Free Mobile : une association plutôt costaud bloque l’installation d’une antenne-relais

L’association Comité Mouline Gô (CMGA) a sorti les muscles la semaine dernière à Albi dans le Tarn. Hostile à l’installation d’une antenne Free Mobile qui était prête à être montée avec ses émetteurs, trente membres de cette association qui compte pas moins de 1000 adhérents, ont tout bonnement bloqué l’arrivée du camion-grue nécessaire à l’opération.

«C’est en catimini, après la fermeture des bureaux, que la mise en place devait se faire. Cette antenne Free était prévue comme cinq autres antennes en cours de pose à Albi, un recours légal a été déposé en mairie pour l’une d’entre elles», a précisé dans les lignes de La Dépêche, un responsable de l’association.

La CMGA qui lutte contre l’installation de compteurs Linky et d’antennes-relais n’en est pas à son premier coup d’essai. Déjà en décembre dernier à Albi, l’association s’était mobilisée, munie de banderoles en organisant un barrage filtrant afin d’empêcher le rehaussement d’une antenne SFR afin de permettre l’installation d’équipements de Free. Son slogan : « limitez l’internet mobile. Stop aux antennes relais». Les ondes impacteraient «les espaces verts et les cliniques ainsi que les établissements scolaires».

Publié le 07 février 2018 à 08h51 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (61)
Afficher les 55 premiers commentaires...
Posté le 07 février 2018 à 22h26
PHIL63370 a écrit
Constat : - une association bloque les moyens d'installation d'une antenne (quel que soit l'opérateur on s'en fout). - les moyens engagés (camion grue etc...) ont un coût. Pourquoi les opérateurs ne déposent-ils pas plainte contre ces associations à partir du moment ou elles agissent en dehors de toute légalité ? Ca en refroidirait peut être certaines....

La justice prend son temps Mais fera son travail ;-) et certains qui dansaient la salsa au milieu de la Rue pensant défendre la veuve et l'orphelin iront bientôt quémander la pitié du juge pour réduire les amendes :)

Posté le 07 février 2018 à 22h29
boulete1 a écrit
qui dit de passer en force ??? il existe un arsenal législatif complet -permettant de verbaliser un piéton sur la chaussé -permettant à Free de faire condamner lourdement l'association et ses membres etc ....

La dernière fois les flics s'engueulaient entre eux pour savoir s'il fallait évacuer les 15 débiles sur la route ou laisser faire ..

Suivant la ville, police ou gendarmerie etc. Tout est différent 

Ce qui est sur : c'est souvent le plus déterminé qui gagne :) Faut parfois juste être encore plus con qu'eux ^^

Posté le 07 février 2018 à 22h36
boulete1 a écrit
quant on lit les dernières news il est quant même inquiétant de voir certaines récurrences  non respect des accords et des règles , absence de concertation,deploiment en catimini, forcing Free ne donne plus une bonne image, et de fait ne peux que susciter la fronde et la méfiance il serait temps que Xavier reprenne la barre du navire

Toutes les antennes installés ont obtenu les autorisations légales. Au tribunal si besoin quand les mairies sont réfractaires (le maire ne fait pas la loi, on a un parlement pour cela). 

Ensuite quand ces assoc préviennent sans se cacher qu'elles entraveront les Travaux, c'est juste normal de préparer les manœuvres d'évitement.  

Premium

chrispas
Envoyer message
 
2355 points
Modifié le 08 février 2018 à 08h10
M@gik a écrit
chrispas a écrit ggdu27 a écrit Vivement que ce genre d'idiots aille vivre sur Mars. Ils nous foutrons la paix sur Terre. Bonjour ggdu27, pas certain que Mars soit la bonne destination pour ces personnes, les martiens ont 2 antennes sur la tête, ça va rendre ces anti-ondes complétement fous Bonsoir chrispas ;-) Et c'est sans compter sur celles qui sont dissimulées ailleurs sur leurs corps... 

Bonjour M@gik,

celles qui sont dissimulées ne leurs donnent pas mal à la tête cool

Posté le 08 février 2018 à 11h18
jack-no a écrit
J'ajourerai que ces personnes ont des enfants et que chacun a son mobile, y compris le bébé dans son lit qui a une connexion sans fil à ses parents durant son sommeil.

Des bébés humanoïdes, des cyborgs ?

Mon Dieu, ils sont parmi nous ! Je le savais !

Sarah Conor avait raison !

Posté le 08 février 2018 à 18h55

vous tenez à peu prêt le même discours que monsanto face à ceux qui chope le cancer avec le glyphosate....

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).