Free Mobile : l’ARCEP préconise un arrêt de l’itinérance avec Orange en 2020

Avec l’annonce de ses résultats hier, Free a pu démontrer qu’il apparaissait comme le potentiel numéro deux sur le marché du fixe, prêt à devancer SFR, et en passe de doubler Bouygues dans le mobile.

Quatre ans après le lancement de son offre mobile, il est devenu incontournable, mais reste dépendant du réseau d’Orange. Et pour obtenir un tel chiffre d’affaires, il faut trouver l’équation économique entre le développement d’un réseau mobile et l’utilisation du réseau mobile d’Orange en itinérance, qui lui coûte entre 500 et 700 millions d’euros par an selon l’ARCEP.

Bien sur, les concurrents de Free, dont Bouygues Télécom en premier, rêvent d’un arrêt de l’itinérance comme cela était prévu en 2018. Sébastien Soriano, le président de l’ARCEP avait expliqué au Figaro que "tout couper aujourd’hui, ce serait priver sans justification des millions de consommateurs de réseau, et le devoir du régulateur est aussi de protéger les utilisateurs" qui prévoyait plutôt un arrêt de l’itinerance en 2020. Il reconnaissait que Free a encore besoin d’utiliser le réseau 2G et 3G d’Orange.

Comme nous nous l’avons expliqué hier, Free dans son rapport de résultats du 1er trimestre 2016 annonce couvrir 84% de la population en 3G. Free dispose de 6500 antennes quand Orange en possède 20 000. L’obligation pour Free est de couvrir 90% de la population par son propre réseau d’ici janvier 2018. Free est donc dans les temps. Mais la problématique réside dans le fait de pouvoir écouler le trafic. "À l’échéance de 2018, il n’apparaît pas raisonnable d’attendre de Free Mobile qu’il dispose d’un réseau 3G d’une ampleur telle qu’elle lui permette d’être suffisamment autonome", affirme l’ARCEP qui mise sur un arrêt de l’itinérance 3G en 2020. En fait les derniers pourcents sont le plus durs à avoir car Free ne dispose pas encore d’un réseau homogène sur tout le territoire. A titre d’exemple, le Figaro cite le fait que l’opérateur a des difficultés d’installer des antennes dans certains centres historiques. L’itinérance avec Orange permet de pallier ce manque. 

Reste le problème de la 2G. Au 30 décembre 2015, après d’un tiers du parc mobile français était en 2G. Free n’a pas de réseau 2G et n’en déploiera pas car il n’a pas de fréquences. Mais en attendant un arrêt éventuel de la 2G en France, l’itinérance 2G de Free chez Orange pourrait être prolongée jusqu’à 2020 ou 2022. Elle devrait néanmoins coûter de moins en moins cher à Free. Pour la 4G, Free ne peut compter que sur lui même. Aujourd’hui il couvre 67% de la population.

Source : Le Figaro

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (68)
Afficher les 53 premiers commentaires...
Avatar du membre
Knos
Envoyer message
 
734 points
Posté le 18 mai 2016 à 17h54 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
heypic a écrit CH56 a écrit hélas avec 1 seul bloc pour des raisons de prix qui nous paraissent peut-être regrettables aujourd'hui. Qu'est ce que ça change d'avoir un seul bloc de fréquence ou plusieurs ? 1 bloc = 37,5 Mbps théorique. 2 blocs = 75 Mbps théorique. 3 blocs = 112,5 Mbps théorique. En pratique c'est moins pour chaque utilisateur, mais la bande disponible étant partagée il y a de ce fait moins de risque de saturation. 

37.5mbps c'est pour la 4G non? en 3G c'est pas moins? 

Posté le 18 mai 2016 à 18h03 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sukebe jiji a écrit
 Sauf que le fait que le téléphone soit amorti ne change pas le fait qu'il faut sortir l'argent pour le nouveau téléphone, il y a des gens pour qui c'est pas si simple. .

les moins chère des smartphones coûte environ 50€, même un vieux Nokia 3310 étais plus chère a l’époque, et de nos jour trouvé un simple tel a moins de 50€ est un vrai défie aussi...les moins chère que j'ai trouvé se situe entre 35 et 50€...

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5849 points
Posté le 18 mai 2016 à 18h18 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Knos a écrit
  37.5mbps c'est pour la 4G non? en 3G c'est pas moins? 

Non, c'est pareil. Avec une subtilité, le 3G++ : le téléphone s'il est compatible se connecte 2 fois et augmente ses capacités. En pratique, les opérateurs ont 10 MHz ou 10 + 5. Seul Free n'a que 5.

Posté le 18 mai 2016 à 18h31 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
GG a écrit
. Par contre à la "campagne" les bâtons dans les roues pour le déploiement ne sont pas moins nombreux qu'en ville. Sans compter la fibre qu'il faut amener.

cc,

la fibre dans les campagnes on la fait ''passer'' par les FH...mdr...Sourire

Posté le 18 mai 2016 à 19h09 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
gameover a écrit
Freezorange a écrit Je ne comprends pas pourquoi il y a des refus pour la pose d'antennes Free, que ce soit en centre historique ou autre, quand il y a déjà une antenne autre opérateur. C'est tout simplement une entrave à la concurrence. Je suis étonné que Free ne s'engage pas en justice dans ces cas là. Ca s'appelle le respect de la propriété privée.

Oui je vois ce que tu veux dire, mais je vois plutôt ça côté "un opérateur y est, pourquoi pas les autres" si ça ne prend pas plus de place ou ne demande pas un mat de plus. Et pour les bâtiments publics/communaux par exemple ? (enfin peut-être que justement dans ce cas le problème ne se pose pas...).

Posté le 18 mai 2016 à 19h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

700m/an même les mvno ne payent pas autant. Orange doit financé une bonne partie de sa fibre avec ça. 

Avatar du membre
GG
Envoyer message
 
-1596 points
Posté le 19 mai 2016 à 02h10 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sergio83 a écrit
GG a écrit . Par contre à la "campagne" les bâtons dans les roues pour le déploiement ne sont pas moins nombreux qu'en ville. Sans compter la fibre qu'il faut amener.
cc, la fibre dans les campagnes on la fait ''passer'' par les FH...mdr...

Le FH, c'est bon pour le réseau BT ou admettons dans les coins où on ne projette pas de dégrouper l'ADSL. Et avec la 4G, la 5G, les FH  sont dépassés.

Posté le 19 mai 2016 à 02h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sergio83 a écrit
GG a écrit . Par contre à la "campagne" les bâtons dans les roues pour le déploiement ne sont pas moins nombreux qu'en ville. Sans compter la fibre qu'il faut amener. cc, la fibre dans les campagnes on la fait ''passer'' par les FH...mdr...

possible, probable dans une majorités des campagnes.
il y a quelques jours, j'étais dans le centre de Dourdan, puis au milieu des champs 10km plus loin (pas loin des lignes haute-tension).
Je captais la 4G dans les deux cas. A Dourdan (près du château), j'avais 40 mbps en DL et 6 en UL.

Posté le 19 mai 2016 à 02h46 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

... sur le réseau Bouygues.

Posté le 19 mai 2016 à 02h51 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Freezorange a écrit
gameover a écrit Freezorange a écrit Je ne comprends pas pourquoi il y a des refus pour la pose d'antennes Free, que ce soit en centre historique ou autre, quand il y a déjà une antenne autre opérateur. C'est tout simplement une entrave à la concurrence. Je suis étonné que Free ne s'engage pas en justice dans ces cas là. Ca s'appelle le respect de la propriété privée. Oui je vois ce que tu veux dire, mais je vois plutôt ça côté "un opérateur y est, pourquoi pas les autres" si ça ne prend pas plus de place ou ne demande pas un mat de plus. Et pour les bâtiments publics/communaux par exemple ? (enfin peut-être que justement dans ce cas le problème ne se pose pas...).

c'est pas une histoire de mat en plus, mais de sur-exposition aux ondes. Quand c'est trop, c'est trop... ico http://youtu.be/0VVx7VOzTUY Sourire

Posté le 19 mai 2016 à 08h27 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
olahaye74 a écrit
2bar a écrit Quel gâchis. Le réseau devrait être mutualisé, une ou deux antennes par zone, avec peut-être un maillage plus serré si cela se justifie, mais 1 antenne par opérateur n'est ce pas trop? Non, car ton antenne unique sera saturée dans bien des cas.

Bah non, puisque tu aurais une répartition de la charge sur tout le spectre. Cela ne change rien. La preuve avec Crozon

dparmen1 a écrit
CH56 a écrit Pour renoncer à la 3G il faut développer la voix en 4G, ce qui est en test opérationnel pour la clientèle "pro" et seulement possible sur un nombre limité de téléphones, avec une excellente qualité de voix mais avec une consommation de batterie excessive.. 1. Comment est-il possible que la voix en 4G n'ait pas été prévue, normée et implémentée dès le début (de la 4G) ?    C'est un vrai mystère pour moi... 2. On vend la 4G comme étant plus efficace en énergie que la 3G. On nous aurait menti ? ;-)

La voix sur 4G a été imaginé des le départ. Mais c'est plus simple de mettre en route le cœur de réseau sans les mécanismes VoLTE activés, pour une transition évolutive en douceur  

GG a écrit
sergio83 a écrit GG a écrit . Par contre à la "campagne" les bâtons dans les roues pour le déploiement ne sont pas moins nombreux qu'en ville. Sans compter la fibre qu'il faut amener. cc, la fibre dans les campagnes on la fait ''passer'' par les FH...mdr... Le FH, c'est bon pour le réseau BT ou admettons dans les coins où on ne projette pas de dégrouper l'ADSL. Et avec la 4G, la 5G, les FH  sont dépassés.

Fatiguant a raconter n'importe quoi en permanence. Tu crois que Free déploie quoi pour la trans ? FO + FH. Non le FH n'est pas dépassé, très loin de la même.

nycom10 a écrit
2bar a écrit Le réseau devrait être mutualisé, une ou deux antennes par zone, avec peut-être un maillage plus serré si cela se justifie, mais 1 antenne par opérateur n'est ce pas trop? Tout à fait, l'ARCEP pourrait reprendre le même principe que la fibre avec mutualisation des antennes dans les zones moins peuplées.

C'est un peu le cas avec le réseau Contact. Il aurait pu être imaginé sur une plus grande portion du territoire par contre. 

Posté le 19 mai 2016 à 11h27 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
heypic a écrit CH56 a écrit hélas avec 1 seul bloc pour des raisons de prix qui nous paraissent peut-être regrettables aujourd'hui. Qu'est ce que ça change d'avoir un seul bloc de fréquence ou plusieurs ? 1 bloc = 37,5 Mbps théorique. 2 blocs = 75 Mbps théorique. 3 blocs = 112,5 Mbps théorique. En pratique c'est moins pour chaque utilisateur, mais la bande disponible étant partagée il y a de ce fait moins de risque de saturation. Accessoirement ça permettait aussi le Dual Carrier. Il y avait 3 blocs proposés à l’acquéreur de le 3e licence, pour 619 M€, payable en une fois, avant même d'avoir déployer et d'exploiter. Tout le monde a refusé, trop cher et trop risqué. Iliad, seul candidat, a proposé d'acquérir 1 seul bloc. Les 2 autres blocs dits résiduels ont été vendus ensuite, SFR et Orange ont pris, Iliad ayant fait une offre insuffisante, probablement autour de 280 M€, en tout cas moins que Orange qui l'a payé 282 et SFR 300. Rétrospectivement, c'est dommage, car disposer d'une faible capacité oblige à densifier plus.

Merci CH56 pour tes explications :)

Posté le 19 mai 2016 à 18h48 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

J'airai preféré qu'ils mettent fin à l'itinérance orange en 3G sur Lyon a partir d'aujourd'hui: certains smartphones preferent se connecter sur l'antenne d'agrume 4G (pour escalader et chuter définitivement en edge) même s'ils sont toujours (sans micro coupure) dans une zone couverte par free en 4G

et si on force la 3G ça ne change rien: ça se connecte définitivement à l'agrume et bride internet (je suis bien en automatique, je confirme que les Archos non vendus en freestore ne respectent nullement les instructions de la carte sim qui disent de basculer sur free

Posté le 19 mai 2016 à 20h35 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
prométhé a écrit Les problèmes que le réseau d'Orange a connu aux débuts de Freemobile, prouvent que la mutualisation n'est pas une bonne solution. Car à l'époque, Free l'arrivée des abonnés Free, même avec leur faible nombre, a suffi pour saturer le réseau d'Orange. Et augmenter la densité d'antennes, n'est pas une solution, non plus, car chaque antenne supplémentaire ajoutée au voisinage d'une autre, diminue le nombre de personnes pouvant se connecter à une antenne en particulier. Certains vont répondre bien entendu que plus d'antennes, c'est moins de connexions pour chacune. Mais le problème, c'est que le nombre de connexions à traiter par une antenne, ne baisse pas drastiquement avec l'augmentation de la densité de ces dernières. Mais la consommation de ressources liée à la possibilité de passer sans problème d'une cellule à une autre fait que ce que l'on gagne est immédiatement perdu. Bref, la mutualisation est un beau rêve qui est malheureusement limité à certains cas particuliers, comme les zones à faible densité d'utilisateurs de mobiles. Bonjour Les réseaux Free et Orange sont interconnectés par 3 passerelles pour Voix / SMS et 2 pour la Data. C'est probablement à ce niveau qu'il y avait eu un incident en 2012, entraînant une réaction de Stéphane Richard. Il avait affirmé dans la presse que Free n'acheminait que 3% de son trafic au lieu des 27% prévu, et avait ajouté que les clients Orange ne devraient pas souffrir de l'itinérance. Une réunion a eu lieu entre Free et Orange. Curieusement, il n'a plus jamais été question de ça ensuite. Qu'il y ait eu bug sur la connexion des passerelles, c'est possible. Saturation de Orange avec le peu de clients de Free à l'époque du démarrage ? Il faudrait être bien naïf pour y croire une seconde. A la lecture des commentaires ici, une majorité de lecteurs n'a pas consulté l'excellent document de l'ARCEP sur le sujet. Pourtant cette lecture est facile et indispensable.http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/consult-partage-reseaux-mobiles-janv2016.pdf Ce rapport du 12 janvier qui ressort aujourd'hui dans le Figaro préconise la fin progressive des itinérances 3G et 4G entre Free, Orange, SFR et Bouygues. Il existe un accord d'itinérance 2G, qui découle de l'absence de licence accordée à Free, un accord 3G avec Orange, qui doit s'éteindre d'ici à 2020, un accord 4G entre SFR et Bouygues, qui doit s'éteindre dans les 2 ans. Ce rapport encourage en revanche très fortement la mutualisation, qu'elle soit limitée aux seules installations fixes, ou qu'elle soit étendue aux installations et fréquences. La première mutualisation est celle des sites, c'est le partage des points hauts pour les antennes de plusieurs opérateurs, c'est la base et c'est très courant. On peut aller plus loin, ce que l'ARCEP encourage vivement. La mutualisation des équipements est actuellement en cours entre SFR et Bouygues en zone peu dense, c'est une très bonne chose. Cette mutualisation est également ce qui se fait en zone blanche, non seulement c'est utile mais c'est indispensable. En conclusion, il ne faut pas confondre l'itinérance par passerelles entre cœurs de réseau et la mutualisation des réseaux eux-mêmes au niveau des sites communs. La première est temporaire et va disparaitre, la seconde est encouragée.

Ce ne sont pas les passerelles qui étaient en cause, mais un équipement de signalisation. Ensuite, si le problème venait du réseau Free, les MVNO de Orange n'auraient pas été touchés. Ce sont donc bien les équipements de Orange, qui étaient à l'origine de la panne et vu comment cela s'est passé, cela ne peut être qu'une histoire de saturation.

Posté le 19 mai 2016 à 20h53 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
heypic a écrit CH56 a écrit hélas avec 1 seul bloc pour des raisons de prix qui nous paraissent peut-être regrettables aujourd'hui. Qu'est ce que ça change d'avoir un seul bloc de fréquence ou plusieurs ? 1 bloc = 37,5 Mbps théorique. 2 blocs = 75 Mbps théorique. 3 blocs = 112,5 Mbps théorique. En pratique c'est moins pour chaque utilisateur, mais la bande disponible étant partagée il y a de ce fait moins de risque de saturation. Accessoirement ça permettait aussi le Dual Carrier. Il y avait 3 blocs proposés à l’acquéreur de le 3e licence, pour 619 M€, payable en une fois, avant même d'avoir déployer et d'exploiter. Tout le monde a refusé, trop cher et trop risqué. Iliad, seul candidat, a proposé d'acquérir 1 seul bloc. Les 2 autres blocs dits résiduels ont été vendus ensuite, SFR et Orange ont pris, Iliad ayant fait une offre insuffisante, probablement autour de 280 M€, en tout cas moins que Orange qui l'a payé 282 et SFR 300. Rétrospectivement, c'est dommage, car disposer d'une faible capacité oblige à densifier plus.

De quelle troisième license parles-tu? Parce que jusqu'à preuve du contraire, il y a quatre opérateurs. A mon avis, tu es en train d'essayer de réinventer l'histoire de l'attribution de la quatrième license 3G. Et si c'est ça. Ton affirmation selon laquelle Free aurait demandé à ne bénéficier que d'un seul bloc est totalement mensongère. Si Free n'a eu qu'un seul bloc, c'est parce que le gouvernement a pipé les dés. Comme ils n'avaient pas pu offrir les ressources liées à la quatrième license aux trois margoulin et comme Free avait demandé légitimement à ce que le prix demandé soit réajusté en fonction des conditions constatées (un seul candidat à l'achat). Ils ont osé faire le tour de passe passe que nous connaissons, qui a consisté à spolié Free de ce à quoi, il avait légalement le droit, en retirant deux des blocs de la quatrième license pour les remettre en vente.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).