Un mois après le lancement de l’offre d’Iliad Italia, son directeur général fait un point sur la situation

Un mois après le lancement de l’offre Iliad en Italie, les premières estimations du nombre de clients nous sont arrivées par les analystes de Berenberg qui estiment à 250 000 le nombre de portabilités vers Iliad effectuées et entre 100 000 et 150 000 le nombre de nouveaux numéros ce qui porte à 300/350 000 les cartes SIM écoulées en un mois.

Interrogé à ce sujet par Tom’s Hardware Italia, le directeur général d’Iliad Italia, Benedetto Levi répond que "sans faire de commentaire sur les chiffres sortis ces derniers jours dans la presse, nous sommes extrêmement satisfaits du succès de notre lancement et de notre offre, en terme d’abonnés. Mais aussi, des retours positifs qui nous arrivent de nos utilisateurs".

En ce qui concerne les offres promotionnelles agressives proposées par les concurrents pour contrer l’arrivée d’Iliad "elles nous confirment qu’Iliad a effectivement fait bouger les choses". Mais tout n’est pas encore gagné "j’aurais tendance à ne pas me fier aux prix attractifs pratiqués par nos concurrents car depuis des années les prix affichés en vitrine ont toujours été attractifs. Le problème ce sont les coûts plus ou moins cachés et les augmentations qui arrivent avec le temps" ajoute-t-il.

Fastweb et Vodafone (avec ho.) misent désormais sur la transparence et la clarté dans leurs discours marketing, l’arrivée d’Iliad a fait comprendre à la concurrence que les italiens avaient envie de transparence explique Benedetto Levi.

Et preuve en est que la transparence est capitale pour Iliad, le directeur général n’hésite pas à faire son mea culpa sur les petits couacs du début, des retards de quelques jours dans la livraison de certaines cartes SIM dus au volume des demandes, un souci pour joindre le service client à cause de certains opérateurs concurrents qui ne le permettaient pas et un problème d’IP française qui a été résolu en mettant la base de donnée à jour.

Sur la polémique lancée par TIM à propos d’un supposé non respect de la loi anti-terroriste italienne qui oblige les opérateurs à vérifier l’identité du futur client il confirme que "nous effectuons un contrôle rigoureux avant l’activation de la carte SIM".

Enfin il explique ce premier succès car "notre organisation est souple et jeune, comme les start-ups que j’ai fondées et dirigées. Tout le monde est responsabilisé, il n’y a pas de hiérarchie inflexible ni de procédures mécaniques qui se répercutent sur les consommateurs." Et de conclure "à notre envie de bien faire et de révolutionner le marché des télécoms, se sont ajoutées la rage et la frustration que les consommateurs avaient accumulé depuis des années, et cela a contribué à notre succès". 

source : Tom’s Hardware Italia

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (8)
Posté le 02 juillet 2018 à 11h10

Dommage que les MMS ne soient pas inclus dans le forfait, mais il faut reconnaitre que les SMS et MMS ont tendance à disparaitre au profit d'applications...


CDL
Envoyer message
 
5727 points
Posté le 02 juillet 2018 à 11h42
ludohum a écrit
Dommage que les MMS ne soient pas inclus dans le forfait, mais il faut reconnaitre que les SMS et MMS ont tendance à disparaitre au profit d'applications...

Il est vrai qu'avec whatsapp (par exemple et parmi d'autres), les mms perdent un peu de leur intérêt et cela allège de façon conséquente les serveurs dédiés wink

Posté le 02 juillet 2018 à 12h46

Quand les recrutements vont commencer à ce tasser ils vont augmenter le fair use et si ils développent les services comme en France style bloquage ou redirection des numéros privé vers le répondeur, anti spams etc etc...

Là ils vont tout casser surtout avec leurs couverture et leurs fréquences bien mieux qu' an France au départ.

Allez Free casser tout wink

Posté le 02 juillet 2018 à 13h59

Et les nouvelles offres mobile en FRANCE ? C'est pour quand?   Ils attendent quoi une chute d'encore 20% en bourse à la prochaine publication du chiffes des recrutement ?

Posté le 02 juillet 2018 à 15h18
ludo55555 a écrit
Et les nouvelles offres mobile en FRANCE ? C'est pour quand?   Ils attendent quoi une chute d'encore 20% en bourse à la prochaine publication du chiffes des recrutement ?

Hors sujet.

Y'a toujours un merluchon pour râler, quelque soit le sujet.

Posté le 02 juillet 2018 à 16h08
didrev a écrit
ludo55555 a écrit Et les nouvelles offres mobile en FRANCE ? C'est pour quand?   Ils attendent quoi une chute d'encore 20% en bourse à la prochaine publication du chiffes des recrutement ? Hors sujet. Y'a toujours un merluchon pour râler, quelque soit le sujet.

Et encore : on a de la chance qu’il n’ait pas parlé Fibre ou V7 etc.

Posté le 02 juillet 2018 à 20h48
CDL a écrit
ludohum a écrit Dommage que les MMS ne soient pas inclus dans le forfait, mais il faut reconnaitre que les SMS et MMS ont tendance à disparaitre au profit d'applications...
Il est vrai qu'avec whatsapp (par exemple et parmi d'autres), les mms perdent un peu de leur intérêt et cela allège de façon conséquente les serveurs dédiés

C'est clair !!!!


gdnico
Envoyer message
 
1424 points
Posté le 03 juillet 2018 à 09h22
ludo55555 a écrit
Et les nouvelles offres mobile en FRANCE ? C'est pour quand?   Ils attendent quoi une chute d'encore 20% en bourse à la prochaine publication du chiffes des recrutement ?

Les chiffres sur le mobile sont bon, c'est le fixe qui a un petit soucis. Après le cours de bourse on s'en fou un peu, a part pour ceux qui ont investi mais sur le long terme ils seront gagnant.

Sur le mobile, je ne voit pas l'intérêt de baisser les prix. Ca n'a jamais été dans la politique de free. Ils donnent plus pour le même prix, ce qui est quand même une baisse.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).