Tarifs en hausse ou en baisse ? Le comparatif des anciennes et des nouvelles offres Freebox

 
Vous êtes nombreux à nous avoir demandé, depuis le lancement des nouvelles offres Freebox, de montrer pour qui le coût va augmenter ou, a contrario, pour qui il va baisser. Il est effectivement difficile de se faire une idée au premier abord puisque la politique tarifaire est complètement différente. Tarif unique auparavant, tarif promotionnel la première année, puis augmentation à partir de la deuxième année.
 
Nous avons donc réalisé un tableau comparatif, en prenant en compte tous les anciens et nouveaux tarifs, mais également les nouveaux frais d’activation de 49€.
 
 
Il ressort de ce comparatif, que ceux qui vont rester abonnés chez Free uniquement quelques années seront gagnants au final (jusqu’à 4 ans pour la Freebox Révolution, et jusqu’à 3 ans pour la Freebox Mini 4K). Ce sont donc les abonnés qui vont rester plus de 3 ou 4 ans, suivant l’offre choisie, qui vont au final payer plus cher.
 
Avec ce tableau, on comprend un peu mieux la stratégie de Free. En effet, pour le moment, et durant 3 ou 4 ans, tout le monde sera gagnant (et pour les anciens abonnés le tarif ne bouge pas), et cela va donc peut être lui permettre de faire redémarrer la machine à recrutements. Par contre, cette stratégie n’incite pas à la fidélisation, puisque ce sont ceux qui restent le plus longtemps qui vont finalement payer davantage qu’avec les anciennes formules. Cela va donc à l’encontre des annonces de Free qui a annoncé vouloir fidéliser les abonnés. A moins qu’une annonce pour ces anciens abonnés soit également prévue par l’opérateur... 

 Dans le détail, les anciennes offres Freebox

 Dans le détail, les nouvelles offres Freebox

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (66)
Afficher les 60 premiers commentaires...
Posté le 05 juin 2018 à 09h45
Hello a écrit
D'après ce que j'ai compris, pour les gens déjà abonné, rien ne bouge.... Donc si il y a phénomène de fidélisation.... mais pas de la manière que vous pensez tous. Les anciens abonnés qui se posaient la question de savoir s'ils n'avaient pas intérêt de faire comme les autres, soit de sauter de promo en promo, puisque la fidélité ne rapporte rien, on vous c...hie dessus, pour eux le choix est un peu moins claire. Car résilier pour revenir chez Free avec l'offre promotionnelle... oui mais au final le tarif a partir de la deuxième année n'est plus aussi avantangeux qu'avant. Tout dépend donc de la motivation des clients actuels de Free... si ce sont des pigeons voyageur, qui en fait n'en ont rien à foutre des spécificités techniques de la box Free, et qui se contentent du minimum des minimum offrets par toutes les boxn, ils vont continuer leurs aller retour on ne voit pas en quoi cette offre fidéliserait qui que ce soit. Si la motivation du client actuel de Free c'est le long terme (comme bénéficier d'une adresse IP fixe que seul Free à ce jour fournit gratuitement et ne pas s'emm... à devoir reparamétrer ses serveurs parce qu'on a changé d'opérateur, comme être satisfait des services offerts par une box, et notons à ce sujet que si certains ici ont déjà enterré la v6 au rang des vieilleries, rappelons que la v6 si elle a inévitablement vieilli sur certains aspects, elle garde des fonctionnalités uniques comme le VPN... et bien les clients actuels n'ont plus un intérêt si net à se lancer dans la "nomaderie", puisque à ce jour ils disposent d'un tarif plus intéressant.
.... c'est à mon avis là où toutes les offres vont se figer. Je pense que Free agit actuellement plus à court terme pour relancer la machine à recrutement qui a du plomb dans l'aille. Pour la gestion du long terme, à mon avis il faut attendre cette fameuse v7 qui s'accompagnera sans doute d'un refaconnement des offres.

En fait ce qu'attendent les clients Free historiques et fidèles c'est le déploiement rapide et à grande échelle de l'accès fibre sur lequel Free a pris énormément de retard.

C'est la principale raison de la défection de la clientèle, l'augmentation de tarif en est une autre.

L'offre simple, unique et illimité est ce qui a amenée la clientèle chez Free et qui a engendré l'essaimage par la prescription des "early adopters". Complexifier l'offre avec des augmentations de tarifs déguisés à la clefs ne plaident pas en faveur de l'opérateur même si celà est une rustine à court terme.

Posté le 05 juin 2018 à 13h30

Pour Free, apparemment, il ne faut pas être fidèle.  Il faut quitter et revenir avec des promotions, et rester abonné que la durée de la promotion... Je suis FREE depuis le début, 2002, et souvent avec 2 abonnements, et mobiles en plus, biensûr. Mais cela ne les intéresse pas. Tu es une vache à lait, et c'est tout... C'est que le Président disait au lancement de Free Mobile... Maintenant nous la sommes pour lui.

Posté le 05 juin 2018 à 16h23
caronico44 a écrit
linux35 a écrit Et pour enfoncer le clou, SfrRed relance l'offre 30Go - 5€ / mois à vie le 7 juin... +1 Et avec un réseau nettement meilleur que celui de Free mobile
Pffff, reseau meilleurs mais les plus gros voleurs de tous... lol

Posté le 05 juin 2018 à 17h46

vivement la V7 qu'ils virent ces merdes

Posté le 05 juin 2018 à 19h23

Ça n'a strictement rien à voir avec le déploiement fibre qui a pris du retard !

Free s'est associé dernièrement avec Orange pour mener de front le déploiement en couverture complémentaire 4G et  aussi  en zone blanche. Leurs capacités d'investissements simultanées dans le mobile comme dans la fibre, ne leurs permettent plus d'y dégager des marges comme toutes entreprises.

Et j'ajoute, que c'est peut être le bon moment pour les opérateurs de reparler d'une grande manœuvre d’absorption d'un opérateur télécom, pour un retour à TROIS !

En conséquence, Free ne fait que s'aligner sur la concurrence et prends le risque de se faire rejeter massivement.

J'attends de voir comment le marché va évoluer d'ici la fin de l'année, mais on aura une réponse rapidement...


CH56
Envoyer message
 
4878 points
Posté le 06 juin 2018 à 13h38
Helloday a écrit
Ça n'a strictement rien à voir avec le déploiement fibre qui a pris du retard ! Free s'est associé dernièrement avec Orange pour mener de front le déploiement en couverture complémentaire 4G et  aussi  en zone blanche. Leurs capacités d'investissements simultanées dans le mobile comme dans la fibre, ne leurs permettent plus d'y dégager des marges comme toutes entreprises. Et j'ajoute, que c'est peut être le bon moment pour les opérateurs de reparler d'une grande manœuvre d’absorption d'un opérateur télécom, pour un retour à TROIS ! En conséquence, Free ne fait que s'aligner sur la concurrence et prends le risque de se faire rejeter massivement. J'attends de voir comment le marché va évoluer d'ici la fin de l'année, mais on aura une réponse rapidement...

Bonjour

Orange a proposé (un peu cher) "d'aider" Free en lui fournissant des sites.

Par ailleurs, dans le cadre des engagements, Orange a aussi intérêt à mutualiser les sites en nouvelles zones blanches ou grises, Free étant le partenaire idéal. C'est un autre sujet.

Les négos entre Orange et Free sur la fournitures d'installation passives auront lieu cet été, ce n'est pas encore fait. Si un accord était signé pour un bon paquet de sites (assorti en prime d'une petite réduction de durée sur l'itinérance 3G si possible), ce serait parfait je trouve.

Quand au retour à trois, bof... A part les financiers, je ne vois pas qui ça favorise. Si les déploiements sont un peu plus mutualisés pour moi ça suffit.

J'attends 2 choses, l'offre intermédiaire sur le mobile avant l'été et une vraie gamme tarifaire sur le fixe avec les box en septembre. Pour la fin de l'année, oui au pire, on peut toujours espérer.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).