Couverture numérique : des avancées saluées sur le mobile mais l’inquiétude grandit sur le fixe pour les collectivités

Lors de la dernière édition du TRIP de l’AVICCA, le président de l’association qui regroupe les collectivités engagées dans le numérique, pour faciliter l’échange des pratiques et agir ensemble au plan national a salué les avancées en ce qui concerne la couverture mobile tout en manifestant ses inquiétudes grandissantes quant au fixe et à la fibre.

Face à l’architecte de l’accord “historique”, Julien Denormandie, signé entre les opérateurs et le gouvernement en janvier dernier, Patrick Chaize a tenu dans son discours d’ouverture, à saluer le choix courageux de renouveler les licences dans la perspective de la 5G “ Bravo. J’insiste, vraiment bravo, ce renouvellement des licences est potentiellement une arme de construction massive”. Tout en réitérant ses regrets face au fait que tous les détails de l’accord n’ai pas été rendu publics “Si j’en crois ce que vous avez pu nous en dire – je n’ai toujours pas eu hélas le texte de l’accord, ce qui laisse une inquiétude”. Il a également insisté sur le fait que les engagements contraignants qui seront prochainement intégré dans les attributions de fréquences par le régulateur devront “mieux coller à l’évolution des usages constatés des technologies mobiles et aux progrès de la 5G dont toutes les potentialités ne sont pas encore en œuvre, si l’on ne veut pas que cet accord « historique » ne devienne un jour « pittoresque » voire « totalement déphasé »

Sur le fixe, le président de l’AVICCA a été beaucoup moins positif pour ne pas dire qu’il a montré une grande inquiétude. En bref, les récentes déclarations de technologies alternatives à la fibre optique notamment les technologies hertiziennes, couplées à la pénurie annoncée de fibre, entre autres, lui font craindre l’abandon de l’objectif de 100% du territoire à horizon 2022. Il s’est ainsi même montré quasi menaçant “sans signal fort dans des délais courts de réouverture du guichet accompagné des budgets et de la volonté politique d’aller vers du 100 % FttH, je me devrais d’assumer mes responsabilités de président de l’AVICCA. Je recommanderai à mes adhérents de mobiliser leurs budgets exclusivement sur les technologies durables, donc sur le FttH, même au prix d’échéances plus lointaines. Et tant pis pour les objectifs 2020 et 2022”.

 Les interventions intégrales sont disponibles sur le site de l’AVICCA.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Posté le 07 juin 2018 à 16h42

Ça existe encore le fixe???

Posté le 07 juin 2018 à 17h19

ben c est sur que si les opérateurs peuvent zappé la fibre pour le même résultat et moins chère, il  ne se gênerons pas après les collectivité ne sont pas des opérateurs donc fallait être prévoyant aux lieu de se lancer dans la construction d infrastructure coûteuse en croyant découvrir l eldorado .

Posté le 07 juin 2018 à 17h44
petrus55 a écrit
ben c est sur que si les opérateurs peuvent zappé la fibre pour le même résultat et moins chère, il  ne se gênerons pas après les collectivité ne sont pas des opérateurs donc fallait être prévoyant aux lieu de se lancer dans la construction d infrastructure coûteuse en croyant découvrir l eldorado .

Je suis sure qu'un jour tu découvriras que la forme est aussi importante que le fond. Et que tu feras attention aux fautes d'orthographe et à la ponctuation. 

Parce que la, dans l’état, c'est illisible et incompréhensible. On ne sait même pas de qui ni de quoi tu parles, opérateurs ou collectivités, quand tu écris :  "fallait être prévoyant aux lieu de se lancer dans la construction d infrastructure coûteuse en croyant découvrir l eldorado"

Posté le 07 juin 2018 à 18h08

tu es en démocratie et pas obliger de lire et pas obliger de ne pas faire de faute d orthographe et encore moins de commenté, ok  tu le comprend .

Posté le 07 juin 2018 à 19h37

AVICCA...Encore une institution inconnue en plus de ARCEP et autres ??

Posté le 07 juin 2018 à 19h55
choserge a écrit
AVICCA...Encore une institution inconnue en plus de ARCEP et autres ??

Hein oui !!!Encore une de plus !!!!

Posté le 08 juin 2018 à 05h01
petrus55 a écrit
tu es en démocratie et pas obliger de lire et pas obliger de ne pas faire de faute d orthographe et encore moins de commenté, ok  tu le comprend .

Je ne vois pas le rapport entre l'orthographe et la démocratie. 

Je pense que c'est finalement plus un problème de raisonnement logique que d'orthographe. 

Mais si ton député s'exprimait comme toi, je ne pense pas qu'il aurait été élu. Démocratiquement.

Posté le 08 juin 2018 à 05h42

La pénurie annoncée de fibre. Encore une fake news lancée par les gens en place (élus, homme d'affaires, parasites, presse officielle pourvoyeurs à 100% des fakes news nuisibles à la population) pour justifier leurs discours.

Posté le 08 juin 2018 à 07h59
MemePas a écrit
Ça existe encore le fixe???

Oui, et en ce qui me concerne, reste le medium le plus employé.

Posté le 08 juin 2018 à 15h08

Pénurie de fibre... Pourquoi ne pas construire une usine pour en fabriquer ? (Puisqu'il y a des débouchés assurés !)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).