Free attaque Netflix en justice

 

Rien ne va plus entre Free et Netflix.

Comme le rapporte BFM Business, Free a attaqué le mastodonte américain devant le tribunal de commerce de Paris. Il lui réclame « d’importants dommages et intérêts, qui ne sont pas chiffrés à ce stade, mais qui pourraient se monter à des dizaines -voire des centaines- de millions d’euros. » 

Si Free est le seul opérateur a jamais avoir trouvé d’accord avec le géant américain même si les utilisateurs de la Mini 4K peuvent profiter de ce service, l’opérateur estime avoir été lésé sur les débits moyens calculés chaque mois par Netflix via son ISP Speed Index, qui mesure la vitesse moyenne de ses flux selon les pays et les opérateurs à heure de grande écoute et que Univers Freebox relaie mensuellement. Force est de constater que Free arrive à chaque fois en bas du classement loin derrière ses concurrents avec le débit le plus médiocre. Seul hic, en se basant par exemple sur les chiffres de nPerf, Free offre un débit de 7,43 Mb/s en débit descendant en haut débit, derrière SFR (8,27 Mb/s) mais pratiquement à égalité avec Bouygues Telecom (7,48 Mb/s) et devant Orange (6,58Mb/s). Seulement les chiffres de Netflix, estiment le débit moyen de Free à 2,3 Mb/s, très loin derrière ses rivaux mais cet écart peut s’expliquer par le fait que Netflix fait des calculs sur son serveur alors que Free n’est pas raccordé directement au réseau de l’américain. C’est ce qui gène fortement Free qui conteste ces mesures qui visent au final à orienter l’utilisateur vers le FAI le plus performant, ce qui en toute logique pourrait faire perdre des clients à l’opérateur de Xavier Niel, ce dernier refusant de l’accepter. Free demanderait même à être supprimé du classement.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (136)
Afficher les 121 premiers commentaires...
Posté le 22 juin 2017 à 20h50 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

... Les deux benchs, celui de Netflix et de nPerf, ne mesurent pas la même chose. On a quand même l'impression d'être un poil manipulé par Free sur ce coup là.

A+

Posté le 22 juin 2017 à 21h14 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fansat70 a écrit
Le fait que Netflix diffuse une palanquée de flux à la demande ne les exonère pas de dimensionner le tuyau jusque chez l'opérateur - transporteur! Free doit assurer le transport dans son réseau, au vendeur de donner correctement à "bouffer" à l'entrée du réseau Free. C'est comme si TF1 et ses consœurs alimentaient avec des tuyaux à 2mégas les têtes de réseau TNT!

Je confirme ce que dit Héphaïstos , tu ne semble pas savoir comment tout ça fonctionne, du coup ton raisonnement n'a aucun sens.

Netflix fait évidemment tout pour s'interconnecter correctement aux FAI, c'est aussi dans son intérêt. Free refuse car il veut récupérer de l'argent sur cette interco. Sans interco dédié (peering), le flux Netflix passe par un transitaire L3 ou Cogent.

Pour mettre la pression à Netflix (+ autres fournisseurs de contenus) et ainsi obtenir de se faire payer pour transporter le flux, Free laisse saturer volontairement ses interco avec ses transitaires aux heures de pointes. Sauf que dans cette bataille Netflix à une bonne arme : la mesure de la qualité de service par opérateurs. Ca permet de mettre en lumière les politiques d'interconnexions chez tous les opérateurs.

Normal que ça ne plaise pas à Free du coup.

Posté le 22 juin 2017 à 21h45 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

il a prit un coup de chaud le xavier sérieusement ils ont rien de mieux a faire chez free

Posté le 22 juin 2017 à 21h54 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fansat70 a écrit
 Le fait que Netflix diffuse une palanquée de flux à la demande ne les exonère pas de dimensionner le tuyau jusque chez l'opérateur - transporteur! Free doit assurer le transport dans son réseau, au vendeur de donner correctement à "bouffer" à l'entrée du réseau Free. C'est comme si TF1 et ses consœurs alimentaient avec des tuyaux à 2mégas les têtes de réseau TNT!

Netflix amene plus de 1Tb/s sur les point peering ouvert en Europe https://lafibre.info/gix/netflix-peering/

sans compter les peering privé qui sont utilisés par tout les grand FAI d'Europe (enfin presque tous ;)) 

Posté le 23 juin 2017 à 04h29 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
alexf a écrit
fansat70 a écrit Le fait que Netflix diffuse une palanquée de flux à la demande ne les exonère pas de dimensionner le tuyau jusque chez l'opérateur - transporteur! Free doit assurer le transport dans son réseau, au vendeur de donner correctement à "bouffer" à l'entrée du réseau Free. C'est comme si TF1 et ses consœurs alimentaient avec des tuyaux à 2mégas les têtes de réseau TNT! Je confirme ce que dit Héphaïstos , tu ne semble pas savoir comment tout ça fonctionne, du coup ton raisonnement n'a aucun sens. Netflix fait évidemment tout pour s'interconnecter correctement aux FAI, c'est aussi dans son intérêt. Free refuse car il veut récupérer de l'argent sur cette interco. Sans interco dédié (peering), le flux Netflix passe par un transitaire L3 ou Cogent. Pour mettre la pression à Netflix (+ autres fournisseurs de contenus) et ainsi obtenir de se faire payer pour transporter le flux, Free laisse saturer volontairement ses interco avec ses transitaires aux heures de pointes. Sauf que dans cette bataille Netflix à une bonne arme : la mesure de la qualité de service par opérateurs. Ca permet de mettre en lumière les politiques d'interconnexions chez tous les opérateurs. Normal que ça ne plaise pas à Free du coup.

quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri. 

sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes.

Posté le 23 juin 2017 à 06h38 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Quand un modèle de voiture se fait écharper par les essais ou les journalistes automobiles ; les constructeurs décident d'interdire aux journaux de faire des essais ? 

Posté le 23 juin 2017 à 08h12 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
tower41000 a écrit
quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri.  sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes.

C'est un aveu pour dire que que Free balade ses clients sur des routes nationales alors qu'il leur fait miroiter l'autoroute moins chère dans ses pubs ? 

Ah d'accord, ça explique bien des choses.

Free à donc un réseau de routes de nationales qu'il fait passer pour des autoroutes.

Tu m'étonne que le prix d'abo est pas cher et que sa rame sa mère.

Enfin on tient notre aveu !!!!!! 

Y en a fallu du temps mais on y est arrivé....

Ça mérite un tweet cool

Posté le 23 juin 2017 à 09h12 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
tower41000 a écrit
alexf a écrit fansat70 a écrit Le fait que Netflix diffuse une palanquée de flux à la demande ne les exonère pas de dimensionner le tuyau jusque chez l'opérateur - transporteur! Free doit assurer le transport dans son réseau, au vendeur de donner correctement à "bouffer" à l'entrée du réseau Free. C'est comme si TF1 et ses consœurs alimentaient avec des tuyaux à 2mégas les têtes de réseau TNT! Je confirme ce que dit Héphaïstos , tu ne semble pas savoir comment tout ça fonctionne, du coup ton raisonnement n'a aucun sens. Netflix fait évidemment tout pour s'interconnecter correctement aux FAI, c'est aussi dans son intérêt. Free refuse car il veut récupérer de l'argent sur cette interco. Sans interco dédié (peering), le flux Netflix passe par un transitaire L3 ou Cogent. Pour mettre la pression à Netflix (+ autres fournisseurs de contenus) et ainsi obtenir de se faire payer pour transporter le flux, Free laisse saturer volontairement ses interco avec ses transitaires aux heures de pointes. Sauf que dans cette bataille Netflix à une bonne arme : la mesure de la qualité de service par opérateurs. Ca permet de mettre en lumière les politiques d'interconnexions chez tous les opérateurs. Normal que ça ne plaise pas à Free du coup. quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri.  sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes.

Certains personnes ont tendance à oublier qu'ils donnent 40€ à Free tous les mois pour leur abonnement Internet...

Posté le 23 juin 2017 à 09h30 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
tower41000 a écrit
quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri.  sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes.

ET Free ne reçoit-il pas un X€ par mois de ta part ? C'est un fournisseur d'accès à INTERNET non ?

Netflix arrive avec des capacités énormes en Europe, c'est Free qui ne veut pas s'y interconnecter car il veut se faire payer par Netflix. Qui trinque dans l'affaire ? Les abonnés Free !

Avatar du membre
MSBOX
Envoyer message
 
1793 points
Posté le 23 juin 2017 à 09h48 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
tower41000 a écrit
quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri.  sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes.

Mais, Netflix propose une rémunération que free n'accepte pas.

Pourquoi les autres FAI acceptent et pas free ??

Pourquoi Bouygues accepte alors qu'ils vendent leur box entrée de gamme 23€ et pas free ??

Un moment donnée il faut se réveiller. Les 30 ou 40€ que paient les freenautes à free doivent aussi servir à entretenir et moderniser le réseau tongue-out

Avatar du membre
Myol
Envoyer message
 
-466 points
Posté le 23 juin 2017 à 10h21 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Apres si fee ne veut pas de NETFLIX, faudrait que NETFLIX boycotte free en coupant purement et simplement la diffusion, cela ferait peut être bouger les choses et pas avoir 3 ans de bridage en 240P comme avec you tube. 

Posté le 23 juin 2017 à 10h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
MSBOX a écrit
tower41000 a écrit quand tu ne veux pas payer pour prendre l autoroute, tu prends les nationales. mais faut pas chouiner parce que ca va moins vite. et dire que l autoroute c est tout pourri.  sinon commercialement, c est netflix qui recoit les abonnements, a eux de financer l augmentation de la capacité des routes. Mais, Netflix propose une rémunération que free n'accepte pas. Pourquoi les autres FAI acceptent et pas free ?? Pourquoi Bouygues accepte alors qu'ils vendent leur box entrée de gamme 23€ et pas free ?? Un moment donnée il faut se réveiller. Les 30 ou 40€ que paient les freenautes à free doivent aussi servir à entretenir et moderniser le réseau 

Tiens, d'ailleurs on en parle de Online (filiale hébergement) qui préfère utiliser son propre réseau plutôt que celui de Free ?? 

Attend, j'invite lafibre.info on va rire cool

Ah tu sais, ce matin, j'ai pensé, ce serais bien un Elise Lucet sur le coût HT/Hors marge d'une connexion de bout en bout par FAI pour voir un peu qui se moque de ses clients. Ça peut être vachement instructif laughing

Qu'est-ce que tu en pense  ??? 

Avatar du membre
MSBOX
Envoyer message
 
1793 points
Posté le 23 juin 2017 à 10h57 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Cartapuce a écrit
Tiens, d'ailleurs on en parle de Online (filiale hébergement) qui préfère utiliser son propre réseau plutôt que celui de Free ??  Attend, j'invite lafibre.info on va rire  Ah tu sais, ce matin, j'ai pensé, ce serais bien un Elise Lucet sur le coût HT/Hors marge d'une connexion de bout en bout par FAI pour voir un peu qui se moque de ses clients. Ça peut être vachement instructif  Qu'est-ce que tu en pense  ??? 

Oui, Online utilise d'autre interconnexion.

Comme c'est un réseau pour les pro, les exigences ne sont pas les mêmes.

Sinon pour les marges, pas besoin d'Elise Lucet. Il suffit de regarder le résultat annuel sur le site d'iliad.

Dans celui de 2016, free annonce une marge brute de 50% et un Ebitda de 35%. 

Rare les industries qui font autant de marge, mais les télécoms ont des obligations d'investissement contrairement aux autres ce qui fait baisser leur marge net. Comme investir, c'est parier sur l'avenir, cela ne fera qu'augmenter encore plus leur marge à l'avenir.

Posté le 28 août 2017 à 09h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Myol a écrit
Apres si fee ne veut pas de NETFLIX, faudrait que NETFLIX boycotte free en coupant purement et simplement la diffusion, cela ferait peut être bouger les choses et pas avoir 3 ans de bridage en 240P comme avec you tube. 

Mouais, ou sinon, on s'en passe de Netflix... Tout comme on peut se passer de youtube, il y a daylimotion, ou de google, il y a qwant.

C'est marrant comment le client peut parfois être dépourvu de réflexion. Tout le monde se fait lobotomiser par les grosses firmes internationales américaines, et c'est encore aux entreprises françaises de faire des efforts. On a la chance, avec Free, d'avoir un FAI qui refuse la suprématie commerciale des gros groupes, et ça ne plaît pas.

Moi, la seule chose que j'attends d'un FAI, c'est qu'il me fournisse un accès internet de qualité, des services de base opérationnels. Et je dis ça alors que j'ai eu un sérieux problème (78 jours de panne sur ma fibre Free). Et pour autant, je suis resté. Je n'allais pas aller chez SFR (qualité 0, et pas de fibre chez moi, seulement câble), ni chez Boygues, et encore moins chez Orange qui bride le débit, et a tout en option payante.

Arrêtez donc de chouiner pour des options payantes qui ne marchent pas et posez-vous plutôt la question de la qualité de service (débit, fiabilité, sav...).

Posté le 16 novembre 2017 à 08h00 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Perso, je m en tape de leurs histoires, je paie pour l'un, un fournisseur de fibre Internet quelqu en soit le contenu (itunes, streaming ou perso), et de l'autre un service de contenu streaming Netflix. Hors, Free rend volontairement naze le flux Netflix en début de soirée, alors que je le monitore à 620Mbps en wifi quasiment tous les soirs. Ces gens de Free sont dans le dénie et bride l'accès à ce service. Je paie un abonnement pour un fournisseur d'accès, ce n est pas à eux de décider du contenu qui sera lu via cette passerelle vendue. Cette pratique est malhonnête tout simplement.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).