Molotov : bientôt 5 millions d’utilisateurs et l’ambition de devenir "le tuner TV dans le monde connecté"

 
Lancé durant l’été 2016, Molotov continue son ascension et ne cache plus ses ambitions à l’international.
 
Après avoir atteint le million d’inscrits en avril 2017, le service de télévision par internet a annoncé avoir passé fin janvier la barre des 4 millions d’utilisateurs s’étant connectés au minimum 5 fois. Et ce n’est pas fini, "on va annoncer le 5 millionnième utilisateur dans quelques semaines", a révélé Jean-David Blanc, son cofondateur sur Europe 1 vendredi dernier avant de faire la promesse que l’offre de base, gratuite, ne deviendra pas payante à moyen ou long terme.
 
Autre information, Molotov va permettre à partir du 20 mars à ses utilisateurs souscripteurs d’une option de bénéficier d’un accès complet à leurs services depuis les états membres de l’Union Européenne lors de leurs déplacements. Cette évolution des offres de Molotov s’effectue dans le cadre du règlement relatif à la portabilité transfrontalière des services de contenus en ligne. Le service de TV par internet est d’ailleurs très ambitieux et compte se développer partout dans le monde, puisqu’il compte devenir le « Tuner TV du monde connecté ». En somme, être considéré comme le Spotify de la TV.
 
Molotov peut en tout cas déjà se targuer d’être un véritable succès au point de viser 100 millions d’utilisateurs d’ici 5 ans. Aujourd’hui, le service de TV sur internet se dit ouvert à des partenariats, entre autres avec les opérateurs sans toutefois se transformer en sous-traitant. Pour rappel, l’application donne accès gratuitement à 34 chaînes dont 25 de la TNT, sa fonctionnalité bookmark est en revanche passée récemment de 10 heures d’enregistrements à 8h. Ce service propose également des offres payantes incluant davantage d’heures de bookmarks et des bouquets de chaînes sur lesquels il prend une commission, le tout constituant son principal mode de rémunération. Molotov est disponible sur Freebox Mini 4K, smartphones, tablettes, téléviseurs connectés Samsung, LG et SONY, TLC et Thomson, Apple TV, Shield TV, Chromecast, et au téléchargement pour Mac, Windows et Linux sur molotov.tv.
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (28)
Afficher les 22 premiers commentaires...

valmen
Envoyer message
 
1213 points
Posté le 14 mars 2018 à 12h35
Ouaibe a écrit
valmen a écrit  Y a plein de détail qui doivent normalement mettre la puce à l'oreille à un potentiel client doué d'un minimum de réflexion. Demain si je vois la dernière Mercedes, BM, DS,... à vendre neuve (ou quasi) à 5000€ sur internet, je me poserais un minimum de questions  Hum, je trouve que ce n'est pas si flagrant que cela. Par exemple : http://smart-ip-tv.com/

Et un petit coup de Google finira par confirmer tes interrogations ;-)

Posté le 14 mars 2018 à 12h40
LudwigP94 a écrit
petrus55 a écrit ouais un un répéteur de la TNT après le reste faut casquer !!!! je fait pareille avec mon rasberry lollllllllll C'est très réducteur, t'as le retour sur le direct, l'enregistrement des filmes et série avec une possibilité de demandé l'enregistrement de toutes une saison d'un programme... il sont bon et ça va plus vite que MyCanal à l'utilisation même si j'utilise les deux. Dans les deux cas on a accès aux replay et c'est vraiment pratique, mes enfants arrivent à s'en service donc l'interface est simple. Bref on peut critiquer mais ça fonctionne.

Exactement, J'utilise MyCanal et Molotov.tv sur AppleTV et mon FreeboxPlayerV6 reste éternellement éteint (ne sait même pas faire le start over en 2018).

Posté le 14 mars 2018 à 12h42

J'ajouterai que sur AppleTV, Molotov.tv et MyCanal sont bien intégré à l'appli TV et que on peut accéder directement aux replay déja entammés, et ce, quelque soit l'appli qui a entammé le replay. Très confortable et on ne se tappe pas les interface merdique de replay écrite en je sais pas quoi qui rame grave et dont l'ergonomie change tout le temps et est complètement différente entre les groupes audiovisuels.


sebc22
Envoyer message
 
2195 points
Posté le 14 mars 2018 à 13h58

Ils corrigent le peering et il mettent un joli option payant directement avec la V7 et comme ça, tout le monde est content...

Posté le 14 mars 2018 à 14h33
valmen a écrit
Ben moi un site que me propose un accès aux chaînes premium pour à peine 1/20e du prix, ça me met la puce à l'oreille...

La n'est pas la question.

La question est comment le souscripteur peut il savoir que cette offre est hors la loi ou, en d'autres termes, sur quelle base juridique peut-il être condamné pour recel ?


valmen
Envoyer message
 
1213 points
Posté le 14 mars 2018 à 19h47
Ouaibe a écrit
valmen a écrit Ben moi un site que me propose un accès aux chaînes premium pour à peine 1/20e du prix, ça me met la puce à l'oreille... La n'est pas la question. La question est comment le souscripteur peut il savoir que cette offre est hors la loi ou, en d'autres termes, sur quelle base juridique peut-il être condamné pour recel ?

Je suis d'accord, tout comme le mec qui va acheter une contrefaçon dans la rue ou sur internet. 

Après je ne suis pas juriste, je dit seulement qu'il y a des choses qui en réfléchissant un minimum doivent mettre la puce à l'oreille. Bien entendu les sites d'IPTV vont pas afficher en gros: "attention c'est illégal ce que l'on vous vend".

Malheureusement si la personne se fait prendre (je sais pas si ça peut arriver) elle sera probablement considérée comme receleur. 

Maintenant que dire de plus, oui y a des gens d'une extrême crédulité qui peuvent éventuellement se faire avoir.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).