre, s'approprier quelque chose qui est le bien d'autrui par la ruse ou par la force " Quand on regarde en streaming une vidéo, en quoi se l'approprie-t-on ? Elle reste disponible pour tout les autres. Quand on vole un DVD, ce DVD ne peut plus être utilisé par personne d'autre. C'est du vol. Quand on regarde une série en streaming, les autres peuvent toujours la voir également. Ça n'est pas du vol. C'est bien de choisir le sens qui vous convient. J'ai aussi lu ses sens : "S'approprier indûment quelque chose" "Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose" indûment : Qui est contre la règle, l'usage, la raison Ensuite chacun sa morale... ou sa façon de s'arranger avec sa conscience. Le streaming illégal c'est le refus de payer pour un bien que l'on cherche à consommer à n'importe quel moyen. C'est assez illogique.

"Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose"

Tu parles bien des ayant droit, la, on est d'accord? 

Et regarde plutôt la définition des mots importants de la phrase, comme "s'approprier", par exemple. Et la, ta définition tombe à l'eau.  

"C'est bien de choisir le sens qui vous convient. " C'est bien aussi de choisir un sens qui correspond à la réalité, pas à ses fantasmes. Le domaine juridique demande des compétences et une précision qui semblent te manquer.

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3686 points
Modifié le 06 juillet 2018 à 12h46
johanna46 a écrit
"Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose" Tu parles bien des ayant droit, la, on est d'accord?  Et regarde plutôt la définition des mots importants de la phrase, comme "s'approprier", par exemple. Et la, ta définition tombe à l'eau.   "C'est bien de choisir le sens qui vous convient. " C'est bien aussi de choisir un sens qui correspond à la réalité, pas à ses fantasmes. Le domaine juridique demande des compétences et une précision qui semblent te manquer.

C'est intéressant de voir l’énergie dépensé pour justifier l'accé à un loisir sans contre partie.

Posté le 06 juillet 2018 à 18h49
thorontor a écrit
johanna46 a écrit "Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose" Tu parles bien des ayant droit, la, on est d'accord?  Et regarde plutôt la définition des mots importants de la phrase, comme "s'approprier", par exemple. Et la, ta définition tombe à l'eau.   "C'est bien de choisir le sens qui vous convient. " C'est bien aussi de choisir un sens qui correspond à la réalité, pas à ses fantasmes. Le domaine juridique demande des compétences et une précision qui semblent te manquer. C'est intéressant de voir l’énergie dépensé pour justifier l'accé à un loisir sans contre partie.

C'est intéressant de voir l’énergie déployée pour une industrie qui ne te concerne absolument pas. 

Ou alors tu travailles dans l'industrie du divertissement, ce que tu pourrais préciser, sans quoi je ne vois pas en quoi ça pourrait te toucher d'une quelconque manière. 

Je ne cherche rien à justifier, je ne faisais au départ que de corriger ton terme incorrect de "vol", qui est une erreur souvent faite soit par les ignorants, soit par les ayant-droit. A toi de choisir ou tu te places.  

Posté le 09 juillet 2018 à 20h05
johanna46 a écrit
  "Léser sciemment quelqu'un, lui faire perdre de l'argent, lui faire payer trop cher quelque chose" Tu parles bien des ayant droit, la, on est d'accord?

J'adore !!!

c'est trop vrai ! les ayants-droits : les plus grands des voleurs !

après, certains partent même à l'étranger pour ne plus payer leur droit d'impôts français tellement ils ont gagné d'argent. (Depardieu etc...)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).