Rechute d’Altice en Bourse au surlendemain de l’annonce du divorce de ses activités américaines et européennes

Si le titre d’Altice a clôturé en hausse de 10,52% après l’annonce dans la nuit de lundi à mardi de la scission entre Altice USA et Europe, celui-ci a rechuté de façon significative hier, l’action a en effet perdu 7,24% à 9,68 euros. Le rebond espéré par cette annonce aura été de courte durée, les investisseurs ne semblent donc pas convaincus que cette restructuration relance la machine.

Afin de répondre à une demande de "transparence" d’actionnaires désemparés par la structure jugée "complexe" du groupe d’après Dexter Goei, DG d’Altice USA, le groupe a donc enclenché le divorce de ses activités américaines sous la bannière Altice USA (Suddenlink, Cablevision) et européennes soit Altice Europe (SFR, Portugal Telecom, BFM, Libération, l’Express etc). D’après l’AFP, « Cette restructuration se fera par le biais d’une répartition secondaire d’actions (spin-off) qui séparera Altice USA de Altice NV, la maison-mère du groupe de droit néerlandais. La séparation permettra à chaque entité de se concentrer davantage sur les opportunités de création de valeur sur leurs marchés respectifs et assurera une plus grande transparence pour les investisseurs ».

Plus concrètement, Si Altice NV détient aujourd’hui 67,2% de son entité américaine, la séparation, finalisée au premier semestre 2018, permettra à Patrick Drahi de maintenir son emprise sur les deux entités, le milliardaire détiendra au moins 51% des droits de vote d’Altice USA. Toujours selon l’agence de presse, un dividende de 1,5 milliard de dollars devrait être versé par les actionnaires d’Altice USA, une fois la scission actée. 

En clair, cette opération permet à Patrick Drahi de désolidariser ses intérêts outre-Atlantique où il mise avec zèle, de la mauvaise passe du groupe en Europe. «Altice va siphonner la trésorerie de sa filiale américaine avant la scission, de manière à renflouer le futur groupe Altice Europe, qui devra voler de ses propres ailes», ont estimé de leur côté les analystes de Aurel BGC. Chez SFR, rien ne change, l’heure est à la relance.

Source : AFP

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (19)
Posté le 11 janvier 2018 à 10h13

c'est le moment d'en acheter avant une futur remontée ^^

Posté le 11 janvier 2018 à 10h15

Ça s’appelle juste une prise de bénéfices après avoir augmenté de 10% la veille...

Posté le 11 janvier 2018 à 10h50
Van94 a écrit
Ça s’appelle juste une prise de bénéfices après avoir augmenté de 10% la veille...

+1  tout à fait !

Posté le 11 janvier 2018 à 10h50

On continue la fuite en avant, en espérant que "l'arrosage" des actionnaires de l'entité Yankee les incitera à rester... Ce n'est plus du J2M, mais du P2D... - Patrick Drahi Déboulonné - Avec la même technique éculée de financier pur et dur aux abois: On essore la trésorerie (ou pire, on emprunte) d'une entité pour "arroser/rassurer" les investisseurs, alors que ces derniers vont prendre simplement leur bénéfice et se faire la valise, s'ils respectent leur démarche de financiers purs et durs!

Posté le 11 janvier 2018 à 10h58

Bientôt un retour à 3 opérateurs ? wink

Posté le 11 janvier 2018 à 11h36
Van94 a écrit
Ça s’appelle juste une prise de bénéfices après avoir augmenté de 10% la veille...

Rien d'étonnant effectivement, +10,52% puis -7,24% ça reste une hausse depuis l'annonce.

Posté le 11 janvier 2018 à 11h46
MisterDams a écrit
Van94 a écrit Ça s’appelle juste une prise de bénéfices après avoir augmenté de 10% la veille... Rien d'étonnant effectivement, +10,52% puis -7,24% ça reste une hausse depuis l'annonce.

Vu ce qu'elle se prend dans la gueule en ce moment, la variation sur 5 jours est de  -6.74%

Je n'appelle pas ça une hausse.

Posté le 11 janvier 2018 à 11h52
aegir_fr a écrit
Vu ce qu'elle se prend dans la gueule en ce moment, la variation sur 5 jours est de  -6.74% Je n'appelle pas ça une hausse.

Effectivement, je pense que l'article synthétise un peu trop. Elle a perdu 7,24% hier (ce qui n'était pas forcément anormal après la forte hausse) mais semble perdre autant (ou plus) aujourd'hui, ce qui la place à son plus bas depuis début janvier.

Posté le 11 janvier 2018 à 12h38
noblemomo a écrit
c'est le moment d'en acheter avant une futur remontée ^^

Ou pas... Avant liquidation ! 


CDL
Envoyer message
 
6065 points
Posté le 11 janvier 2018 à 13h27

Le risque est encore grand sur une telle action... On se sait pas encore jusqu'où ira la chute.

Posté le 11 janvier 2018 à 14h05

Altice cherche à se séparer de la pomme pourrie dans le panier...

Posté le 11 janvier 2018 à 14h53
CDL a écrit
Le risque est encore grand sur une telle action... On se sait pas encore jusqu'où ira la chute.EN exemple, on a le choix... El leur temps, Eurotunnel ou EuroDisney? SI avec la scission, Altice Europe devient EuroAltice, c'est définitivement foutu! tongue-out

Posté le 11 janvier 2018 à 15h27

-7.24% hier, -8.34% en ce moment, ca sent la fin ^^, et c'est pas fini (comme ils disaient)

Posté le 11 janvier 2018 à 17h00

pomme pourrie, peut être.l'avenir nous le dira. Le problème de SFR est Drahi!! Qu'il achete sfr est une chose, mais sa méthode commercial en est une autre...vendre des prestations à des clients qui n'en veulent pas... Augmentations des tarifs sans les avoir informés... Location de box,qui ne l'était pas auparavant... Obligation d'abonnement de 12 mois APRES déménagement, alors qu'on est toujours le même client.  Il refuse la résiliation(volontairement il ne font rien...)ne recontacte pas les clients et ne répondent même pas aux appels... Toutes ces choses je les ai vécu ainsi que plusieurs de mes amis à différents endroits...qu'il ne s'etonne pas que les clients se désabonne. Le pire, après que mr Drahi  ai repris les reines, après les nombreuses démissions en son sein et ce, à juste titre, SFR me recontacte afin de me proposer le même tarif 19,99euros avec 3 packs TV compris !!!! Comme avant!!! Il est toujours mieux d'avoir plus de client en faisant un geste commercial, plutôt que de les forcer à prendre quelques choses dont ils n'ont  pas envie.  Un gamin de la primaire le comprendrais. Mais il a besoin d'argent.rien que les intérêts du rachat de sfr c'est 700 millions d'euros mensuels, Avec toutes ces résiliations qu'il est difficile de joindre les 2 bouts !!! Naturellement les employés sont obligés d'obéir. Pauvre sfr.

Posté le 11 janvier 2018 à 19h16

Sacré Drahi...il est grillé !

Même ses amis banquiers commencent à regretter de lui avoir prêté tant d'argent...., il ne pourra jamais les rembourser embarassed

Posté le 11 janvier 2018 à 19h17

Drahi a été forcé par ses partenaires américains de démanteler en deux unités (Opérateurs US d'un côté et SFR-Numericable de l'autre) car ces derniers ont fermement refusé de financer le remboursement des 60 milliards d'euros de dette du groupe. En fait, cette dette doit commencer à être remboursée en partie dès cette année avec une très grosse échéance dans 4 ans à peine.

En raison des médiocres résultats de SFR (fuite constante de -18% d'abonnés chaque année), du mécontentement des clients, de la concurrence puissante notamment tarifaire de Bouygues et Free ainsi que des réseaux fibres d'Orange, Drahi n'a plus de marge de manoeuvre.

Du fait que l'action en bourse est passée de 40€ à 9€ en quelques mois, la fortune et la capacité de financement du groupe Altice s'est envolée, ce qui a rendu les banques plus scrupuleuses pour prêter à nouveau de l'argent à Drahi.

Avec l'affaire du détournement de TVA, la politique de contrôle fiscal et boursier du gouvernement actuel et des contraintes boursières, pour ne pas faire couler le bateau Altice, le groupe SFR-Numericable va devoir être revendu en bloc à un étranger ou en morceaux aux opérateurs français concurrent : réseau fixe, sites mobiles, FTTH, câble...

Posté le 11 janvier 2018 à 23h50

Martin va racheter SFR !


reno69
Envoyer message
 
20707 points
Posté le 18 janvier 2018 à 10h12

  Bonjour, la rechute en bourse est simplement logique la séparation d'Altice USA de Altice Europe, Altice/SFR France ayant des difficultés à redresser ses comptes, compte tenu de son endettement important et de sa gestion, les investisseurs comprennent qui la filière USA ne pourra plus compenser en cas de difficultés supplémentaires Altice/SFR.

money-mouth


reno69
Envoyer message
 
20707 points
Posté le 18 janvier 2018 à 10h22

@UF

  HS malgré plusieurs tentatives de contact avec UF suite à un problème avec mon adresse mail bloquée et modifiée sur Freezone, je ne reçois plus sur ma nouvelle adresse les liens vers les News UF, alors que je reçois les liens vers les réponses à mes posts.

  Modérateur pouvez vous faire quelque chose pour m'aider, cas je ne peux plus voir certains article, sans être obligé systématiquement de faire des recherches et du coup j'en loupe ...  Merci ! reno69.

undecided  sealed

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).