Découvrez les engagements des opérateurs pour couvrir les 12,7 millions de logements en zone AMII dès 2020

 
Nous vous en parlions la semaine dernière, Orange et SFR se sont engagés, dans une lettre envoyée au gouvernement à ce qu’environ 12,7 millions de locaux soient éligibles à une offre commerciale d’accès à la fibre optique d’ici la fin de l’année 2020. Les zones concernées correspondent au périmètre des zones d’initiatives privées, telles que définies par l’appel à manifestation d’intérêt d’investissement (AMII) de 2011 et que se sont partagé Orange et SFR. Free ayant déjà signé un accord de co-investissement avec Orange sur ces zones, il y proposera donc également ses offres.
 
Les lettres d’engagements d’Orange et SFR viennent d’être rendues publiques sur le site de France THD. L’opérateur historique indique dans la sienne qu’il « propose que 100% des logements et locaux professionnels de son périmètre FTTH sur sa zone AMII (11,1 millions de prises) soient ouverts dès fin 2020 à la commercialisation d’offres FTTH » De surcroît, Orange consent volontairement à rendre cet objectif opposable, de sorte que s’il ne tient pas l’objectif, il accepte le principe d’une sanction pécuniaire. SFR va dans le même sens qu’Orange et annonce 100% de sa zone AMII couverte en FTTH soient 1,6 millions de prises raccordables.
 
Toutefois, dans ces 100% de prises FTTH raccordables, Orange et SFR précisent qu’il pourra y avoir jusqu’à 8% de prises « raccordables sur demande », c’est-à-dire qui seront éligibles à une offre FTTH mais dont le raccordement pourra prendre jusqu’à 6 mois.
 
C’est maintenant à l’Arcep de rendre un avis sur ces propositions d’engagements que les opérateurs ont formulées. Après réception de cet avis, le gouvernement pourra décider de les accepter. Ils deviendront alors juridiquement contraignants et donc passibles de sanctions en cas de non-respect. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Posté le 09 avril 2018 à 22h42

6 mois... Ça me rappelle le délai qui figure déjà dans la convention-type d'Orange. Un délai qui n'engage, jusqu'ici, que ceux qui y croient : pour ma résidence, cette convention a été signée il y a 40 mois tout juste...

Posté le 09 avril 2018 à 23h19
Céleste a écrit
6 mois... Ça me rappelle le délai qui figure déjà dans la convention-type d'Orange. Un délai qui n'engage, jusqu'ici, que ceux qui y croient : pour ma résidence, cette convention a été signée il y a 40 mois tout juste...

Pour la mienne ils ont fait mieux : On est en zone très dense, la rue est fibrée Free et Orange en propre, mais comme on a moins de 12 logements dans l'immeuble, on doit attendre des points de mutualisation de rue que Orange n'est pas pressé de poser... N'empêche qu'ils ont fait signer une convention au propriétaire de l'immeuble, qu'ils ne lui ont jamais retournée, comme ça le délai des 6 mois commence quand ils veulent, mais le propriétaire est bloqué avec Orange quand même... Fantastique méthode d'escrocs non ?

Posté le 09 avril 2018 à 23h20
Céleste a écrit
6 mois... Ça me rappelle le délai qui figure déjà dans la convention-type d'Orange. Un délai qui n'engage, jusqu'ici, que ceux qui y croient : pour ma résidence, cette convention a été signée il y a 40 mois tout juste...

Le pire étant que le sous-traitant d'Orange revendique la méthode, qu'il assume totalement...

Posté le 09 avril 2018 à 23h43

Prises raccordables, c'est normal, car on peut difficilement couvrir 100% d'une zone, il y a toujours des soucis, que ce soit administratif ou des riverains.

6 mois si ça implique des travaux de voirie ou à l'intérieur des immeubles, ça peut sembler convenable.

Cependant 8% ça me parait beaucoup.


ozf77
Envoyer message
 
3775 points
Posté le 10 avril 2018 à 05h35

ils recommencent avec leurs délire de foyers elligibles, comme si on te disais que que tu es élligible au TVG parceque les rails passent pas loin mais pas de chance toi tu prends le vélo

laughing

Posté le 10 avril 2018 à 08h08

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Je suis dans une grosse commune  (IDF) dont le câblage devrait être achevé depuis  2 ? 3 ans ? Et dont les travaux n'ont pas commencé malgré les engagements de SFR. je suis dégouté. 

Posté le 10 avril 2018 à 09h12

On voit quand même qu'a part quelques quartier très dense, seul Orange investie ! 11 millions de prise pour Orange, 10 fois mois pour SFR...  et les autres ? absents ! (même si Free dit qu'il y mettra un petit peu d'argent...)

Ce peu de concurrence explique en lui même les retards ! (contrairement à la 4G)

A cela, il faut rajouter le fait que fournir plus de débit à leurs clients implique de grossir leurs "tuyaux" interne, et donc de croître le coût d’interconnexion à internet, sans avoir en retour une augmentation sur l'abonnement...

Donc, aucun des FAI n'a intérêt à augmenter nos débits... 

Posté le 10 avril 2018 à 17h55

SFR va dans le même sens qu’Orange et annonce 100% de sa zone AMII couverte en FTTH soient 1,6 millions de prises raccordables.

Ben ça tombe bien, le commercial est passé ce matin (je suis en zone AMII) et me propose du FTTB.


reno69
Envoyer message
 
20808 points
Posté le 11 avril 2018 à 01h08

  Bonjour, cette annonce interpelle mais j'ai de la peine à y croire, étant dans une commune de 2600 habitants en ZMD zone AMII (pilote d'Orange) et j'ai la fibre Orange depuis bientôt 8 moi dans mon pavillon et pour le moment aucun opérateur autre qu'Orange ne propose la fibre FTTH, SFR et Bouygues proposent le câble, mais vu que j'ai un boitier PTO chez moi et une prise adsl (bas débit) je ne vais pas remettre un câble coaxial en plus.

  Et malheureusement il n'y a aucune possibilité d'avoir de délai pour l'arrivée de la fibre Free, c'est le vide sidéral ....

  Alors quand je lis cela c'est vrai que cela me fait sourire !!!

laughing  wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).