Italie : Benedetto Levi annonce le lancement de l’opérateur avant l’été sous la marque "Iliad"

Baptême du feu pour le jeune directeur d’Iliad Italia. Benedetto Levi a donné sa première interview à la presse quotidienne italienne depuis sa prise de fonction. Il y confirme l’utilisation de la marque "Iliad" et annonce un lancement de l’opérateur avant l’été avec des prix bas et transparents.

Le portrait dressé dans les colonnes de La Repubblica nous dépeint un jeune entrepreneur sportif au look détendu, veste et chaussures de tennis. Quelques confidences sur sa vie privée nous apprennent qu’il a quitté l’Italie pour poursuivre ses études de commerce en France et lancer deux start-up car en 2012, l’environnement (politiques publiques et investissements privés) y était beaucoup plus favorable qu’en Italie à l’époque ce qui est en train de changer affirme-t-il. Il se dit désormais très content de rentrer en Italie où il a toute sa famille même si sa compagne, française, est restée de l’autre côté des Alpes.

Un lancement avant l’été sous la marque Iliad

Pour ce qui est du lancement du quatrième opérateur mobile en Italie, la volonté affichée est toujours de “prendre ses distances avec la concurrence. Nous ferons tout différemment et mieux, avec des prix réellement bas et plus transparents, sans négliger la qualité”. En ce qui concerne la date de lancement, Benedetto Levi remet les points sur les i face aux nombreuses rumeurs qui courent sur la toile “notre objectif a toujours été de nous lancer avant l’été sous la marque Iliad”.

Déjà cent collaborateurs au travail et les recrutements vont bon train

Actuellement, Iliad Italia emploie “plus d’une centaine de personnes répartie sur tout le territoire” et les recrutements continuent “en effet nous créons à partir de zéro un opérateur qui a l’ambition de devenir un acteur important même si je ne peux révéler notre objectif” ajoute-t-il.

Le mystère reste presque entier sur les centres de contacts et les boutiques. Iliad possédera un call center en Italie, Levi botte en touche sur les magasins “pour l’heure, je peux seulement dire que nous donnerons à nos utilisateurs tous les moyens pour accéder à nos offres”.

Des prix bas, sans coûts cachés et en toute transparence

A la question, comment se faire un nom dans un marché aussi tendu que celui italien, Benedetto Levi apparaît confiant “nous avons beaucoup de marges pour proposer des prix plus bas, sans coûts cachés, de manière transparente. Aspects sur lesquels nos concurrents n’ont pas brillé, spécialement ces derniers mois avec des choses que personnes ne se serait permis à l’étranger. Je pense à la facturation sur 28 jours. Les italiens n’ont plus confiance dans les opérateurs. Et c’est là que nous rentrons en scène.

Iliad n’est pas un opérateur low cost 

L’interview se conclut sur la question du low cost et une petite pique lancée à la concurrence, notamment à Vodafone qui a enregistré la marque Free en Italie : “Nous réfutons l’étiquette low cost. Nous serons un opérateur normal, pas un MVNO, avec notre propre réseau. Dès le lancement nous aurons une couverture nationale du territoire même si au début nous nous appuirons sur le réseau de Wind 3. Nous pensons pouvoir proposer une qualité de service et une couverture supérieure à celle de nos concurrents. Ça ne me surprend pas que les autres opérateurs aient peur et tentent de nous barrer la route par tous les moyens en lançant également des marques low cost, ou par exemple en enregistrant en Italie la marque Free qui est celle d’Iliad en France. Dommage pour eux que nous ayons choisi d’utiliser Iliad.

 
source : La Repubblica

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (11)
Posté le 06 mars 2018 à 11h28

Les prévisions planning chez Free on sait ce que ça donne :)

RV en 2019?

Posté le 06 mars 2018 à 11h29

Ça sent bon l'Italie.

Posté le 06 mars 2018 à 11h54

Une bonne tête d'italien.

Posté le 06 mars 2018 à 12h14

Benedetto : "Nous pensons pouvoir proposer une qualité de service et une couverture supérieure à celle de nos concurrents."

Avec un portefeuille de fréquences de 2x 35 mhz, c'est jouable ?

https://m.universfreebox.com/article/40291/Free-en-Italie-l-accord-d-itinerance-avec-Wind-Tre-inclut-egalement-la-5G

Posté le 06 mars 2018 à 13h53

Dommage qu'ils n'ont pas réussi à s'appeler également FREE

Premium

taduarial
Envoyer message
 
10324 points
Posté le 06 mars 2018 à 13h56

il ne se passe tellement rien en France que l'on nous sert que de la soupe italien depuis quelques mois

Posté le 06 mars 2018 à 15h44

En effet en Italie le "mois" d'abonnement mobile est facturé tous les ... 28 jours. Quelques fois 30. Les prix affichés sont donc le plus souvent pour 4 semaines...

Malins les Italiens.

Posté le 06 mars 2018 à 15h47

Univers Freebox, avez-vous des infos sur le rachat par une autre société de Mobipel, le centre d'appel de Free à Colombes ? La direction est en réunion actuellement avec Angélique... ?

Premium

jack-no
Envoyer message
 
2755 points
Posté le 06 mars 2018 à 16h55
jinge333 a écrit
Les prévisions planning chez Free on sait ce que ça donne :) RV en 2019?

A ma connaissance, Free a été le seul des opérateurs français à ne pas s'être fait tapé sur les doigts pour retard de déploiement, bien au contraire, il a toujours été en avance.

Posté le 06 mars 2018 à 20h33
charliebrown a écrit
En effet en Italie le "mois" d'abonnement mobile est facturé tous les ... 28 jours. Quelques fois 30. Les prix affichés sont donc le plus souvent pour 4 semaines... Malins les Italiens.

Mine de rien cela fait un 13ème mois dans la poche des opérateurs...

Posté le 06 mars 2018 à 21h16

Ils sont partout ces Levi c’est abusé non

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).