"New deal" couverture mobile : le premier site 4G mutualisé entre Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom sera inauguré fin juin

En janvier dernier le gouvernement et les opérateurs ont signé un accord dans le but de résorber les zones dites blanches où la couverture mobile laisse à désirer et dans le même temps à généraliser la 4G.

Ainsi l’accord prévoit notamment pour améliorer la couverture de construire pour chacun des opérateurs au moins 5000 nouveaux sites sur tout le territoire, parfois mutualisés, qui iront désormais au-delà des zones dites « blanches » et dont la charge sera désormais intégralement prise par les opérateurs.

Sur ces 5000 sites plus de 2 000 sites seront installés en zones blanches en RAN Sharing, à 4 opérateurs d’ici 5 ans précisait Free. Le premier d’entre eux, annonce aux Echos le président de la Fédération Française des Télécoms, Didier Casas, sera inauguré en grande pompe le 21 juin prochain dans les deux-Sèvres en présence du grand architecte de l’accord, le secrétaire d’état, Julien Denormandie le premier site 4G mutalisé à quatre opérateurs dans le cadre de ce nouvel accord.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 15 premiers commentaires...
Posté le 09 juin 2018 à 09h21

@snickers et toi tu ne sais pas les lire... 

Posté le 09 juin 2018 à 09h25

@normand c'est sûr que côté emploi, Free... Et s'il n'avait que des forfaits à 2 euros il coulerait vite fait 


ozf77
Envoyer message
 
3576 points
Posté le 10 juin 2018 à 04h12
petrus55 a écrit
a Ok c est que le premier site 4G mutualisé ,un par an sa de devrait le faire 

Le pire c'est qu'ils sont tous fiers du résultat, pas un pour voir le ridicule de la situation ?

laughing laughing laughing

Posté le 10 juin 2018 à 12h44
LeBretonDu29 a écrit
Ce n'est pas en payant un abonnement à 1 ou 3 misérables euros qu'ils vont pouvoir investir correctement ......

1. On disait ça de Free en 2012 avec le forfait 2 €.

2. Ce qui coûte c'est de poser une antenne-relais, après qu'on s'y connecte ou pas, elle coûte le même prix.

3. Les opérateurs investissaient beaucoup moins dans le réseau quand ils nous fourguaient des 2 h pour 30 €.

Posté le 10 juin 2018 à 20h59
Normand BZH a écrit
LeBretonDu29 a écrit snickerz a écrit Bah c'est Surtout que le programme zone blanche c'est du déploiement 3G 900 only. C'est un poil dommage quand même en 2018 de ne pas déployer en 4G des nouveaux sites mutualises censés couvrir des zones relativement sinistrés en débit.  Tu as le pognon ? Ce n'est pas en payant un abonnement à 1 ou 3 misérables euros qu'ils vont pouvoir investir correctement ...... Je pense que c'est un faux problème, quand on voit les chiffres d'affaire et les fortunes perso, c'est bien que ça fonctionne plutôt pas mal niveau revenu. Tout est une question de choix, et comme le démontrent certaines enquêtes, les bénéfices vont souvent plus aux actionnaires qu'à l'investissement et à l'emploi. Et si les prix des offres augmentaient, le mécanisme serait le même dans la répartition des bénéfices, voir même plus cynique à n'en pas douter. Il n'y a qu'à se rappeler comment c'était avant l'arrivée de FreeMobile. Surtout que la mutualisation n'est pas que technique, mais financière également, ce qui permet, en toute logique, d'investir plus en nombre de supports pour des coûts partagés. CQFD

Tu parles d'Orange, là

Il n'y a pas de CFQD, chez moi, la science infuse, non

Premium

taduarial
Envoyer message
 
10324 points
Posté le 12 juin 2018 à 18h37

plus-one

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).