Orange, Free, Bouygues et SFR : la police des télécoms milite enfin pour des tests de débit fiables et propose des solutions

 

Si les outils de test de débit et de latence sont légion sur le marché, l’Arcep s’inquiète (enfin) de leur fiabilité et propose de nouvelles méthodes afin d’éradiquer les larges disparités constatées dans les différents classements des FAI. La police des télécoms souhaite harmoniser les tests et ainsi lutter contre l’utilisation partielle des données par les opérateurs dans leurs publicités.

Comme le rapporte en exclusivité 01Net, le régulateur a quelque peu fait son mea culpa ce matin par la voie de son président lors de la publication de son rapport sur l’état de l’internet en France. Prenant entre autres exemple sur son propre observatoire sur la qualité de l’internet fixe lancé en 2016, Sébastien Soriano a avoué que les tests de l’Arcep « manquaient de représentativité sur le territoire et ils se déroulaient en environnement contraint ce qui permettait aux opérateurs d’optimiser leurs accès ». Et d’ajouter qu’aujourd’hui « il n’existe pas d’outil suffisamment robuste pour que nous puissions conclure à leur fiabilité ». Pire encore selon lui, « les consommateurs ne sont bien pas éclairés. Les informations brutes ainsi obtenues peuvent les induire en erreur ».

En effet, bien souvent aucune distinction n’est faite entre certaines technologies, sans parler de tests qui mesurent le débit avec une unique connexion TCP, alors que d’autres dans le même temps optent pour plusieurs connexions. Autre problème, les débits affichés sont tantôt une moyenne, tantôt un pic atteint. Sans oublier que parfois les serveurs sur lesquels sont lancés des mesures sont localisés à divers endroits du réseau des FAI. En somme, les résultats sont largement impactés et donc disparates.

Afin d’y remédier, l’Arcep a travaillé pendant deux ans en collaboration avec les opérateurs ainsi que « des centres de recherche, des associations de consommateurs et les sociétés qui développent ces outils de mesure », et ce dans l’optique « de proposer la version bêta d’un code de conduite et d’une méthodologie », révèle 01 Net.

 

Les solutions en question, Free a pensé à l’une d’entre elles en 2011

 

Concrètement, la méthode avancée par l’Arcep , « c’est que les fournisseurs d’accès à internet développent des API pour leur box, afin que les outils de mesure aient accès à un certain nombre d’informations sur la nature de l’accès de l’utilisateur », a déclaré Sébastien Soriano. Le but étant de gagner en fiabilité en mettant fin à l’auto-déclaratif des utilisateurs. Un changement de fusil d’épaule notable. En 2011, Free a proposé cette méthode dans une consultation publique initiée par le régulateur, laquelle portait sur le suivi de la qualité du service d’accès à l’internet sur les réseaux fixes. En vain, cette solution a été jugée non nécessaire par l’Arcep jusqu’à présent.
 

 

Autre mesure annoncée ce matin par le régulateur, la mise en place d’un code de bonne conduite listant les "bonnes" pratiques à suivre ainsi que la publication de recommandations de mesures pour les différents acteurs concernés comme la durée d’un test de débit, le nombre de threads etc. A noter enfin que l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (BEREC) a lancé un appel d’offres afin de développer un outil commun de mesures de la qualité de l’internet. Un portail va donc voir le jour afin de permettre aux utilisateurs d’avoir un accès à des statistiques précises et des cartes. 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Posté le 05 juin 2018 à 11h53

Le problème avec un système sur les box c'est quand même que ce système d'API est développé par les constructeurs/opérateurs. On risque vite d'avoir la possibilité d'une triche sur les informations fournies. Une peu comme on a pu le voir dans d'autres industrie il est parfois extrêmement facile de tromper des tests.

La seule vraie solution est un boitier automatique, présent sur le réseau de l'utilisateur sondeur, et qui soit indépendant et à même d'avoir des requête suffisamment aléatoire pour ne pas avoir de trafic privilégié. 

Posté le 05 juin 2018 à 12h02

Chez Orange, dans l'interface de la box, il y a cette information de débit disponible.

J'avais un soucis technique à l'ouverture de la ligne et quand le technicien est intervenu, il a vu dans cette interface que je n'avais que 20 méga de disponible. Après son intervention, l'interface Orange affichait 65 méga j'ai immédiatement vu une différence.

Ce qui est étrange c'est que speedtest me donnait parfois des résultats supérieur à l'interface Orange et justement, c'est parce qu'il y avait parfois des pics. 

Posté le 05 juin 2018 à 13h13

pourquoi un boitier automatique indépendant ou une solution intégrée à la box?

A une époque, on avait la Grenouille, avec un programme installé sur PC, qui faisait des requêtes périodiques.
Il suffirait d’interdire les réglages utilisateurs. Mais il aura toujours la possibilité de tuer la tâche.
Sinon, Free a aussi une solution en ligne, qui sonde la box, son état (connecté, déconnecté) et permet de faire des tests de débits. http://www.free-reseau.fr/ma-ligne/

Posté le 05 juin 2018 à 14h35
wedge a écrit
Le problème avec un système sur les box c'est quand même que ce système d'API est développé par les constructeurs/opérateurs. On risque vite d'avoir la possibilité d'une triche sur les informations fournies. Une peu comme on a pu le voir dans d'autres industrie il est parfois extrêmement facile de tromper des tests. La seule vraie solution est un boitier automatique, présent sur le réseau de l'utilisateur sondeur, et qui soit indépendant et à même d'avoir des requête suffisamment aléatoire pour ne pas avoir de trafic privilégié. 

Même un boitier indépendant peut être facilement repérable. A mon avis le mieux serait une extension de navigateur, mais il serait sujet au aléas du wifi, et utiliserait le processeur de l'ordinateur hote, donc génant quand il se déclenche.

Au final je ne sais pas si on peut trouver une solution "fiable", elles seront toujours sujettes à triche... 

Posté le 06 juin 2018 à 00h14
skyrail a écrit
pourquoi un boitier automatique indépendant ou une solution intégrée à la box? A une époque, on avait la Grenouille, avec un programme installé sur PC, qui faisait des requêtes périodiques.Il suffirait d’interdire les réglages utilisateurs. Mais il aura toujours la possibilité de tuer la tâche.Sinon, Free a aussi une solution en ligne, qui sonde la box, son état (connecté, déconnecté) et permet de faire des tests de débits. http://www.free-reseau.fr/ma-ligne/

Le problème d'un programme installé sur le PC, c'est que les résultats dépendent de la vitesse du PC, de la qualité de la connexion entre le PC et la box, de la charge courante du PC, de l'utilisation de la bande passante par d'autres machines, etc, etc, etc.....

Posté le 06 juin 2018 à 12h54
Gregwar a écrit
Le problème d'un programme installé sur le PC, c'est que les résultats dépendent de la vitesse du PC, de la qualité de la connexion entre le PC et la box, de la charge courante du PC, de l'utilisation de la bande passante par d'autres machines, etc, etc, etc.....

Le problème, c'est justement qu'il y a plusieurs composantes -  Débit technique de la ligne, Charge fluctuant du réseau et de la box... - et qu'il est impossible d'un mesurer un sans les autres !

Posté le 06 juin 2018 à 13h09

Appel d'offre aller hop boum !!! du pognon pour de la me***e sans compter qu'ils vont surement demander une blinde pour le faire....

Posté le 06 juin 2018 à 13h10

90% des gens en ont strictement rien à fou**e de la bande passante montant & descendant...

Posté le 06 juin 2018 à 14h50
haykick a écrit
90% des gens en ont strictement rien à fou**e de la bande passante montant & descendant...

Tout à fait, mais certains sont contents d'avoir la plus grosse...

Super, j'ai 100Mbps de débit via les tests... Bon par contre, je galère à regarder une vidéo en streaming...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).