Free a beaucoup recruté de salariés en 2017, pour le déploiement FTTH et mobile mais également pour son lancement en Italie

 
Iliad vient de communiquer sur l’évolution de ses effectifs au cours de l’exercice 2017. Le Groupe a poursuivi sa politique de recrutements, en privilégiant l’accroissement de ses effectifs en France principalement mais également à l’international. 
 
Iliad a ainsi créé plus de 600 emplois en France sous forme de CDI en 2017. La proportion des salariés travaillant en France est stable à 80 % de l’effectif total du Groupe. Ce dernier précise que cette augmentation des effectifs "est principalement liée à la politique volontariste du Groupe en termes d’intensification des déploiements des réseaux FTTH et mobiles du Groupe, ainsi qu’à la constitution des équipes en Italie". La croissance soutenue de l’activités a été accompagnée d’importants recrutements depuis 10 ans, période au cours de laquelle l’effectif du Groupe a été multiplié par 4.
 
L’intensification du déploiement des réseaux fixe et mobile du Groupe sur les dernières années a permis un très grand nombre d’embauches sous forme de contrat à durée indéterminée.
 
 
La relation client concentre le plus grand nombre d’employés
 
Free a choisi de développer en interne ses centres de contact, ce qui, selon lui, contribue à la qualité du service rendu. Le service Relation abonné comprend les salariés des sept centres de contact du Groupe, situés majoritairement en France, les équipes de techniciens itinérants dédiés au service « assistance à domicile » ainsi que les salariés des différents 57 Free Centers (boutiques).
 
Ainsi, ce sont plus de 6 000 personnes, soit 62 % des ressources internes, qui sont dédiées à la Relation abonné. Logiquement, cette proportion est en recul de 6 points au cours de l’exercice 2017 du fait notamment des recrutements importants d’effectifs dédiés au déploiement du réseau FTTH du Groupe.
 
 
Une moyenne d’âge plutôt jeune
 
Iliad indique qu’il "veille à favoriser l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes actifs en leur donnant l’opportunité d’un premier emploi et la possibilité de développer leurs compétences". Ainsi, 40 % des salariés recrutés ont moins de 26 ans. Les jeunes collaborateurs ont en majorité une simple formation de niveau bac ou deux années d’étude après le bac et sont recrutés avant tout pour leur motivation, leur habileté et leur aptitude à exercer un métier. À la fi n de l’exercice 2017, les deux tiers des effectifs du Groupe sont âgés de moins de 35 ans
 
 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)

reno69
Envoyer message
 
20808 points
Posté le 11 avril 2018 à 23h56

  Bonjour, c'est bien de regarder cette courbe des recrutement cher Free, c'est sur que c'est positif et beaucoup plus agréable que de voir des licenciements !!!

  Mais j'étais chez Free dans le fixe depuis 2003 (freebox) et depuis 2012 dans le mobile, ce que je constate c'est qu'après avoir patienté de puis longtemps j'ai fini à regret par aller chez Orange pour la fibre (étant en bas débit > 4 km du NRA) et que je sui également parti pour le mobile car toujours pas de 4G à mon domicile, alors que j'en avais avec Bouygues et j'en ai avec SFR, je n'ai pas pu encore tester Sosh mais s'il font une offre promotionnelle d'ici juin j'essayerai.

   Je reviendrai avec plaisir chez Free, mais seulement lorsqu'ils me proposeront la fibre optique FTTH et/ou la 4G à mon domicile.

   En attendant je resterai chez les autres opérateurs (fixe FTTH et Mobile 4G), jusqu'a ce que Free me propose autre chose que des statistiques, mais une vrai expérience sur le terrain et notamment à mon domicile ... !!!

wink

Posté le 12 avril 2018 à 00h16

"Logiquement, cette proportion est en recul de 6 points au cours de l’exercice 2017 du fait notamment des recrutements importants d’effectifs dédiés au déploiement du réseau FTTH du Groupe."

Ils se sont séparés de mobipel quand? 2017? 2018? Pas encore?

Posté le 12 avril 2018 à 00h18

Quel lien avec le thème de l'article : le recrutement chez Free ?

Posté le 12 avril 2018 à 09h00
jinge333 a écrit
"Logiquement, cette proportion est en recul de 6 points au cours de l’exercice 2017 du fait notamment des recrutements importants d’effectifs dédiés au déploiement du réseau FTTH du Groupe." Ils se sont séparés de mobipel quand? 2017? 2018? Pas encore?

Aux dernières nouvelles ils ont pas encore dégagé Mobipel. Mais cette courbe prouve que ces soit-disant licenciements de masses n'existent pas puisqu'on voit bien que les effectifs n'ont fait que monter et non descendre.

Posté le 12 avril 2018 à 09h34
christophedlr a écrit
jinge333 a écrit "Logiquement, cette proportion est en recul de 6 points au cours de l’exercice 2017 du fait notamment des recrutements importants d’effectifs dédiés au déploiement du réseau FTTH du Groupe." Ils se sont séparés de mobipel quand? 2017? 2018? Pas encore? Aux dernières nouvelles ils ont pas encore dégagé Mobipel. Mais cette courbe prouve que ces soit-disant licenciements de masses n'existent pas puisqu'on voit bien que les effectifs n'ont fait que monter et non descendre.

En même temps les call-center ont un important turn-over, toutes entreprises confondues.

Posté le 12 avril 2018 à 09h38

Pour que la relation abonné soit efficace, il faut derrière des techniciens compétents de terrain compétents qui interviennent physiquement sur le réseau pour remédier à ces pannes est ce le cas?

Posté le 12 avril 2018 à 09h47
coolrenea a écrit
Pour que la relation abonné soit efficace, il faut derrière des techniciens compétents de terrain compétents qui interviennent physiquement sur le réseau pour remédier à ces pannes est ce le cas?

Oui c'est le cas ; sachant que l'essentiel des problèmes réseaux des clients sont ceux sous xDSL et sont en général pas des pannes sur les équipements de Free mais sur les équipements Orange ou les câbles, et comme c'est Orange qui est propriétaire des câbles c'est Orange qui doit intervenir.

Ce qui explique un peut qu'il y ai moins de techs que de relation abonnés.

Posté le 12 avril 2018 à 10h42
reno69 a écrit
  Bonjour, c'est bien de regarder cette courbe des recrutement cher Free, c'est sur que c'est positif et beaucoup plus agréable que de voir des licenciements !!!   Mais j'étais chez Free dans le fixe depuis 2003 (freebox) et depuis 2012 dans le mobile, ce que je constate c'est qu'après avoir patienté de puis longtemps j'ai fini à regret par aller chez Orange pour la fibre (étant en bas débit > 4 km du NRA) et que je sui également parti pour le mobile car toujours pas de 4G à mon domicile, alors que j'en avais avec Bouygues et j'en ai avec SFR, je n'ai pas pu encore tester Sosh mais s'il font une offre promotionnelle d'ici juin j'essayerai.    Je reviendrai avec plaisir chez Free, mais seulement lorsqu'ils me proposeront la fibre optique FTTH et/ou la 4G à mon domicile.    En attendant je resterai chez les autres opérateurs (fixe FTTH et Mobile 4G), jusqu'a ce que Free me propose autre chose que des statistiques, mais une vrai expérience sur le terrain et notamment à mon domicile ... !!!

donc, que fais tu sur ce site...? 


reno69
Envoyer message
 
20808 points
Posté le 12 avril 2018 à 11h13
tower41000 a écrit
reno69 a écrit   Bonjour, c'est bien de regarder cette courbe des recrutement cher Free, c'est sur que c'est positif et beaucoup plus agréable que de voir des licenciements !!!   Mais j'étais chez Free dans le fixe depuis 2003 (freebox) et depuis 2012 dans le mobile, ce que je constate c'est qu'après avoir patienté de puis longtemps j'ai fini à regret par aller chez Orange pour la fibre (étant en bas débit > 4 km du NRA) et que je sui également parti pour le mobile car toujours pas de 4G à mon domicile, alors que j'en avais avec Bouygues et j'en ai avec SFR, je n'ai pas pu encore tester Sosh mais s'il font une offre promotionnelle d'ici juin j'essayerai.    Je reviendrai avec plaisir chez Free, mais seulement lorsqu'ils me proposeront la fibre optique FTTH et/ou la 4G à mon domicile.    En attendant je resterai chez les autres opérateurs (fixe FTTH et Mobile 4G), jusqu'a ce que Free me propose autre chose que des statistiques, mais une vrai expérience sur le terrain et notamment à mon domicile ... !!!
donc, que fais tu sur ce site...? 

 Bonjour, tower41000 ce que je fais ici c'est que je m’intéresse aux télécoms depuis de très nombreuses années et que ce n'est pas parce que je n'ai pas la fibre par Free ou pas encore d'antenne Free 4G vers chez moi que je ne suis pas intéressé par Free, j'attends juste le moment opportun pour revenir, de plus Univers Freebox traite des télécoms en général et plus seulement de Free, vous avez donc la réponse de ce que je fais ici, je partage mon expérience des télécoms.

  De plus l'article parle de la fibre Free, donc j'en parle et je suis bien placé pour le faire, puisque je suis en ZMD zone AMII (site pilote) avec accords de co-financement, la fibre a été déployée sur notre commune de 2600 habitants à 20 km au sud de Lyon et je suis parti de Free à cause de mon débit, pour la fibre depuis 8 mois et à ce jour, malgré le beau tableau de l'article sur la fibre Free, toujours rien ... d’où mon post car à la lecture de l'article on pourrait croire que pour la fibre Free tout est au beau fixe pour les zones AMII ce qui est loin d'être le cas et pas seulement pour moi, d'autres font le même constat. Bonne journée. reno69.

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).