Europe : Google va (encore) écoper d’une amende record d’ici l’été

Le 27 juin 2017, la Commission européenne avait déjà condamné Google à une amende de 2,4 milliards d’euros pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix. Une deuxième procédure pour abus de position dominante cette fois d’Android sur le marché des systèmes d’exploitation mobile est en passe d’aboutir à une nouvelle amende record.

Selon une source proche du dossier le couperet devrait tomber "mi-juillet", pour d’autres la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, pourrait prendre Google de court et prononcer sa sanction dès fin juin selon d’autres sources citées par l’AFP. L’amende infligée pourrait s’élever jusqu’à 10% du chiffre d’affaire annuel (110,9 milliards de dollars en 2017).

Pour mémoire, est reproché à Google de favoriser son système d’exploitation mobile Android par rapport aux autres depuis 2011. La condamnation porterait sur le fait que les fabricants doivent pré-installer Google Search et Google Chrome afin de pouvoir accéder à d’autres application de la firme de Mountain View. Google est également accusé de payer les fabricants de smartphone et les opérateurs pour qu’ils installent Google Search sur leurs appareils. 

source : AFP

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 16 premiers commentaires...

PPTOTO
Envoyer message
 
5042 points
Posté le 12 juin 2018 à 11h11
christophedlr a écrit
Sauf que les applications google sont désinstallable. .

Si tu arrives à désinstaller Google Play, Google Music, Google Films et series, Google photos, ..... dit nous comme tu fait on serait preneurs !!! kiss

Bien évidement tu ne peux pas les désinstaller, mais seulement les désactiver sachant que google s'autorise de continuer quand même à les exploiter en tache de fond même quand tu les désactives.

Posté le 12 juin 2018 à 12h08
reno69 a écrit
jinge333 a écrit Ce qui serait bien, ce serait de s'occuper de Facebook également...   Bonjour jinge333 sauf que Facebook n’est pas préinstallé sur les smartphones et qu’il peut être désinstallé à tout moment, donc pas vraiment comparable !!!

Heureusement que l'on peut mettre cette fiente avec Twitter à la benne ... cool

Posté le 12 juin 2018 à 13h24
PPTOTO a écrit
christophedlr a écrit Sauf que les applications google sont désinstallable. . Si tu arrives à désinstaller Google Play, Google Music, Google Films et series, Google photos, ..... dit nous comme tu fait on serait preneurs !!!  Bien évidement tu ne peux pas les désinstaller, mais seulement les désactiver sachant que google s'autorise de continuer quand même à les exploiter en tache de fond même quand tu les désactives.

Google Play n'est pas désinstallable et c'est normal car sans lui pas de mise à jour des applications et pas d'applis tout cours.

Ensuite Google Music est désinstallé depuis un moment chez moi, tout comme Google Films d'ailleurs. Google Photos je ne l'ai jamais eu sur le portable, Wiko a mis son propre logiciel pour les photos.

L'entrée Google Music apparaît encore, mais l'application ne peut être lancé sauf si j'accepte de la réinstaller, du coup cette application n'étant plus installée, il ne peut la faire tourner en tâche de fond.

En revanche impossible de même juste désactiver les applications installées par Wiko comme MyLauncher par exemple, je me retrouve du coup avec NovaLauncher (bien plus pratique pour moi a utiliser) installer + MyLauncher qui par moment se lance en tâche de fond et me casse les couilles.

Posté le 12 juin 2018 à 15h22
christophedlr a écrit
reno69 a écrit jinge333 a écrit Ce qui serait bien, ce serait de s'occuper de Facebook également...   Bonjour jinge333 sauf que Facebook n’est pas préinstallé sur les smartphones et qu’il peut être désinstallé à tout moment, donc pas vraiment comparable !!! Google Chrome aussi peut être désinstallé à tout moment. Les applications non désinstallable en dehors du play store, se sont les applications installés par le fabricant via leur putain de surcouche, nuance. Mais on dit rien aux fabricants qui mettes leur surcouche et nous empêche de choisir celle qu'on veut ainsi que les applications qu'on veux.

Les fabricants ont bien évidemment le droit d’installer les applis qu’ils veulent sur leurs appareils, c’est eux qui les vendent, il n’y a rien à dire ou à redire aux fabricants à ce sujet !! 

Ce qui est reproché à Google c’est d’obliger aux fabricants d’installer des applis Google sur leurs appareils alors que Android est distribué gratuitement, et ça c’est interdit ! En gros ce que fait Google, ils obligent aux fabricants d’installer ou pré-installer des GApps sur leurs appareils, comme ça le consommateur lambda quand il va avoir son appareil tout neuf, qu’est-ce qu’il va utiliser ? Les GApps, comme elles sont déjà là.... Tu comprends que même si Android est distribué par Google, vu qu’il est open source, les fabricants devraient pouvoir vendre des appareils avec aucune trace de GApps déçu, mais ils ne peuvent pas. D’ailleurs selon l’article Google paye même les fabricants pour qu’ils les installent... ça je ne sais pas si c’est vrai..

Posté le 12 juin 2018 à 15h35
Gringolitino a écrit
christophedlr a écrit reno69 a écrit jinge333 a écrit Ce qui serait bien, ce serait de s'occuper de Facebook également...   Bonjour jinge333 sauf que Facebook n’est pas préinstallé sur les smartphones et qu’il peut être désinstallé à tout moment, donc pas vraiment comparable !!! Google Chrome aussi peut être désinstallé à tout moment. Les applications non désinstallable en dehors du play store, se sont les applications installés par le fabricant via leur putain de surcouche, nuance. Mais on dit rien aux fabricants qui mettes leur surcouche et nous empêche de choisir celle qu'on veut ainsi que les applications qu'on veux. Les fabricants ont bien évidemment le droit d’installer les applis qu’ils veulent sur leurs appareils, c’est eux qui les vendent, il n’y a rien à dire ou à redire aux fabricants à ce sujet !!  Ce qui est reproché à Google c’est d’obliger aux fabricants d’installer des applis Google sur leurs appareils alors que Android est distribué gratuitement, et ça c’est interdit ! En gros ce que fait Google, ils obligent aux fabricants d’installer ou pré-installer des GApps sur leurs appareils, comme ça le consommateur lambda quand il va avoir son appareil tout neuf, qu’est-ce qu’il va utiliser ? Les GApps, comme elles sont déjà là.... Tu comprends que même si Android est distribué par Google, vu qu’il est open source, les fabricants devraient pouvoir vendre des appareils avec aucune trace de GApps déçu, mais ils ne peuvent pas. D’ailleurs selon l’article Google paye même les fabricants pour qu’ils les installent... ça je ne sais pas si c’est vrai..

C'est pareil avec le fabricant, car quand l'utilisateur va avoir son tel il va faire quoi ? Utiliser les applications déjà installées, aussi bien donc celles de Google que celles imposées par le fabricant. La différence est que les applications Google sont majoritairement désinstallable là où celles du fabricant ne le sont pas.

Ensuite, faudrait que certains comme l'UE apprennes un peu à lire, car aucune obligation ; simplement si les applications google standard : google play, google music, google films et google chrome ne sont pas installés, Google ne fournis pas de certification. Mais c'est possible de pas les mettre si le fabricant en a rien à foutre de vendre un tel certifié ou non.

Et comme je l'ai dit, Wiko par exemple n'a aucune certification sur ses Wiko Fever 4G par exemple. Ensuite, cette préinstallation des applications google est parfaitement légale puisque c'est un contrat entre Google et le fabricant : "Tu installes les applications et tu reçois une certification et un support de notre part, si tu le fais pas pas de soucis pas de certification et de support", c'est donc parfaitement légal aucune obligation.

Et puis sans vouloir contredire l'UE, mais quel serait l'intérêt d'un smartphone sous Android si l'utilisateur ne peut installer aucune application parce que le Play Store n'y est pas ? Je signale que c'est le service du Play Store qui permet la lecture des APK, donc sa suppression pure et dure empêche aussi d'installer les APK directement sans passer par le store, car sans le service aucune reconnaissance des APK.

Cela dit, je signale que les smartphone sous Windows Phone, embarques le Windows Store et l'ensemble des applications déjà installées sur les smartphone sont des applications faites par Microsoft, ce qui semble pas déranger l'UE.

Posté le 12 juin 2018 à 16h15
christophedlr a écrit
Gringolitino a écrit christophedlr a écrit reno69 a écrit jinge333 a écrit Ce qui serait bien, ce serait de s'occuper de Facebook également...   Bonjour jinge333 sauf que Facebook n’est pas préinstallé sur les smartphones et qu’il peut être désinstallé à tout moment, donc pas vraiment comparable !!! Google Chrome aussi peut être désinstallé à tout moment. Les applications non désinstallable en dehors du play store, se sont les applications installés par le fabricant via leur putain de surcouche, nuance. Mais on dit rien aux fabricants qui mettes leur surcouche et nous empêche de choisir celle qu'on veut ainsi que les applications qu'on veux. Les fabricants ont bien évidemment le droit d’installer les applis qu’ils veulent sur leurs appareils, c’est eux qui les vendent, il n’y a rien à dire ou à redire aux fabricants à ce sujet !!  Ce qui est reproché à Google c’est d’obliger aux fabricants d’installer des applis Google sur leurs appareils alors que Android est distribué gratuitement, et ça c’est interdit ! En gros ce que fait Google, ils obligent aux fabricants d’installer ou pré-installer des GApps sur leurs appareils, comme ça le consommateur lambda quand il va avoir son appareil tout neuf, qu’est-ce qu’il va utiliser ? Les GApps, comme elles sont déjà là.... Tu comprends que même si Android est distribué par Google, vu qu’il est open source, les fabricants devraient pouvoir vendre des appareils avec aucune trace de GApps déçu, mais ils ne peuvent pas. D’ailleurs selon l’article Google paye même les fabricants pour qu’ils les installent... ça je ne sais pas si c’est vrai.. C'est pareil avec le fabricant, car quand l'utilisateur va avoir son tel il va faire quoi ? Utiliser les applications déjà installées, aussi bien donc celles de Google que celles imposées par le fabricant. La différence est que les applications Google sont majoritairement désinstallable là où celles du fabricant ne le sont pas. Ensuite, faudrait que certains comme l'UE apprennes un peu à lire, car aucune obligation ; simplement si les applications google standard : google play, google music, google films et google chrome ne sont pas installés, Google ne fournis pas de certification. Mais c'est possible de pas les mettre si le fabricant en a rien à foutre de vendre un tel certifié ou non. Et comme je l'ai dit, Wiko par exemple n'a aucune certification sur ses Wiko Fever 4G par exemple. Ensuite, cette préinstallation des applications google est parfaitement légale puisque c'est un contrat entre Google et le fabricant : "Tu installes les applications et tu reçois une certification et un support de notre part, si tu le fais pas pas de soucis pas de certification et de support", c'est donc parfaitement légal aucune obligation. Et puis sans vouloir contredire l'UE, mais quel serait l'intérêt d'un smartphone sous Android si l'utilisateur ne peut installer aucune application parce que le Play Store n'y est pas ? Je signale que c'est le service du Play Store qui permet la lecture des APK, donc sa suppression pure et dure empêche aussi d'installer les APK directement sans passer par le store, car sans le service aucune reconnaissance des APK. Cela dit, je signale que les smartphone sous Windows Phone, embarques le Windows Store et l'ensemble des applications déjà installées sur les smartphone sont des applications faites par Microsoft, ce qui semble pas déranger l'UE.

Le constructeur VEND son appareil, tu saisis la différence ? Donc il a le droit d’installer toutes les apps qu’il veut, c’est parfaitement légal.

Et à aucun moment c’est le Play Store qui est concerné par cette affaire, c’est que Google oblige d’installer des GApps sur les appareils des fabricants, le Play Store n’etant une GApps. Tu comprends ce qui est reproché à Google ? J’ai pas l’impression... Je t’explique simplement : Google distribue Android en Open Source ce qui signifie que le constructeur peut le modifier comme bon lui semble sans aucune obligation d’utilisation d’autres licences et programmes ou logiciel. Et Google se sert d’Android pour imposer ses Apps en obligeant les constructeurs d’installer  ou pré-installer ses Apps sur leurs appareils, et ça c’est strictement interdit !

Il n’y a pas à chercher, Google est 100% en tort sur ce point. Si les constructeurs pouvaient vendrent leurs appareils sans aucune trace de GApps, Google n’aurait rien à se reprocher, mais ce n’est pas le cas, tu achètes n’importe quel appareil sous Android, il y aura toujours au moins une GApps d’installée ou pré-installée vu que ces une obligation pour les constructeurs. J’ai par exemple une Sony Xperia, il y a un groupe Google avec Google Search, Chrome, Gmail, Maps, YouTube, Drive, Play Musique, Play Films et Séries, Google Photos, Docs, Sheets et Slide, soit 12 GApps. Et aucune d’elle est desinstallable, juste possible de les désactiver. Tu comprends pourquoi Google est en tort ? Aucune de ces 12 GApps ne devrait être présente sur mon appareil, je me sers d’aucune d’elle, mais la plupart des utilisateurs vont faire quoi vu qu’elles sont directement installées sur l’appareil ? Les utiliser, elles sont là, pourquoi chercher autre chose ? 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).