TF1 suspend son service de replay chez Orange et lui demande de ne plus diffuser ses chaînes sur ses box

TF1 passe à l’offensive et menace d’attaquer Orange si celui-ci continue de diffuser ses chaînes. Pour l’heure, le service de replay MYTF1 n’est plus disponible sur les box de l’opérateur. 

Faute d’avoir trouvé un accord avec l’opérateur historique après deux ans de négociations et alors que leur contrat est arrivé à échéance hier, TF1 vient d’annoncer qu’en conséquence, il a « dû suspendre, ce jour, la fourniture à Orange du service replay MYTF1 » et a demandé hier à ce que le distributeur cesse la vente des chaînes TF1, TMC, TFX (ex NT1), TF1 Séries Films (ex HD1) et LCI, à ses abonnés. Pire encore, constatant qu’Orange poursuit l’exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat« le groupe TF1 entend utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits ». Dans un communiqué, TF1 a par ailleurs joué la carte de la transparence en rappelant les principales étapes des négociations qui ont pris place avec Orange : 

« Les accords de distribution des chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI) et du service de replay MYTF1 sont arrivés à échéance le 31 décembre 2016. En mars 2016, soit neuf mois avant la fin de l’accord, le groupe TF1 a informé Orange de sa volonté de procéder à une restructuration complète des conditions de distribution de ses chaînes en clair et de MYTF1 pour enrichir l’offre au bénéfice des téléspectateurs et rétablir un juste équilibre économique entre les parties. En juillet 2016, la nouvelle offre « TF1 Premium » a été proposée à Orange. Durant toute l’année 2017, de multiples échanges ont eu lieu avec l’ensemble des distributeurs. Afin de favoriser la conclusion d’un nouvel accord, le groupe TF1 a accepté de prolonger à nouveau jusqu’au 31 janvier 2018 les accords de distribution avec Orange. Le 6 novembre 2017, un accord de distribution a été conclu entre le groupe TF1 et Altice-SFR. Le 30 janvier 2018, un accord de distribution a été conclu entre le groupe TF1 et Bouygues Telecom. Au 31 janvier 2018, soit deux ans après l’ouverture des négociations, les autorisations d’exploitation commerciale d’Orange arrivent à expiration. En l’absence d’un nouvel accord, Orange n’est plus autorisé à vendre MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1 à ses abonnés. »

Pour rappel, TF1 avait l’été dernier suspendu également son service de replay sur les box de SFR, et ce pendant quelques mois avant de finalement trouver un accord avec l’opérateur au carré rouge. Une issue similaire se profile t-elle avec Orange ? C’est moins sûr. SFR aurait déboursé un peu plus de 10 millions d’euros selon Le Monde, mais TF1 estime qu’Orange dispose de plus d’abonnés et d’une trésorerie importante, les sommes demandées seraient donc plus élevées que celles réclamées à ses rivaux, ça bloquerait donc sur le prix. L’opérateur historique aurait accepté de débourser une somme inférieure à 20 millions d’euros par an. Pas suffisant aux yeux de TF1. Pour rappel, Orange a assigné TF1 devant le tribunal de commerce pour abus de position dominante en juillet dernier. 

Pour Gilles PELISSON, Président Directeur Général du groupe TF1 : « Je regrette cette situation qui prive les abonnés d’Orange du replay de TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI. Notre objectif reste de trouver un accord équilibré et équitable pour offrir aux téléspectateurs abonnés d’Orange une expérience à forte valeur ajoutée autour de nos programmes. Leur satisfaction est notre priorité et nous leur rappelons que le replay des chaînes du groupe TF1 reste disponible sur MYTF1.fr, et via l’application MYTF1. »

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (108)
Afficher les 102 premiers commentaires...
Posté le 09 mars 2018 à 16h37

I admire what you have done here. I like the part where you say you are doing this to give back but I would assume by all the comments that this is working for you as well.goturback.uk

Posté le 10 mars 2018 à 11h41

This is an incredible article a debt of gratitude is in order for sharing this educational data. I will visit your site consistently for some most recent post. I will visit your online journal routinely for Some most recent post.Zyntix side effects

Posté le 31 mars 2018 à 14h09

What is the purpose of a website? Your company is making money and you are in profit still if you are launching your website then it means that you want your website to bring in some extra profit. If you want this to happen then then make sure that your website is capable enough to achieve this.best online shoe shops

Posté le 02 avril 2018 à 12h05

Your blog postings are going well but it is getting more and more difficult to come up with new topics about which to write. After reading this article, coming up with blog topics will no longer be an issue.best shoes

Posté le 05 avril 2018 à 10h48

Uptime is one of the most important factors in maintaining an effective online presence. Outages of any duration can be costly. Downtime can impact your organization directly by causing lost sales, signups, etc., or indirectly by hurting your reputation and brand image.free garrys mod

Posté le 30 avril 2018 à 21h19

Lol 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).