Free : l’Arcep détaille son enquête sur les problèmes de débit sur Netflix et dévoile ses premières conclusions

 
Si un accord d’interconnexion est en vue entre Free et Netflix, l’Arcep n’a pas manqué de revenir, dans son nouveau rapport de l’état de l’internet en France, sur l’enquête qu’elle a menée début 2018 au sujet des problèmes de débit rencontrés. Il en résulte notamment qu’à contrario de ses rivaux, l’opérateur de Xavier Niel se connecte aux autres acteurs de l’internet en grande partie via un seul transitaire. Un retard constaté pénalisant les utilisateurs.

"Nous avons commencé à enquêter et les premiers résultats montrent qu’il n’y a pas d’irrégularités de la part de Free. Il semble fort probable donc que ce soit un problème d’interconnexion à résoudre entre Free et Netflix. Il serait donc injuste de rejeter la faute uniquement sur Free. La balle est aussi dans le camp de Netflix pour mettre fin à cette situation” a lâché Sébastien Soriano à nos confrères de 01Net fin février avant d’ajouter que le sujet sera évoqué dans le futur rapport de l’Arcep sur la santé de l’internet en France. Ce dernier, très dense, ayant été rendu public hier, on en sait donc davantage. Tout d’abord c’est à la suite d’une myriade de sollicitations publiques et à un grand nombre de remontées sur la plateforme « j’alerte l’Arcep », que le régulateur a décidé de faire la lumière et ainsi disposer d’éléments d’information complémentaires sur les causes de la mauvaise qualité de certains services particuliers sur le réseau de Free.

"Ces problèmes de débits et d’accessibilité récurrents semblaient toucher plusieurs services en ligne populaires, au premier rang desquels Netflix", souligne la police des télécoms dans son rapport. A première vue, l’interconnexion du réseau de Free avec le reste de l’internet est un élément d’explication, "contrairement aux autres FAI de grande taille, l’accès de Free à l’essentiel du trafic mondial repose en grande partie sur un seul transitaire, dont certains liens connaissaient des saturations de capacité très régulières", explique l’Autorité. Traduction, Free apparaît en retard sur ses concurrents en matière d’interconnexion.
 
Par conséquent, la gestion de trafic ne semble pas être forcément remise en cause, "les services les plus sensibles en bande passante tels que le streaming vidéo pouvaient connaître des problèmes de qualité dans ces moments de saturation, quel que soit par ailleurs le débit théorique dont bénéficiait l’accès internet du client final" poursuit l’Arcep. Autrement dit la qualité de service perçue "in fine" par le consommateur dépend étroitement de l’ensemble des intervenants de la chaîne technique entre le client final et le contenu qu’il consomme à savoir le FAI, les transitaires, fournisseurs de contenus etc. A noter que les types d’interconnexion entre acteurs sont variées. Il existe le transit mais aussi les liens directs comme le peering gratuit ou payant. S’agissant de Free et Netflix, l’Arcep suivra l’évolution de la situation, en attendant l’annonce de l’établissement d’une interconnexion directe entre l’opérateur et le mastodonte américain.
 

Piqûre de rappel

 

Depuis plusieurs mois, dans les classements publiés par Fast, le service lancé par Netflix et qui permet de mesurer la vitesse de téléchargement, Free apparaît toujours dernier au point que l’opérateur ait porté plainte s’estimant lésé par le classement du fait que tous les concurrents ont souscrit au programme Open Connect de Netflix qui consiste à installer des serveurs directement sur les réseaux des opérateurs contrairement à Free qui s’y est refusé. Récemment une parade consistant à repasser de l’IPV6 à l’IPV4 permet d’obtenir des débits plus raisonnables. Ce qui se dessine avec ces premiers résultats d’enquête du régulateur est un cadre bien moins simple qu’il n’y paraît. En tout cas, fin avril, un premier lien d’interconnexion entre Free et Netflix a été repéré sur Twitter, laissant présagé d’un accord imminent. C’est peut-être déjà le cas car les débits s’améliorent depuis.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (42)
Afficher les 36 premiers commentaires...
Posté le 06 juin 2018 à 17h49

L’enquête a été longue à venir et les conclusions aussi mais que dire de Free ? 

Ne valait il pas mieux faire un effort financier et faire le nécessaire plutôt que de voir les clients partir et les techniciens encombrés d’appels ? Plus les effets sur l’image de  Free 

Posté le 06 juin 2018 à 18h01
ludo55555 a écrit
On paye un abonnement pour accéder à Internet donc on doit avoir tout les services et ce avec une bonne qualité ! En tant qu'abonné je me fou que Free ne veuille pas payer pour de la bande passante vers tel ou tel service , je veux juste pouvoir utilisé le service que propose un FAI à savoir accès Internet! Et si Free veux pas payé pour proposé le meilleur service à ses clients bah ce n'est pas grave il y as toujours la concurrence qui est toujours ravis ! Surtout maintenant que Free deviens aussi cher que les autres il n'y auras même plus l'excuse du prix moins cher ! Avant on été conciliant car Free tirait les prix vers le bas et as mis un gros coup de pied dans la fourmilière mais aujourdh'hui Free as choisis l'augmentation , le retour à l'engagement 12 mois , des frais d'activation et le non remboursement des frais de résiliation et dans ces conditions un abonné perdu sera difficile à récupérer avec ces "nouveaux tarifs "

Free propose toujours les anciens abonnement.

L'engagement de 12 mois et seulement pour ceux qui veulent des tarifs promo et qui verra à la fin de cette durée une hausse du prix de 5E par rapport aux anciens abonnements.

En gros pas de hausse puisque Free propose TOUJOURS les mêmes abonnements qu'il a mis en place depuis plusieurs années.

Posté le 06 juin 2018 à 20h01
prométhé a écrit
Internet n'est pas dimensionné pour offrir la bande passante que Google consomme sans demander l'avis des autres utilisateurs. Lui et ses copains GAFAM se servent sans apporter de compensation financière aux autres acteurs. Et tu voudrais que les FAI payent pour eux? Non mais on marche sur la tête là!

Ce que tu dis n'est pas dénuer de sens, mais si les autre FAI accepte de payé pense tu que Free puisse se permettre de refuser?

Donc oui youtube consomme , Netflix consomme, les replay des chaine tv consomme, la VOD consomme  mais si demain Free ne paye plus pour ça pense tu réellement que les clients vont resté?

Premium

jack-no
Envoyer message
 
2755 points
Posté le 06 juin 2018 à 21h03
Philtlse a écrit
Tout à fait d’accord avec toi Maintenant les anti Netflix deviennent progressivement minoritaires  Free a trop négligé ses clients et change son fusil d’épaule aux vues des résultats financiers 

As-tu un lien qui confirmerait que les anti-netflix sont minoritaires ? Perso, je suis contre les piques assiettes.

Niel gère son affaire en bon père de famille. Pourquoi devrait-il installer des buses de 300 à la place de 150, si des squatteurs utilisent les écoulements sans payer en encaissant des abonnements sans payer ni contribution, ni impôts ?

Utilises-tu les autoroutes à péages sans ticket ?

Au Portugal, j'aimerai bien un Niel, et personne ne râlerait, comme ces capricieux qui veulent tout gratos.

Posté le 06 juin 2018 à 22h37
ludo55555 a écrit
prométhé a écrit Internet n'est pas dimensionné pour offrir la bande passante que Google consomme sans demander l'avis des autres utilisateurs. Lui et ses copains GAFAM se servent sans apporter de compensation financière aux autres acteurs. Et tu voudrais que les FAI payent pour eux? Non mais on marche sur la tête là! Ce que tu dis n'est pas dénuer de sens, mais si les autre FAI accepte de payé pense tu que Free puisse se permettre de refuser? Donc oui youtube consomme , Netflix consomme, les replay des chaine tv consomme, la VOD consomme  mais si demain Free ne paye plus pour ça pense tu réellement que les clients vont resté?

Et alors? Free a très bien tiré son épingle du jeu, jusqu'à présent, sans tous ces gadgets. Et il peut très bien s'en tirer si il ne s'engage pas dans la même impasse que les trois margoulins.

Posté le 08 juin 2018 à 06h05
jack-no a écrit
Philtlse a écrit Tout à fait d’accord avec toi Maintenant les anti Netflix deviennent progressivement minoritaires  Free a trop négligé ses clients et change son fusil d’épaule aux vues des résultats financiers  As-tu un lien qui confirmerait que les anti-netflix sont minoritaires ? Perso, je suis contre les piques assiettes. Niel gère son affaire en bon père de famille. Pourquoi devrait-il installer des buses de 300 à la place de 150, si des squatteurs utilisent les écoulements sans payer en encaissant des abonnements sans payer ni contribution, ni impôts ? Utilises-tu les autoroutes à péages sans ticket ? Au Portugal, j'aimerai bien un Niel, et personne ne râlerait, comme ces capricieux qui veulent tout gratos.

Voila 2 liens qui attestent que Netflix augmente le nombre de ses abonnés mais je pense que tu aurais pu les trouver tout seul : 

https://www.capital.fr/entreprises-marches/netflix-attire-plus-de-nouveaux-abonnes-que-prevu-le-titre-monte-1283399 

https://www.numerama.com/tech/345734-netflix-resultats-q1-2018-tacle-cannes-125-millions-abonnes.html 

Je ne prends pas de ticket quand je prends l'autoroute : le télé péage fonctionne très bien. Par contre, quand tu achètes une voiture, on ne te fait pas payer le nombre de Km effectués 

Si je suis ton raisonnement, Youtube, Dailymotion, Amazon (pour la partie vidéo ou musique), Spotify, Deezer...tous les sites streaming musicaux ou vidéos devraient payer une redevance à Free car ils consomment de la bande passante ? 

Ou alors il faut remettre en causse l'illimité et faire comme en Australie et en NZ limiter l'abonnement Internet en Data consommée.

Il appartient à Free et aux FAI de fournir les tuyaux pour que l'utilisateur puisse faire ce qu'il veut avec sa ligne Internet dans la limite des règles légales. 

Que XN gère en bon père de famille, je m'en fous et si tu veux qu'il aille au Portugal tu peux l'amener. D'autres pays ont d'excellents tarifs internet sans lui. 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).