Trois antennes Free Mobile et deux d’Orange inquiètent un collectif de parents d’élèves

 
Un cas d’école, c’est le moins que l’on puisse dire.

Direction la commune de Chalou-Moulineux dans l’Essonne où cinq antennes de Free Mobile et Orange sont au coeur d’une polémique. Partisan d’une meilleure couverture, un collectif de parents d’élèves milite pour le déplacement de ces équipements en service et placés sur un château d’eau. Trois appartiennent à l’opérateur de Xavier Niel et sont campés depuis octobre 2017, les deux autres sont à Orange et activés depuis 2007. Au coeur du problème aux yeux des opposants, « ces antennes sont justes au dessus de la tête de nos enfants, et nous n’avons à aucun moment été consultés, ni même prévenus. Ce que nous voudrions, c’est qu’elles soient déplacées », peut-on lire dans les lignes du Parisien. Pourtant, ce château d’eau constitue le point le plus haut du village , et grâce à ces installations, celui-ci peut bénéficier de la 4G d’après la maire.

Inquiet, le collectif a demandé à un prestataire de l’ANFR d’effectuer des mesures. Résultat, le niveau global d’exposition est de 0,37 volt par mètre, soit largement en dessous de la valeur limite de 28V/m. La maire compte ainsi le faire savoir par le biais de tracts à la population. Ce qui n’empêche pas certains parents élèves d’affirmer que leurs enfants sont sujets à des maux de tête et de poser la question de savoir si cela est-il lié ou non aux ondes. Afin de répondre aux interrogations, une réunion publique d’information a pris place dans ce sens vendredi dernier… En présence notamment de l’association Priartem (anti-ondes) afin d’informer sur les risques liés aux technologies électromagnétiques. Etrange.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (26)
Afficher les 20 premiers commentaires...
Posté le 07 mai 2018 à 15h52
Djelme a écrit
" Ce qui n’empêche pas certains parents élèves d’affirmer que leurs enfants sont sujets à des maux de tête et de poser la question de savoir si cela est-il lié ou non aux ondes".

Bah oui depuis 2007 Tout va Bien par contre Avec Orange .. Mais au secours ..

Posté le 07 mai 2018 à 16h57

projection et sceance d information organisée par le PRIARTEM. 

le meme PRIARTEM qui vend des expertises bidons aux particuliers sur les ondes pour se faire de l argent. 

ben voyons...reunion d information ou de desinformation ? 

en vrac ils sont contre le linky, le wifi, enfin tout quoi. 

et l academie de medecine est formelle. : l hypersensibilité est un trouble psy, pas physiologique. ca doit etre traité par un psychologue ou un psychiatre. 

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2403

Posté le 07 mai 2018 à 17h28

Il faut relier le lit à la terre lol 

https://postimg.cc/image/t9jwxhj2v/

Posté le 07 mai 2018 à 18h56
charliebrown a écrit
Lle pire c'est que selon l'article du Parisien, la parente d'élève en question serait "aide médico-psychologique". Cette (*****) a réussi à donner des maux de tête psychosomatiques à ses propres enfants... On plaint les patients.

+1. Pour éviter les maux de tête à ses enfants, vaudrait mieux eloigner la mère, pas l'antenne.

Posté le 07 mai 2018 à 20h53

Depuis 2007 pour orange , largement en dessous du seuil ... bref encore des moutons sealed

Posté le 07 mai 2018 à 20h58
Fyl30 a écrit
Mais ils cassent les bonbons ces paranoïaques !!! Qu'ils aillent vivre dans des grottes vêtus de peaux de bêtes, à la bougie et au feux de bois....

Surtout qu'on leur montre que c'est 100x inférieur à la limite légale (0,28 contre une limite de 28), alors faut cesser ces histoires des gosses sujets au maux de tête à cause des ondes. Les gamins sont sujets aux maux de têtes à cause des heures de tarés qu'ils font à l'école et ça, ça a déjà été prouvé, mais les politiques veulent pas réformer l'école pour supprimer l'après-midi (comme en espagne où l'éducation y est bien mieux avec bien moins d'échecs scolaire).

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).