RIP : comparatif des parts de marché des opérateurs d’infrastructure sur les lignes FTTH mises en service au premier trimestre

 

A l’heure où 10 millions de prises ont été construites sur les réseaux d’initiative publique en 10 ans et qu’autant devront l’être dans les trois prochaines années, il est intéressant de se rendre compte comment les opérateurs d’infrastructure se partagent le gâteau au premier trimestre.

En se basant sur les données opendata de l’Arcep, le groupe de consulting français Tactis spécialisé dans les télécommunications haut et très haut débit a établi un camembert sur "la répartition des nouvelles lignes mises en service au premier trimestre 2018 par opérateur d’infrastructure". Premier enseignement, Axione arrive en tête avec 38% de part de marché sur ce segment, devançant Covage avec 20%, suivent Altitude (15%) et Orange (14%). SFR Collectivités est un peu plus loin avec 10% de pda. 

A noter que Free a déjà signé avec Axione l’année dernière et prévoyait de proposer ses offres dès février dernier sur le RIP des Hauts de France opéré par ce dernier. L’opérateur de Xavier Niel a également conclu un accord avec Covage (plus de 2 millions de foyers et entreprises couvertes) et devrait conclure avec Altitude prochainement, les discussions sont encore en cours. S’agissant d’Orange, Free a signé un accord inédit en novembre dernier sur le RIP de La Mayenne (110 000 prises) remporté par l’opérateur historique. D’autres collaborations de ce type devraient voir le jour à l’avenir entre les deux opérateurs. 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Afficher les 12 premiers commentaires...
Posté le 08 juin 2018 à 22h37

Snif,

Chez moi c'est SFR qui a fibré le lotissement ; quelle chance de voir arriver les offres Free dessus ?

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-23 points
Posté le 09 juin 2018 à 01h53
tristesir a écrit
Snif, Chez moi c'est SFR qui a fibré le lotissement ; quelle chance de voir arriver les offres Free dessus ?

Aucune pour le moment, je suis dans le même cas.

Posté le 09 juin 2018 à 13h05

Le RIP sur le département de l'ain est Résoliain... que payent nos impôts pour quel résultat ?

Néant ! ...et en plus à la limite du "dépôt de bilan" : siea Résoliain audit de la cour des comptes

Un véritable fiasco ! frown sur le dos du contribuable !

Posté le 10 juin 2018 à 11h59
Stéphane_ping a écrit
Le RIP sur le département de l'ain est Résoliain... que payent nos impôts pour quel résultat ? Néant ! ...et en plus à la limite du "dépôt de bilan" : siea Résoliain audit de la cour des comptes Un véritable fiasco ! sur le dos du contribuable !

Le problème de Reso Li@in est qu'il est le tout premier RIP départemental de France (six ans avant les normes de l'ARCEP). Toutefois le SEIA a choisi de concevoir ET d'exploiter son RIP, ce qui s'est avéré être une mauvaise idée. Ça a servi de leçon aux autres syndicats d'énergies (le SIEL, l'USEDA, le SICTIAM...), qui ont confié l'exploitation de leurs RIP à des entreprises spécialisées (via un contrat d'affermage ou en concession de services).

Posté le 10 juin 2018 à 12h24

Ceci n'est pas un effet d'annonce !

C'est certain: Free sur les RIP's COVAGE en 2030 !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).