France 2 va consacrer une émission aux forfaits mobiles à bas prix initiés par Free Mobile

L’émission "Tout Compte Fait" présentée par Julian Bugier sera consacrée, ce samedi 27 janvier à 14h, aux offres illimités et également aux forfaits mobiles à bas coût. Le sujet est intitulé "Que valent les forfaits mobiles à moins de 10 euros ?". Il sera notamment question de Free et du lancement de ses offre mobiles et de la révolution que cela a engendré.

Résumé du sujet consacré aux forfaits mobiles à moins de 10€

En 2012, Free avait frappé un grand coup avec son offre illimitée à 19 euros 99. Les opérateurs historiques, déstabilisés, avaient fini par s’aligner sur ce tarif en créant des marques low cost : RED pour SFR, B&YOU pour Bouygues et Sosh pour Orange.
Mais aujourd’hui, cette guerre des prix va encore plus loin : les opérateurs proposent désormais des forfaits à moins de 10 euros avec des conditions très alléchantes sur les appels et les données.
Comment font-ils pour rentabiliser des forfaits aussi bon marché ?
Sont-ils vraiment intéressants pour le consommateur ?
La couverture réseau est-elle la même pour ces forfaits à prix cassés ?

Merci à Le Zapping du PAF

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 16 premiers commentaires...
Posté le 10 janvier 2018 à 11h24

S’il n’y avait pas eu free je pense que l’entente cordiale entre les 3 autres aurait amené nos fortaits à des sommes astronomiques sous des prétextes fallacieux....

Evidemment cela n’a pas du leur faire plaisir..

J’ai choisi tout de suite free pour ses tarifs mais je suis aussi satisfait des prestations même si il a fallu un peu galerer au début et avoir de la patience.

Mais c’est simplement mon avis 

signé l’ex pigeon

Posté le 10 janvier 2018 à 11h51
mentor a écrit
Émission  qui va passer en journée donc faible audience donc France TV va pas vouloir fâcher les annonceurs donc on va avoir un "Free a amené du pouvoir d'achat aux français" et pas de "Free a provoqué la baisse de l'ARPU qui a déstabilisé le secteur poussant SFR et Bouygues au bord de la faillite, une perte de qualité du réseau pour les utilisateurs, que ce soit du mobile ou de l'internet et enfin le licenciement de nombreux employés des opérateurs..."

on croit rêver d'entendre un discours pareil (RouuuRouuu). lol t'es sérieux, ta vision ce limite à ca ?

aller, je te redonne la mémoire : des prix élevé, une entente entre les 3 gros, des marges bien grasses..tu cautionnes ca ?

prix élevé n'est pas synonyme de qualité, d'employé heureux etc..

le "bas prix" c'est aussi de "maîtriser ces dépenses". Ca été le choix de Free : Ne de pas avoir un train de vie de luxe au détriment du consommateur.

Avoir des boutiques pignon sur rue, plein de vendeur...etc ca a un coût.

on a pas besoin d'avoir 10 vendeurs pour expliquer un catalogue d'offre quand celle ci est simple, sans avoir des astérisques à chaque ligne.

Posté le 10 janvier 2018 à 12h55
Renard des ondes a écrit
HS..le forum ne fonctionne plus.....HS ....le forum ne fonctionne plus

Moi c'est l'appli Android qui ne fonctionne plus.

Le reste semble fonctionner via PC undecided

Posté le 10 janvier 2018 à 18h39
Normand BZH a écrit
squirrel a écrit mentor a écrit Émission  qui va passer en journée donc faible audience donc France TV va pas vouloir fâcher les annonceurs donc on va avoir un "Free a amené du pouvoir d'achat aux français" et pas de "Free a provoqué la baisse de l'ARPU qui a déstabilisé le secteur poussant SFR et Bouygues au bord de la faillite, une perte de qualité du réseau pour les utilisateurs, que ce soit du mobile ou de l'internet et enfin le licenciement de nombreux employés des opérateurs..." C'est votre vision des choses...on aurait pu tout aussi bien rester avec nos forfaits hors de prix avec des antennes rentabilisées en peu de temps, habillés de peaux de bêtes dans nos cavernes. Free n'a pas que mis un coup de pied au cul des trois porcs, il nous a libéré des chaines de l'engagement passage obligé à l'époque pour avoir un forfait mobile. Si l'on en revient aux destructions d'emplois ca n'a jamais été vérifié. Si l'on regarde les comptes rendus INSEE et ARCEP, au contraire, il y a une progression continuelle. En 2012 il était question que free allait détruire 70000 emplois et, effectivement, les 3 historiques se sont empressés de virer des gens. C'était juste oublier que, avant free,  le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms était en baisse depuis plus d'un an, crise économique, maturité du marché, nouvelles taxes et baisses des prix de gros obligent. Ce repli est intervenu bien avant l'arrivée de Free Mobile. Les effectifs globaux étaient également en baisse régulière depuis 2008. Pour l'insee c'est 40000 emplois qui ont été perdus entre 2001 et 2010 puis, étrangement à l'arrivée de free, une inversion. Bref, vous l'avez compris, je ne partage pas votre point de vue. Et vous oubliez juste de rappeler que les marges, les dividendes et les hauts salaires ont été conservées, ceux qui ont été virés sont les petits, alors qu'en alignant un peu plus les salaires ces opérateurs auraient pu garder plus de monde. Avant 2012 et l'arrivée de FreeMobile et ses tarifs plus bas, il était déjà question de licencier dans ce secteur, tout en conservant des prix largement supérieur, avec des marges de fou, de dividendes de fous ...... Votre analyse n'est pas très sérieuse.

Vous dites à peu prés la même chose que moi : la décrue des emplois a été amorcée bien avant l'arrivée de Free, depuis 2001 exactement selon l'INSEE. Vous complétez simplement avec le couplet, bien réel, des dividendes/actionnariat. Effectivement la part des cadres est passée de 37 à 47% mais entre 2004 et 2012, les petits avaient commencé déjà à être sortis...de là à dire qu'il y a relation d'ordre à idée avec ces marges/dividendes je ne m'y hasarderai pas, simplement que, oui, le secteur était déjà en mutation.

Posté le 10 janvier 2018 à 18h41
tower41000 a écrit
amazon a écrit squirrel a écrit mentor a écrit Émission  qui va passer en journée donc faible audience donc France TV va pas vouloir fâcher les annonceurs donc on va avoir un "Free a amené du pouvoir d'achat aux français" et pas de "Free a provoqué la baisse de l'ARPU qui a déstabilisé le secteur poussant SFR et Bouygues au bord de la faillite, une perte de qualité du réseau pour les utilisateurs, que ce soit du mobile ou de l'internet et enfin le licenciement de nombreux employés des opérateurs..." C'est votre vision des choses...on aurait pu tout aussi bien rester avec nos forfaits hors de prix avec des antennes rentabilisées en peu de temps, habillés de peaux de bêtes dans nos cavernes. Free n'a pas que mis un coup de pied au cul des trois porcs, il nous a libéré des chaines de l'engagement passage obligé à l'époque pour avoir un forfait mobile. Si l'on en revient aux destructions d'emplois ca n'a jamais été vérifié. Si l'on regarde les comptes rendus INSEE et ARCEP, au contraire, il y a une progression continuelle. En 2012 il était question que free allait détruire 70000 emplois et, effectivement, les 3 historiques se sont empressés de virer des gens. C'était juste oublier que, avant free,  le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms était en baisse depuis plus d'un an, crise économique, maturité du marché, nouvelles taxes et baisses des prix de gros obligent. Ce repli est intervenu bien avant l'arrivée de Free Mobile. Les effectifs globaux étaient également en baisse régulière depuis 2008. Pour l'insee c'est 40000 emplois qui ont été perdus entre 2001 et 2010 puis, étrangement à l'arrivée de free, une inversion. Bref, vous l'avez compris, je ne partage pas votre point de vue.  a ouai quand meme tu es reste bloqué en 2012 !!  non. les emplois supprimés ensuite l ont été pour des raisons d evolutions techniques et financieres ( plus de dividendes), pas pour des raisons economiques... 

J'ai dit ça moi ?

Posté le 10 janvier 2018 à 18h42
amazon a écrit
squirrel a écrit mentor a écrit Émission  qui va passer en journée donc faible audience donc France TV va pas vouloir fâcher les annonceurs donc on va avoir un "Free a amené du pouvoir d'achat aux français" et pas de "Free a provoqué la baisse de l'ARPU qui a déstabilisé le secteur poussant SFR et Bouygues au bord de la faillite, une perte de qualité du réseau pour les utilisateurs, que ce soit du mobile ou de l'internet et enfin le licenciement de nombreux employés des opérateurs..." C'est votre vision des choses...on aurait pu tout aussi bien rester avec nos forfaits hors de prix avec des antennes rentabilisées en peu de temps, habillés de peaux de bêtes dans nos cavernes. Free n'a pas que mis un coup de pied au cul des trois porcs, il nous a libéré des chaines de l'engagement passage obligé à l'époque pour avoir un forfait mobile. Si l'on en revient aux destructions d'emplois ca n'a jamais été vérifié. Si l'on regarde les comptes rendus INSEE et ARCEP, au contraire, il y a une progression continuelle. En 2012 il était question que free allait détruire 70000 emplois et, effectivement, les 3 historiques se sont empressés de virer des gens. C'était juste oublier que, avant free,  le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms était en baisse depuis plus d'un an, crise économique, maturité du marché, nouvelles taxes et baisses des prix de gros obligent. Ce repli est intervenu bien avant l'arrivée de Free Mobile. Les effectifs globaux étaient également en baisse régulière depuis 2008. Pour l'insee c'est 40000 emplois qui ont été perdus entre 2001 et 2010 puis, étrangement à l'arrivée de free, une inversion. Bref, vous l'avez compris, je ne partage pas votre point de vue.  a ouai quand meme tu es reste bloqué en 2012 !! 

Effectivement je suis rancunier et n'ai pas la mémoire courte.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).