IPV6 : des opérateurs appellent l’ARCEP à engager des actions pour un déploiement plus rapide

Certains opérateurs représentés par l’Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs (AOTA) demandent une intervention supplémentaire du régulateur quant à l’adoption de l’IPV6 en France.

Face à la pénurie d’IPV4 en 2007 a été lancé l’IPV6 qui, grâce à des adresses de 128 bits au lieu de 32 bits, disposent d’un espace d’adressage bien plus important permettant ainsi de couvrir tous les besoins futurs (notamment l’Internet des objets). 

Mais la transition vers ce nouveau protocole est pointée du doigt par certains opérateurs de taille plus modeste que les opérateurs nationaux, qui n’ont pas de réserve d’adresses et qui peinent à fournir des plages d’IPV4 dédiées à leurs clients. L’AOTA souligne par ailleurs que grâce aux capacités financières des opérateurs nationaux, ceux-ci peuvent “s’en procurer massivement via le “grey market””.

L’association demande ainsi à l’ARCEP qui publie déjà un observatoire de la transition vers l’IPv6 chez les fournisseurs d’accès à Internet, de mener de nouvelles actions dont par exemple vérifier que chaque acteur du marché respecte bien les obligations qui sont les siennes en vertu de la loi République Numérique “ à compter du 1er janvier 2018, tout nouvel équipement terminal, au sens de l’article L.32 du code des postes et des communications électroniques, destiné à la vente ou à la location sur le territoire français devait être compatible avec le protocole IPv6”. Et dans le cas contraire, prendre des mesures pour la faire respecter.

Par ailleurs, l’AOTA propose la création d’un groupe de travail et/ou “comité d’experts IPv6” permettant, en lien avec l’obligation mentionnée précédemment, de faire de la France l’une des locomotives de l’Internet de demain en Europe. Ce comité pourrait, outre les principaux opérateurs, réunir aussi des équipementiers, représentants d’éditeurs de services spécialisés (IoT, etc), associations de collectivités, services de l’État (ANSSI, DISIC, etc), afin de proposer des pistes et actions communes pour déployer plus rapidement ce protocole.

Pour rappel Free était l’un des premiers opérateurs dans le monde à faire évoluer son réseau vers l’IPv6 pour optimiser les services proposés à ses abonnés et affichait le taux d’utilisation le plus élevé dans le dernier observatoire de la transition vers l’IPV6 de l’ARCEP.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Posté le 07 mai 2018 à 15h12
Posté le 07 mai 2018 à 15h29

ben c est justement pour ça ,personne ne veut se lancer mais sa pleure quand il y a plus d'ipv4  rendez vous compte depuis de 2007 et cela n a pas beaucoup bouger .

Posté le 07 mai 2018 à 16h10

Quand on voit que certains sites n'ont pas de connectivité IPv6 du tout en 2018 ! N'est-ce pas universfreebox ?

Posté le 07 mai 2018 à 17h06
courseulles a écrit
Quand on voit qu'il faut virer l'IPV6 dans certains cas cela laisse songeur..... https://www.universfreebox.com/article/43064/Free-Ca-se-confirme-desactiver-l-IPV6-permet-d-augmenter-considerablement-le-debit-vers-Netflix

Ça, c'était "avant" ;)

Il faudrait vérifier ce que ça donne actuellement.

Par exemple, les test de débit proposé par Netflix ne s'effectue plus uniquement sur des serveurs aux USA et par une passerelle saturée, mais depuis fin avril il y a aussi un serveur situé en région parisienne et qui ne passe plus par le lien Cogent=> Free.

Du coup, depuis ma connexion fibre, le test sur fast.com dépasse toujours les 100 Mb/s quelque soit l'heure, en IPV6 ou enIPV4.

A vérifier par les utilisateurs de Netflix.

Posté le 07 mai 2018 à 18h15
courseulles a écrit
Quand on voit qu'il faut virer l'IPV6 dans certains cas cela laisse songeur..... https://www.universfreebox.com/article/43064/Free-Ca-se-confirme-desactiver-l-IPV6-permet-d-augmenter-considerablement-le-debit-vers-Netflix

Ce n'est plus d'actualité :) la preuve ici même via un screen fait récemment sur mon pc et vidéo à l'appuis si besoin même aux heures de pointes :)

Posté le 07 mai 2018 à 18h18
abpfr a écrit
courseulles a écrit Quand on voit qu'il faut virer l'IPV6 dans certains cas cela laisse songeur..... https://www.universfreebox.com/article/43064/Free-Ca-se-confirme-desactiver-l-IPV6-permet-d-augmenter-considerablement-le-debit-vers-Netflix Ça, c'était "avant" ;) Il faudrait vérifier ce que ça donne actuellement. Par exemple, les test de débit proposé par Netflix ne s'effectue plus uniquement sur des serveurs aux USA et par une passerelle saturée, mais depuis fin avril il y a aussi un serveur situé en région parisienne et qui ne passe plus par le lien Cogent=> Free. Du coup, depuis ma connexion fibre, le test sur fast.com dépasse toujours les 100 Mb/s quelque soit l'heure, en IPV6 ou enIPV4. A vérifier par les utilisateurs de Netflix.

Je confirme ce que tu dit, je suis abonné Freebox et aux heures de pointes, que je soit en ipv4 ou ipv6 je suis entre 300 et 500 Mbps et hors heure de pointe je monte à plus de 800 Mbps (voir mon screen juste au dessus smile ).

Posté le 07 mai 2018 à 18h30
courseulles a écrit
Quand on voit qu'il faut virer l'IPV6 dans certains cas cela laisse songeur..... https://www.universfreebox.com/article/43064/Free-Ca-se-confirme-desactiver-l-IPV6-permet-d-augmenter-considerablement-le-debit-vers-Netflix

Cela, c'était "avant"... Et c'était une "bidouille" pour contourner l'obstacle! Et ce n'est pas l'IPV6 qui était responsable, mais bien un problème de connectivité... Il me semble bien depuis que les problèmes "Netflix" sont derrière nous, non? Ne pas transformer une solution de secours transitoire en un un blocage permanent de l'IPV6...

Posté le 07 mai 2018 à 19h20
Jacques Hadi a écrit
Quand on voit que certains sites n'ont pas de connectivité IPv6 du tout en 2018 ! N'est-ce pas universfreebox ?

En effet...

$ ping -6 universfreebox.com
La requête Ping n'a pas pu trouver l'hôte universfreebox.com. Vérifiez le nom et essayez à nouveau.

Pourtant :

"IPv6 sur tous les serveurs Dedibox à DC2 & DC3

La totalité des réseaux Online/Dedibox est compatible IPv6, et les futurs déploiements auront également de l'IPv6 par défaut. "

Pas d'excuse...

Posté le 08 mai 2018 à 00h35

Pour YouTube et pas ma' d'autres sites l'ipv6 est un espace horreur. Depuis que je l'ai désactivé c'est nickel. J'ai tenté de remettre toute à l'heure et saccades complets. J'ai re désactivé l'ipv6

Posté le 08 mai 2018 à 19h49
frederic76 a écrit
Pour YouTube et pas ma' d'autres sites l'ipv6 est un espace horreur. Depuis que je l'ai désactivé c'est nickel. J'ai tenté de remettre toute à l'heure et saccades complets. J'ai re désactivé l'ipv6

Tout dépend où tu récupères tes vidéos et à quelle heure.

Quels services, vidéos,  serveurs ?

L'adresse IPV6 des serveurs concernés et/ou un exemple de vidéo en cause permettraient de faire des tests. (si possible une vidéo ne demandant pas une inscription quelconque ;) )

Je viens de regarder une vidéo en HD (20 Mo/s) ou  4k (48 Mo/s)  sur Youtube sans aucun problème de réseau ni perte de frames, et  en IPV6 ( adresse 2620:11a:a0f1::15, probablement proche : latence très faible)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).