Report de l’appel d’offres sur les droits de la Ligue 1 afin de laisser le temps à SFR de se refaire une santé

 

Pressenti pour être lancé avec un an d’avance soit au printemps 2018, l’appel d’offres sur les droits TV de la L1 (2020-2024) devrait être finalement repoussé à la saison prochaine. Les déboires de SFR n’y étant pas pour rien.

Animé par la volonté de faire monter les enchères jusqu’à un milliard d’euros notamment avec l’arrivée de SFR comme concurrent gourmand, lequel ayant chipé en mai dernier la Ligue des Champions et la Ligue Europa à Canal+ et BeIN, la LFP a décidé de repousser l’appel d’offres sur les droits TV de la Ligue 1, d’après l’Equipe. La récente déconfiture d’Altice (SFR) en Bourse en serait l’une des raisons majeures. Le groupe de Patrick Drahi prévoit de céder des actifs non-stratégiques courant 2018 afin d’éponger au maximum sa dette d’environ 50 milliards d’euros et ainsi améliorer ses finances. Sa participation aux enchères de la Ligue 1 est donc remise en question. Toutefois Alain Weil, patron de SFR, a indiqué en novembre dernier que l’opérateur au carré rouge jettera un oeil au dossier « en fonction de la date à laquelle sera annoncé l’appel d’offres » et qu’il ne « fallait pas se précipiter » pour le lancer.
 
A l’heure où l’intérêt premier de la LFP est d’obtenir les droits les plus chers, cette décision tombe sous le sens puisqu’SFR a sorti le chéquier pour la Ligue des Champions au printemps dernier, mettant sur la table 350 millions d’euros par an, soit plus d’un milliard d’euros pour les trois saisons (2018-2021). L’idée est donc de laisser du temps au groupe de Patrick Drahi pour se remettre sur les rails. Pour le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, c’est presque une évidence : « Les feux sont au vert pour que l’on diffère le lancement de l’appel d’offres sur la fin de l’année 2018. J’ai l’impression que la prise de conscience d’une certain nombre de difficultés au sein du paysage audiovisuel français, en particulier pour Altice (...) militent pour que l’on prenne le temps de réfléchir ».

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (32)
Afficher les 26 premiers commentaires...
Posté le 13 janvier 2018 à 19h06
Gringolitino a écrit

Oui les droits tv n'ont clairement pas permis de maintenir la base client. Numericable/sfr a sous-estimé le rejet de son image de marque, et la mauvaise qualité de ses services.

Oui ils vont perdre l'exclusivité des droits sportifs, mais de toute façon cela ne rapportez rien (ni revenus supplémentaires,  et encore moins abonnés). Desormais ils font le choix des revenus vu la situation financière, et l'important coût dès 2018 de l'acquisition de la Ligue des Champions.

Altice va conserver tout de même une forme "d'exclusivité commerciale", concernant les droits sportifs. Celle de proposer une offre 3Play + Ligue des champions au tarif d'une offre 3Play. Voir moins cher avec Red sfr. Ils vont continuer les promos encore pour un bout de temps. Tandis que chez la concurrence ça sera forcément plus cher.

Néanmoins l'histoire a démontré que même tarif réduit et plein de contenu, cela n'attire pas foule...


fab123
Envoyer message
 
3866 points
Posté le 13 janvier 2018 à 19h17
Patatos@dit_Jojo a écrit
Gringolitino a écrit Oui les droits tv n'ont clairement pas permis de maintenir la base client. Numericable/sfr a sous-estimé le rejet de son image de marque, et la mauvaise qualité de ses services. Oui ils vont perdre l'exclusivité des droits sportifs, mais de toute façon cela ne rapportez rien (ni revenus supplémentaires,  et encore moins abonnés). Desormais ils font le choix des revenus vu la situation financière, et l'important coût dès 2018 de l'acquisition de la Ligue des Champions. Altice va conserver tout de même une forme "d'exclusivité commerciale", concernant les droits sportifs. Celle de proposer une offre 3Play + Ligue des champions au tarif d'une offre 3Play. Voir moins cher avec Red sfr. Ils vont continuer les promos encore pour un bout de temps. Tandis que chez la concurrence ça sera forcément plus cher. Néanmoins l'histoire a démontré que même tarif réduit et plein de contenu, cela n'attire pas foule...

je n'ai pas retrouvé d'article, mais il me semble que même les abonnés SFR devraient débourser quelques euros supplémentaires pour pouvoir voir la ligue des champions.

Posté le 13 janvier 2018 à 19h42
fab123 a écrit
Patatos@dit_Jojo a écrit Gringolitino a écrit Oui les droits tv n'ont clairement pas permis de maintenir la base client. Numericable/sfr a sous-estimé le rejet de son image de marque, et la mauvaise qualité de ses services. Oui ils vont perdre l'exclusivité des droits sportifs, mais de toute façon cela ne rapportez rien (ni revenus supplémentaires,  et encore moins abonnés). Desormais ils font le choix des revenus vu la situation financière, et l'important coût dès 2018 de l'acquisition de la Ligue des Champions. Altice va conserver tout de même une forme "d'exclusivité commerciale", concernant les droits sportifs. Celle de proposer une offre 3Play + Ligue des champions au tarif d'une offre 3Play. Voir moins cher avec Red sfr. Ils vont continuer les promos encore pour un bout de temps. Tandis que chez la concurrence ça sera forcément plus cher. Néanmoins l'histoire a démontré que même tarif réduit et plein de contenu, cela n'attire pas foule... je n'ai pas retrouvé d'article, mais il me semble que même les abonnés SFR devraient débourser quelques euros supplémentaires pour pouvoir voir la ligue des champions.

Pour le moment il est impossible de le savoir si les abonnés SFR devraient débourser quelques euros supplémentaires, ça reste de la spéculation journalistique, et je ne suis pas d’accord avec la phrase en gras (Je sais elle n’est pas de toi), en parlant juste de canal, ils n’ont jamais augmenté leurs abonnements en fonction des droits qu’ils achetaient (par exemple la F1 récemment) ni jamais baissé non plus quand ils perdaient les droits d’une autre, donc si maintenant SFR revend les droits à Canal, le tarif de l’abonnement ne sera pas impacté, et pour Orange je ne sais pas, ils ne se sont jamais retrouvés dans une situation pareille. 

En tout cas ça démontre bien comment cette boîte est gérée, on achète des droits une fortune (canal avait dit qu'à ce tarif il était impossible que ça soit rentable, les revenus étaient trop faibles par rapport au montant investit) et on veut déjà les revendre en perdant l’avantage de l’exclusité avant que la compétition commence !! Et ils ne sont pas encore vendus les droits, canal était déjà monté très haut avec presque 300 M€ par an pour LDC et Europa League, je ne les voit pas mettre + d’1/4 de cette somme pour acheter la totalité des droits à Altice en sachant qu’ils n’auront aucune exclusivité, et à ce prix là, Altice va sûrement ne pas vouloir vendre, donc ce n’est pas parce que Altice veut vendre qu’ils vont réussir à vendre. Toujours compliqué de vendre quelque chose quand on cherche des sous et que tout le monde le sait ^^

Posté le 13 janvier 2018 à 22h19
fab123 a écrit
Patatos@dit_Jojo a écrit Celle de proposer une offre 3Play + Ligue des champions au tarif d'une offre 3Play. Voir moins cher avec Red sfr. Ils vont continuer les promos encore pour un bout de temps. Tandis que chez la concurrence ça sera forcément plus cher. Néanmoins l'histoire a démontré que même tarif réduit et plein de contenu, cela n'attire pas foule... je n'ai pas retrouvé d'article, mais il me semble que même les abonnés SFR devraient débourser quelques euros supplémentaires pour pouvoir voir la ligue des champions.

Altice serait bien tenté de proposer une augmentation de tarif, avec les 350 millions d'€ supplémentaires du coût de la Ligue des Champions pour 2018. Surtout s' il n'arrive pas à recruter un certain nombre de client au S1 2018.

L'équation est complexe,  vu que l'augmentation de tarif généralisée amène une importante manne financière. L'effet pervers est que cela incite les clients à la résiliation sans frais, dont des clients encore engagés. Ce qui se fera sanctionner par la bourse,  lors des résultats financiers. Au mieux, les abonnés les plus aguerris en profiteront pour renégocier à la baisse leurs contrats.

Gringolitino a écrit
Pour le moment il est impossible de le savoir si les abonnés SFR devraient débourser quelques euros supplémentaires, ça reste de la spéculation journalistique, et je ne suis pas d’accord avec la phrase en gras (Je sais elle n’est pas de toi), en parlant juste de canal, ils n’ont jamais augmenté leurs abonnements en fonction des droits qu’ils achetaient (par exemple la F1 récemment) ni jamais baissé non plus quand ils perdaient les droits d’une autre, donc si maintenant SFR revend les droits à Canal, le tarif de l’abonnement ne sera pas impacté, et pour Orange je ne sais pas, ils ne se sont jamais retrouvés dans une situation pareille. 

Canal+ ne propose pas d'offre 3Play, à ce titre le bouquet sfr sport sera soit intégré à leurs bouquets Sport (canalsat ou canal+). Soit une options supplémentaire, comme je le pense plutôt. Alors forcément plus cher qu'une offre 3Play, surtout avec sfr/red en promo perpétuelle. 

Le bouquet sfr sport est vendu à 10€/mois en OTT et en option sur les offres 3Play de red sfr, et certaines autres de sfr. Un 3Play Orange avec le bouquet sfr sport en option sera forcément plus cher que le 3Play red/sfr avec sfr sport.

Posté le 13 janvier 2018 à 23h48

Altice fait cela pour limiter ses pertes sur cette opération. Au lieu de vendre le sport à leurs abonnés  à un prix élevé (directement ou indirectement) pour le rentabiliser, ils vont le proposer à tous à un tarif réduit.  Leur objectif, obtenir :  tarif plus bas * grand nombre > tarif SFR * petit nombre d'abonnés !

Posté le 15 janvier 2018 à 08h46
NiPenseMemePas a écrit
Altice fait cela pour limiter ses pertes sur cette opération. Au lieu de vendre le sport à leurs abonnés  à un prix élevé (directement ou indirectement) pour le rentabiliser, ils vont le proposer à tous à un tarif réduit.  Leur objectif, obtenir :  tarif plus bas * grand nombre > tarif SFR * petit nombre d'abonnés !

Non. En plus de le vendre un prix élevé à tous ses abonnés même ceux qui n'en ont rien à faire et il y en a plein, Altice cherchera à vendre à d'autres diffuseurs ce qu'il a présenté comme une exclusivité à ses clients.

Drahi éleveur de pigeons.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).