Consolidation des télécoms : les opérateurs feraient mieux d’innover au lieu d’essayer de se racheter les uns les autres pour le Directeur de l’Agence du Numérique

Depuis que Bloomberg a révélé l’existence de discussions entre Bouygues et SFR pour un éventuel rachat du premier par le deuxième, la machine à rumeurs sur une consolidation des télécoms est repartie de plus belle.

Orange et Free se sont dit plutôt favorables à un retour à trois. Le premier estimant qu’il permettrait entre autre de mettre fin aux "promotions ridicules, à des prix qui n’ont aucun sens", le deuxième considérant que en tant "qu’industriels vous souhaitez toujours une consolidation, mais il ne faut pas qu’elle se fasse n’importe comment et à n’importe quel prix".

Le président de l’Autorité de régulation des télécoms, Sébastien Soriano qui considérait qu’un retour à trois opérateurs était "ni nécessaire, ni souhaitable", a d’ailleurs depuis changé son fusil d’épaule, estimant dans un entretien au Monde que comme "l’industrie est au rendez-vous" et que "la page du trou d’air est tourné", il accueillerait "avec bienveillance un projet de consolidation des télécoms".

Isabelle de Silva, présidente de l’Autorité de la Concurrence, ne voit pas en quoi cette consolidation serait impérative aujourd’hui, mais assure avoir "des contacts réguliers avec les opérateurs qui nous permettent d’envisager certaines opérations qui pourraient se dérouler".

Interrogé à ce sujet par Univers Freebox, Antoine Darodes, le directeur de l’Agence du Numérique a éclairci sa position. Tout en précisant que la vigilance est de mise et que les autorités de concurrence sont à pied d’oeuvre, il exprime une certaine lassitude quant à la récurrence des rumeurs qui donne l’impression que "le seul but des opérateurs depuis plusieurs mois ou plusieurs années est de se préparer à une consolidation".

Antoine Darodes explique que "cela crée une instabilité permanente du marché qui détourne les opérateurs de l’objectif de se différencier par l’innovation, et qu’il n’y a que comme cela qu’ils vont pouvoir survivre". Et de conclure "ce n’est pas juste une question de fusion et d’agrégation de parcs de clientèle, le sujet n’est plus là à mon avis. Le vrai sujet c’est l’innovation sur l’interface entre l’accès et les services, il serait temps que les opérateurs se concentrent dessus".

Regardez la réponse intégrale de Antoine Darodes, Directeur de l’Agence du Numérique.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Posté le 02 juillet 2018 à 17h52

Bonjour,

Je pense qu'il n'a pas tord, il y a longtemps que les innovations ont disparu, surtout chez Free :(

Cordialement,


co7x
Envoyer message
 
632 points
Posté le 02 juillet 2018 à 18h06
petitjo86 a écrit
Bonjour, Je pense qu'il n'a pas tord, il y a longtemps que les innovations ont disparu, surtout chez Free :( Cordialement,

Peut être à la rentée...

J'ai l'habitude de la crystal ou livebox play. J'ai installé une mini 4K il y a pas longtemps... Contrairement à orange, je la trouve sympa niveau fonctionnalités (meilleur débit, femtocell/nas, android tv), et je trouve qu'il y a encore (mais beaucoup moins qu'à l'époque de la sortie de la v6) le coté innovant: on vous fournit un abonnement à un bon prix.

Sur une ligne d'un proche, free est le seul à fournir quasi 3 Mbps, avec la télé en bas débit/ standard et la mini 4k pour 66 db d'afaiblissement !

Je trouve qu'il n'y a jamais eut de meilleur moment qu'aujourd'hui pour passer chez free au niveau de la qualité des interconnexions... Perdre des clients leurs à fait comprendre qu'il fallait investir dans la qualité et le débit.

Posté le 02 juillet 2018 à 18h46

Pas idiot cet Antoine…

Posté le 02 juillet 2018 à 19h44
co7x a écrit
petitjo86 a écrit Bonjour, Je pense qu'il n'a pas tord, il y a longtemps que les innovations ont disparu, surtout chez Free :( Cordialement,
Peut être à la rentée... J'ai l'habitude de la crystal ou livebox play. J'ai installé une mini 4K il y a pas longtemps... Contrairement à orange, je la trouve sympa niveau fonctionnalités (meilleur débit, femtocell/nas, android tv), et je trouve qu'il y a encore (mais beaucoup moins qu'à l'époque de la sortie de la v6) le coté innovant: on vous fournit un abonnement à un bon prix. Sur une ligne d'un proche, free est le seul à fournir quasi 3 Mbps, avec la télé en bas débit/ standard et la mini 4k pour 66 db d'afaiblissement ! Je trouve qu'il n'y a jamais eut de meilleur moment qu'aujourd'hui pour passer chez free au niveau de la qualité des interconnexions... Perdre des clients leurs à fait comprendre qu'il fallait investir dans la qualité et le débit.

Sur le dernier point on s'en est tous aperçu !!!

Mais la stratégie de reconquête des clients ne me paraît claire ;ou pas ou plus un engagement !!!


Yoyo34
Envoyer message
 
1228 points
Posté le 02 juillet 2018 à 20h32

Ah oui, des hauts fonctionnaires, les planqués ultimes, qui disent que les autres doivent innover. Forcément, si on compte sur eux pour cela ...

Posté le 02 juillet 2018 à 22h33

Mr J'enfonce des portes ouvertes :)

Premium

yannette
Envoyer message
 
192 points
Modifié le 02 juillet 2018 à 23h09
Yoyo34 a écrit
Ah oui, des hauts fonctionnaires, les planqués ultimes, qui disent que les autres doivent innover. Forcément, si on compte sur eux pour cela ...

les concours sont ouverts à tout le monde si tu es jaloux. c'est quoi cette mentalité de bashing gratuit systématique? le mec fait son taf.

Posté le 02 juillet 2018 à 23h39

C'est tout de même pas difficile à comprendre, que sans rachat, les opérateurs sont incapables d'innover. C'est comme cela que les sociétés fonctionnent de nos jours. On trouve un petite boite ou un concurrent innovant et paf, l'argument biftons. Leurs services de R&D sont des coquilles vides qu'ils remplissent par des rachats et qui malheureusement se vident à nouveau très vite.

Posté le 03 juillet 2018 à 08h23

Tout à fait d’accord avec ce monsieur une analyse saine et pleine du bon sens qui devrait diriger les messieurs Orange et autres polytechniciens 

Posté le 03 juillet 2018 à 10h03

Si Free cherche de l'innovation. Ils n'ont qu'à s'adresser à Framasoft. Ils leur donneront par exemple l'idée de créer une instance peertube, par exemple, afin de relancer, le projet Armageddon.

https://fr.wikipedia.org/wiki/PeerTube

Et comme ça, ils pourront enfin mettre à disposition les clés d'encodage qu'ils avaient fait miroiter pour la freebox révolution. Surtout que vu que Peertube repose sur le P2P, ils n'auront pas besoin de soutenir l'intégralité de la capacité de stockage des vidéos disponibles. Ca devrait les intéresser étant donné que c'est surement l'argument financier qui avait conduit à la fermeture de TV Perso et à la disparition de l'encodeur vidéo des V5.

A moins que ce ne soit des problèmes de relation avec Google, qui voyait d'un mauvais oeil, le fait que des internautes ne passent pas par Youtube pour diffuser du contenu.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).