Démarchage téléphonique : le gendarme des télécoms va prendre à bras-le-corps les problèmes de fraudes et d’abus

Qui n’a jamais couru pour décrocher son téléphone pour se voir raccrocher immédiatement au nez, ou entendre un message automatique, etc. Le gendarme des télécoms a décidé de prendre des mesures pour renforcer la protection des utilisateurs contre ces pratiques qui exaspèrent les abonnés.

Dans le cadre de la modernisation du plan national de numération, l’ARCEP a mis en consultation publique son projet de décision dont un volet comprend la protection des utilisateurs contre les fraudes et abus.

L’Autorité a constaté au cours de ces dernières années un certain nombre de pratiques qui engendrent une forte insatisfaction des utilisateurs : 

  • campagnes de prospection téléphonique non sollicitées ; 
  • arnaques incitant les utilisateurs à rappeler des numéros surtaxés ; 
  • inflation des tarifs des services de renseignements téléphoniques fournis à partir des numéros de la forme 118 XYZ ;
  • utilisation injustifiée de numéros téléphoniques comme identifiant d’appelant. 

 Pour lutter contre ces pratiques, également décriées par les associations de consommateurs, l’Arcep propose une série de mesures. Comme par exemple, encadrer la pratique de modification de l’identifiant d’appelant, qui permet notamment à des entreprises d’offrir un service client simplifié, tout en organisant ses centres d’appels sur différents sites. Constatant que cette pratique a donné lieu à des usurpations de numéros, l’Arcep propose une batterie de mesures visant à encadrer son utilisation, et formule une série de recommandations aux opérateurs, incluant la mise en œuvre des mesures nécessaires pour permettre l’interruption immédiate des appels ou messages utilisant des numéros usurpés.

La consultation publique est ouverte jusqu’au 20 juin 2018, opérateurs, associations de consommateurs, éditeurs et particuliers peuvent y apporter leur contribution.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (12)
Afficher les 7 premiers commentaires...
Posté le 01er juin 2018 à 08h01 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Mieux vaut tard que jamais, mais je trouve que l'ARCEP agit un peu tard.

Ce sont surtout les fraudes aux numéros surtaxés qui sont scandaleuses.

Les autorités ont fermé les yeux pendant quoi... 10 ans que cette pratique s'est accentuée.

Pour le démarchage téléphonique, le dossier est plus compliqué car cela met en jeu un problème d'économie générale, soit la possibilité pour les entreprises de se développer.

Il doit bien y avoir sur ce foutu sites d'adolescents attardés quelques commerciaux, quelques chefs d'entreprises si petites soient-elles.... et bien les clients ils ne viennent pas à vous, il faut bien aller les chercher d'une manière ou d'une autre, et ces entreprises elles font vivre des familles et apportent de l'argent à l'Etat, donc la question n'est pas aussi simple.

Posté le 01er juin 2018 à 11h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Habitant dans une vieille maison en province, j'ai des milliers d'appels pour des installations de fenêtres et des isolations de grenier, à cause des stupides aides de l'état dans ces deux domaines. Que l'Etat arrête un peu de faire autre chose que son boulot régalien, car elle aide indirectement les nuiseurs.

Quand à l'initiative, de l'Arcep contre les déguisements de numéros et les appels surtaxés, il faut s'en réjouir au lieu de râler que c'est pas assez ou trop tard. C'est ma bonne nouvelle du jour si l'Arcep fait un peu avancer les choses.

Posté le 01er juin 2018 à 12h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

on a l'impression que depuis la mise en service, Bloctel n'a fait qu'aggraver la situation ...

Avatar du membre
msg
Envoyer message
 
3354 points
Posté le 01er juin 2018 à 20h53 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ce qui doit affoler le gendarme des télécom et surtout Orange , c'est le dépeuplement de l'annuaire téléphonique pages blanches .

Dans ma rue , plus ça va et moins il reste d'adresses répertoriées sur l'annuaire électronique .
Le dernier annuaire au format papier reçu avait déjà bien maigri .
RIP pages blanches !!!

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20718 points
Posté le 01er juin 2018 à 23h55 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

  Bonjour, pour moi aussi Bloctel n'a rien arrangé, à tel point je j'envisage de me passer du fixe car les trois quart des appels sont des appels non sollicité et que je ne répond plus s'il n'y a pas un message sur le répondeur qui fait que je vais rappeler ou un nom qui est dans mes contacts.

 C'est devenu une vraie plaie ces appels non désirés, dommage car le répondeur est très pratique lorsqu'on ne peux pas répondre de suite, mais là cela devient ingérable et vraiment pénible.

sealed

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).