Un accord de mutualisation serait en préparation entre Orange et Free Mobile

Suite à l’accord passé entre le gouvernement et les opérateurs selon la Tribune Orange et Free pourrait signer un nouvel accord de partage des infrastructures prochainement.

Selon les sources du quotidien, Orange va faire une offre à Free comprennant l’accès à un grand nombre de ses propres installations ainsi qu’un accord sur la co-construction de nouveaux sites en zone de “déploiement prioritaire” (ZDP), 63% du territoire en zone rurale principalement.

Selon la Tribune qui a pu avoir accès aux différentes versions des propositions faites par l’ARCEP, une forte mutualisation était préconisée par le régulateur ainsi que l’introduction d’une “obligation de consultation préalable” lorsqu’un opérateur à la volonté de déployer un pylone en ZDP afin que tous les acteurs soient informés et puissent y installer ses propres antennes, ce qui n’était pas du goût d’Orange.

Dans la version finale de ses propositions l’ARCEP a donc souhaité inciter les opérateurs à s’entendre sur les déploiements mutualisés en zones dite prioritaires en rendant caduque l’obligation si une offre est faite aux autres opérateurs et est considérée comme raisonnable par le régulateur, même si Free en l’occurrence la refuse.

Par ailleurs, un dispositif de neutralisation de l’obligation d’information préalable entre Orange et Free en cas d’accord a été introduit afin d’éviter que l’éventuel accord en préparation ne puisse interférer dans la procédure de ré-attribution de la bande des 1 800 MHz. Un accord avec Orange pourrait mieux positionner Free par rapport à ces concurrents "regard d’un critère d’engagement d’aménagement du numérique important pour cette attribution : celui de l’amélioration de la couverture des réseaux ferrés régionaux, où Free a du retard sur ses rivaux". Selon La Tribune, il sera maintenu jusqu’à la ré-attribution des fréquences 1 800MHz.

 

 

source : La Tribune

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (52)
Afficher les 46 premiers commentaires...
Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-42 points
Posté le 17 janvier 2018 à 08h56
fab123 a écrit
MisterN a écrit A lire certaines réactions je vois que certains sont bien énervés.
on se demande bien qui est le plus énervé ici !

C'est clair

Posté le 17 janvier 2018 à 09h18
CH56 a écrit
Freedor a écrit   En effet, d'après l'article de la tribune, il s'agirait d'une mutualisation passive. Par contre, d'où sortez-vous que Free s'installe sur des supports SFR dans l'immense majorité des cas de mutualisation passive? D'après Héphaïstos, qui avait cité un lien dans Lafibre. J'avais regardé, et il y a d'autres sources comme ici : free-mobile-170/enquete-a-appartiennent-supports-antennes-free Et en effet, souvent dans RNC on voit le propriétaire. SFR c'est plus souvent qu'Orange. Ce n'est presque jamais Bouygues. Bouygues a revendu presque tous ses supports.

Oui mais du coup c'est plus souvent TDF... La mutualisation passive ne concerne pas que les pylônes appartenant aux opérateurs. Le nombre de sites Free sur pylône Orange n'est pas loin derrière celui sur pylône SFR donc il ne s'agit pas de "l'immense majorité des cas".


CH56
Envoyer message
 
4776 points
Posté le 17 janvier 2018 à 09h25
Freedor a écrit
 Oui mais du coup c'est plus souvent TDF... La mutualisation passive ne concerne pas que les pylônes appartenant aux opérateurs. Le nombre de sites Free sur pylône Orange n'est pas loin derrière celui sur pylône SFR donc il ne s'agit pas de "l'immense majorité des cas".

C'est vrai. Je retire "immense".

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-42 points
Posté le 17 janvier 2018 à 09h50

Comme l'accord serait en préparation, on verra quand il aura avancé cet accord qui serait ..... en préparation.

Posté le 17 janvier 2018 à 10h21

N'oubliez pas que de nombreux sites sont gérés par des sous traitants des opérateurs, notamment par TDF, ceci peut favoriser la mutualisation (ou l'inverse)

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-42 points
Modifié le 17 janvier 2018 à 12h57

De toutes façons avec des prix bas, les maitrises des énergies, les engagements du monde à la COP21, les matières premières qui sont moindres plus on pille la planète, les oppositions de plus en plus marquées de citoyens, à un moment il faut bien se rendre à l'évidence qu'il faut réfléchir à des solutions intelligentes.

La mutualisation en est une.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).