Free : Record des investissements en 2017, qui ont profité surtout au déploiement fibre et mobile

 
Iliad vient de détailler ses investissements au cours de l’année 2017. Celle-ci a été marquée par la poursuite des efforts d’investissements du Groupe dans les réseaux THD fixe et mobile. Ainsi, sur l’exercice 2017, Iliad a investi 1 482 millions d’euros en France, en hausse de 15 % par rapport à l’année précédente. Les principales variations sur l’année furent les suivantes :
 
 
 
 
Concernant le THD, Iliad a poursuivi ses efforts d’investissement dans son projet de déploiement d’un réseau Très Haut Débit en fi bre en (hausse de 129 millions d’euros des investissements). L’année 2017 a constitué une étape importante dans le projet FFTH du Groupe, avec les déploiements de près de 2 millions de lignes raccordables pour un total d’environ 6,2 millions de logement raccordables à fi 2017 et la forte accélération des raccordements des foyers éligibles avec près de 250 000 nouveaux foyers raccordés en fibre en 2017, soit plus de deux fois plus qu’en 2016 
 
Free précise que 2017 a été une année record en terme d’investissement (en hausse de 109 millions d’euros en un an) dans le réseau mobile avec l’ouverture de près de 3 700 nouveaux sites (y compris les sites partagés avec les autres opérateurs dans les zones moins denses) permettant d’atteindre 12 157 sites en fin d’année. L’opérateur a par ailleurs intensifié les déploiements de la technologie 4G avec notamment l’ouverture des fréquences 1 800 MHz sur 4 300 sites et le déploiement des fréquences 700 MHz sur plus de 700 sites. Enfin Free indique avoir poursuivi les investissements dans son réseau de desserte en fi bre des sites mobiles ;
 
Il est à noter une baisse de 44 millions d’euros des investissements ADSL/VDSL et boxes, s’expliquant principalement par la bonne gestion du cycle des boxes , et la baisse des frais d’accès aux services payés à l’opérateur historique, grâce à la progression de la base d’abonnés FTTH.
 
Toujours concernant les investissements, on note le maintien du niveau des investissements dans les Datacenters et dans les activités d’hébergement du Groupe ainsi que les premiers décaissements liés au déploiement des infrastructures en Italie (Cœur de Réseau, liaison longue distance, interconnections…) pour un montant de 43 millions d’euros.
 
Par ailleurs, au cours de l’exercice 2017 le Groupe a effectué : (i) un décaissement de 257 millions pour ses fréquences en France, le paiement de la première annuité de 50 millions d’euros à Wind/Tre pour l’acquisition de son portefeuille de fréquences en Italie et le paiement pour 220 millions d’euros des coûts de d’extension de la durée des fréquences 1 800 MHz en Italie pour la période allant de juillet 2018 à décembre 2 029.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Posté le 12 avril 2018 à 19h30

Relisez vous, cet article est truffé de fautes et de coquilles de typographie !

Premium

taduarial
Envoyer message
 
10479 points
Posté le 27 juillet 2018 à 16h10

normal, il y a tant à construire

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).