Pour Free, SFR et Bouygues "ont tenté de forcer un retour à trois opérateurs" avec des promotions agressives à vie, la consolidation s’éloigne

L’opérateur de Xavier Niel persiste et signe, un retour à trois opérateurs serait une erreur. Selon les dernières déclarations de son directeur général, SFR et Bouygues auraient tenté d’amener Free à la table des négociations en l’asphyxiant à coups de promotions à vie.

"Il n’y aura pas de consolidation". Free le répète depuis quelques temps, il ne sera pas le déclencheur d’un retour à trois opérateurs si cela doit se produire. En marge de la présentation la semaine dernière de son plan "Odyssée 2024", son directeur général en a rajouté une couche dans une interview accordée aux Echos. Au sujet de la consolidation, " nous pensons que ce serait une erreur : ce serait moins de concurrence et moins d’investissement. Nous avons un beau projet d’entreprise, nous sommes indépendants et nous avons les moyens de nos ambitions. Notre plan Odyssée 2024 en est la démonstration", a t-il martelé avant de révéler que les opérateurs à l’origine de l’intensification de la guerre des prix en 2018 avec des offres à vie à 5€, à savoir SFR et Bouygues, "ont fait cela pour tenté de forcer le retour à un marché à trois opérateurs au lieu de quatre."

A l’heure où un schéma de consolidation s’éloigne, faute de vendeur et la 5G arrivant à grands pas, Free estime à ce propos que la régulation a un rôle important à jouer. Lors d’une audition placée en mars dernier sous le signe du New Deal, Maxime Lombardini, Président du conseil d’administration d’Iliad en a profité pour partager son point de vue sur un passage à trois devant la commission des affaires économiques :

"Au sujet de la consolidation, je pense qu’il y a une réponse dans la régulation. Si l’attribution des fréquences 5G est faite de manière équilibrée et raisonnable, quatre opérateur peuvent vivre durablement, on est aujourd’hui tous rentables, on investit tous, on a tous des dynamiques commerciales positives. Il y a aussi la régulation de la fibre, l’opérateur historique est structurellement plus puissant que les autres, il est normal qu’il y ait une régulation. Après le degré de régulation fait que les autres opérateurs arrivent à tenir le choc concurrentiel ou pas. Je pense que la réponse à la question 3 ou 4 opérateurs est qu’il faudrait que l’un soit vendeur et ce n’est pas le cas" a-t-il déclaré. 

 

Orange et Bouygues pessimistes 

Il y a trois mois, les patrons d’Orange et Bouygues, alors ouverts à un retour à trois comme facilitateur pour le premier et opportuniste pour le second, n’ont pas caché leur pessimisme en marge de la présentation des chiffres annuels de leur opérateur. D’abord Martin Bouygues a assuré avoir « aucune discussion avec d’autres opérateurs » et n’avoir été contacté « par aucun d’entre eux ». A ses yeux, « s’il devait y avoir des discussions entre d’autres opérateurs, immanquablement ils finiraient par nous contacter puisque, forcément, cela poserait des questions de remèdes. » Un peu plus tard, Stéphane Richard s’est montré tout aussi sceptique, " le niveau d’espoir que la consolidation se fasse en France a baissé, c’est regrettable mais c’est incontestable", a t-il confié. Le marché va donc continuer pour le moment à quatre. En attendant, l’arrivée de la 5G va nécessiter des investissements colossaux. L’un d’entre-eux ne suivra peut-être pas...
 
 
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (45)
Afficher les 40 premiers commentaires...
Posté le 13 mai 2019 à 22h45 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
Edox a écrit .../... Je suis en train de lorgner l'offre Syma, avec 2h et 1Go pour 1.90€ (et du hors forfait qui semble raisonnable en cas de dépassement, tout du moins sur la voix)  Edsetton a écrit Je suis passé chez SFR 5.00€ il y a 6 mois et pour l'instant pas d'offre pour enchérir mon contratoffre que je refuserais.je ne connaissais pas  l'offre Sygma mais elle à l'air intéressante, je fait partis de ceux pour qui 1 ou 2Go suffisent largement  Bonsoir à vous deux Les personnes qui ont tenté l'aventure chez Syma pour un prix bas sur le réseau Orange, parfois avec beaucoup de contenu, pensaient avoir fait une bonne affaire. Certains ont eu du mal à s'en dépêtrer ensuite. Débit bridé, suspensions arbitraires pour "usage anormal" SAV psychédélique... Ça ne donne pas envie. Témoignages ici sur 6 pages, le feuilleton commence dès la page 2. http://forum.lesmobiles.com/symacom/mon-experience-chez-syma-mobile-t116012.html Moi aussi j'avais attrapé la 5€ RED sur Showroom en fin 2017, bonne roue de secours que je vais certainement garder encore au moins 1 an. Si vous avez toujours, gardez. A moins ça tient la route. Sinon, les promos à vie c'est 10€ mini. A moins, bien sûr que la fameuse refonte de Free tant annoncée ne vienne rebattre les cartes, on ne sait jamais...

j'ai été lire le forum de ton lien et en effet ça ne donne pas envie

Posté le 14 mai 2019 à 12h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Edsetton a écrit
frank38o a écrit Faut se rappeler que les 3 mousquetaire historique ont étaient condamner pour délit d'entente sur les prix dans les années 2000 ! alors même si Free prend le même chemin que ces escrocs j'y reviendrai que forcé !  bonsoir, un petit rappelle, il n'ont jamais etait condamné pour une entente sur les prix mais une entente pour se partagé le marché ce qui est différents.un petit peut d'histoire pour ceux qui n'ont pas vecu les debut ,non pas du mobile, qui a eu lieu bien avant le GSM,mais donc du GSM Le GSM debute en France en 1992.j'ai eu le mien en 93 c'etait un outil de travail à un prix élevé environs 250.00F l'abonnement + environs 4.00 la minute indivisiblemais j'acceptai le prix parce que je jugeais que ça remplissait un besoin que j'avais à ce moment, alors que je considerais que  le prix du mobile analogique (radiocom 2000) n'etait pas raisonnable pour le besoin que j'avaisalors que pour d'autre c’était justifié.en 96 je cois (ou 95) BT est arrivé avec ses pack et en baissant les prix et tout le monde s'est précipité sur le mobile, BT avait trouvé le prix declencheur d'achat et même ceux qui n'en avait pas besoin se son abonné (et en premier, ceux qui me traitaient de frimeur 3 ans plus tôt avec mon portable)Et le marché est arrivé à maturation en 2000 (en gros pratiquement un n° de  portable par adulte)il n'y avait plus de raison de baisser les prix, comme je le dis toujours, en dehors des biens de premieres nécessités, ce n'est pas le vendeur qui fait le prix c'est l'acheteur.si le prix est trop cher le public n’achète pas et le prix baisse jusqu'à déclencher l'achat en masse.c'est ce qui est arrivé quand BT a sorti ses pack. Donc en 2002 il n'y a pas eu d'entente sur les prix puisqu'il n'y avait plus de raison qu'il baisse mais entente pour que chacun garde sa part de marché.Alors venir maintenant cracher sur un prix que tout le monde a accepté c'est un peut bof car je suis sûr que chacun d'entre vous ferait pareil.vous avait un produit à vendre qui vaut 50€ mais vous vous dites "je le mets  à 100.00€"et là tout le monde le veux à ce prix, faites moi rire, dites moi que vous allez dire à vos acheteurs que non, ça vaut pas 100.00 donnez moi que 50.00.

Mais oui c'est du bla bla d'avocat ! entente sur les part de marchés ça revient à dire si "tu ne baisse pas les prix moi non plus !" et le consommateur se retrouve cerné par ces escrocs !

Posté le 14 mai 2019 à 12h52 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
frank38o a écrit
Edsetton a écrit frank38o a écrit Faut se rappeler que les 3 mousquetaire historique ont étaient condamner pour délit d'entente sur les prix dans les années 2000 ! alors même si Free prend le même chemin que ces escrocs j'y reviendrai que forcé !  bonsoir, un petit rappelle, il n'ont jamais etait condamné pour une entente sur les prix mais une entente pour se partagé le marché ce qui est différents.un petit peut d'histoire pour ceux qui n'ont pas vecu les debut ,non pas du mobile, qui a eu lieu bien avant le GSM,mais donc du GSM Le GSM debute en France en 1992.j'ai eu le mien en 93 c'etait un outil de travail à un prix élevé environs 250.00F l'abonnement + environs 4.00 la minute indivisiblemais j'acceptai le prix parce que je jugeais que ça remplissait un besoin que j'avais à ce moment, alors que je considerais que  le prix du mobile analogique (radiocom 2000) n'etait pas raisonnable pour le besoin que j'avaisalors que pour d'autre c’était justifié.en 96 je cois (ou 95) BT est arrivé avec ses pack et en baissant les prix et tout le monde s'est précipité sur le mobile, BT avait trouvé le prix declencheur d'achat et même ceux qui n'en avait pas besoin se son abonné (et en premier, ceux qui me traitaient de frimeur 3 ans plus tôt avec mon portable)Et le marché est arrivé à maturation en 2000 (en gros pratiquement un n° de  portable par adulte)il n'y avait plus de raison de baisser les prix, comme je le dis toujours, en dehors des biens de premieres nécessités, ce n'est pas le vendeur qui fait le prix c'est l'acheteur.si le prix est trop cher le public n’achète pas et le prix baisse jusqu'à déclencher l'achat en masse.c'est ce qui est arrivé quand BT a sorti ses pack. Donc en 2002 il n'y a pas eu d'entente sur les prix puisqu'il n'y avait plus de raison qu'il baisse mais entente pour que chacun garde sa part de marché.Alors venir maintenant cracher sur un prix que tout le monde a accepté c'est un peut bof car je suis sûr que chacun d'entre vous ferait pareil.vous avait un produit à vendre qui vaut 50€ mais vous vous dites "je le mets  à 100.00€"et là tout le monde le veux à ce prix, faites moi rire, dites moi que vous allez dire à vos acheteurs que non, ça vaut pas 100.00 donnez moi que 50.00. Mais oui c'est du bla bla d'avocat ! entente sur les part de marchés ça revient à dire si "tu ne baisse pas les prix moi non plus !" et le consommateur se retrouve cerné par ces escrocs !

C'est vrai que tu es mieux placé qu'un juge pour juger.

Mais ce que je raconte ne viens pas juste d'un juge, je l'ai vecu
Soit tu es trop jeune pour l'avoir vecu,
soit tu est de mauvaise fois et FreeFanBoy pour critiquer tout ce que font ceux qui ne sont pas Free

Posté le 14 mai 2019 à 13h15 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Edsetton a écrit
frank38o a écrit Edsetton a écrit frank38o a écrit Faut se rappeler que les 3 mousquetaire historique ont étaient condamner pour délit d'entente sur les prix dans les années 2000 ! alors même si Free prend le même chemin que ces escrocs j'y reviendrai que forcé !  bonsoir, un petit rappelle, il n'ont jamais etait condamné pour une entente sur les prix mais une entente pour se partagé le marché ce qui est différents.un petit peut d'histoire pour ceux qui n'ont pas vecu les debut ,non pas du mobile, qui a eu lieu bien avant le GSM,mais donc du GSM Le GSM debute en France en 1992.j'ai eu le mien en 93 c'etait un outil de travail à un prix élevé environs 250.00F l'abonnement + environs 4.00 la minute indivisiblemais j'acceptai le prix parce que je jugeais que ça remplissait un besoin que j'avais à ce moment, alors que je considerais que  le prix du mobile analogique (radiocom 2000) n'etait pas raisonnable pour le besoin que j'avaisalors que pour d'autre c’était justifié.en 96 je cois (ou 95) BT est arrivé avec ses pack et en baissant les prix et tout le monde s'est précipité sur le mobile, BT avait trouvé le prix declencheur d'achat et même ceux qui n'en avait pas besoin se son abonné (et en premier, ceux qui me traitaient de frimeur 3 ans plus tôt avec mon portable)Et le marché est arrivé à maturation en 2000 (en gros pratiquement un n° de  portable par adulte)il n'y avait plus de raison de baisser les prix, comme je le dis toujours, en dehors des biens de premieres nécessités, ce n'est pas le vendeur qui fait le prix c'est l'acheteur.si le prix est trop cher le public n’achète pas et le prix baisse jusqu'à déclencher l'achat en masse.c'est ce qui est arrivé quand BT a sorti ses pack. Donc en 2002 il n'y a pas eu d'entente sur les prix puisqu'il n'y avait plus de raison qu'il baisse mais entente pour que chacun garde sa part de marché.Alors venir maintenant cracher sur un prix que tout le monde a accepté c'est un peut bof car je suis sûr que chacun d'entre vous ferait pareil.vous avait un produit à vendre qui vaut 50€ mais vous vous dites "je le mets  à 100.00€"et là tout le monde le veux à ce prix, faites moi rire, dites moi que vous allez dire à vos acheteurs que non, ça vaut pas 100.00 donnez moi que 50.00. Mais oui c'est du bla bla d'avocat ! entente sur les part de marchés ça revient à dire si "tu ne baisse pas les prix moi non plus !" et le consommateur se retrouve cerné par ces escrocs ! C'est vrai que tu es mieux placé qu'un juge pour juger. Mais ce que je raconte ne viens pas juste d'un juge, je l'ai vecuSoit tu es trop jeune pour l'avoir vecu,soit tu est de mauvaise fois et FreeFanBoy pour critiquer tout ce que font ceux qui ne sont pas Free

freefanboy ? je suis fidèle qu'a mon porte-monnaie pas à une entreprise privée ! j'ai vécu le sms à 50 centimes puis à 10 cents et le dépassement de forfait qui était 10 fois plus chère qu'aujourd'hui grâce à un 4ieme opérateur tel ce n'est plus le cas ;)

Posté le 14 mai 2019 à 14h07 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
frank38o a écrit
Edsetton a écrit frank38o a écrit Edsetton a écrit frank38o a écrit Faut se rappeler que les 3 mousquetaire historique ont étaient condamner pour délit d'entente sur les prix dans les années 2000 ! alors même si Free prend le même chemin que ces escrocs j'y reviendrai que forcé !  bonsoir, un petit rappelle, il n'ont jamais etait condamné pour une entente sur les prix mais une entente pour se partagé le marché ce qui est différents.un petit peut d'histoire pour ceux qui n'ont pas vecu les debut ,non pas du mobile, qui a eu lieu bien avant le GSM,mais donc du GSM Le GSM debute en France en 1992.j'ai eu le mien en 93 c'etait un outil de travail à un prix élevé environs 250.00F l'abonnement + environs 4.00 la minute indivisiblemais j'acceptai le prix parce que je jugeais que ça remplissait un besoin que j'avais à ce moment, alors que je considerais que  le prix du mobile analogique (radiocom 2000) n'etait pas raisonnable pour le besoin que j'avaisalors que pour d'autre c’était justifié.en 96 je cois (ou 95) BT est arrivé avec ses pack et en baissant les prix et tout le monde s'est précipité sur le mobile, BT avait trouvé le prix declencheur d'achat et même ceux qui n'en avait pas besoin se son abonné (et en premier, ceux qui me traitaient de frimeur 3 ans plus tôt avec mon portable)Et le marché est arrivé à maturation en 2000 (en gros pratiquement un n° de  portable par adulte)il n'y avait plus de raison de baisser les prix, comme je le dis toujours, en dehors des biens de premieres nécessités, ce n'est pas le vendeur qui fait le prix c'est l'acheteur.si le prix est trop cher le public n’achète pas et le prix baisse jusqu'à déclencher l'achat en masse.c'est ce qui est arrivé quand BT a sorti ses pack. Donc en 2002 il n'y a pas eu d'entente sur les prix puisqu'il n'y avait plus de raison qu'il baisse mais entente pour que chacun garde sa part de marché.Alors venir maintenant cracher sur un prix que tout le monde a accepté c'est un peut bof car je suis sûr que chacun d'entre vous ferait pareil.vous avait un produit à vendre qui vaut 50€ mais vous vous dites "je le mets  à 100.00€"et là tout le monde le veux à ce prix, faites moi rire, dites moi que vous allez dire à vos acheteurs que non, ça vaut pas 100.00 donnez moi que 50.00. Mais oui c'est du bla bla d'avocat ! entente sur les part de marchés ça revient à dire si "tu ne baisse pas les prix moi non plus !" et le consommateur se retrouve cerné par ces escrocs ! C'est vrai que tu es mieux placé qu'un juge pour juger. Mais ce que je raconte ne viens pas juste d'un juge, je l'ai vecuSoit tu es trop jeune pour l'avoir vecu,soit tu est de mauvaise fois et FreeFanBoy pour critiquer tout ce que font ceux qui ne sont pas Free freefanboy ? je suis fidèle qu'a mon porte-monnaie pas à une entreprise privée ! j'ai vécu le sms à 50 centimes puis à 10 cents et le dépassement de forfait qui était 10 fois plus chère qu'aujourd'hui grâce à un 4ieme opérateur tel ce n'est plus le cas ;)

Comme moi, je pense d'abord à mon porte monnaie
c'est pourquoi j'ai quitté Free Mobile il y a 6 mois pour Red à 5€ et 20 ou 30go, et il y aurait moins cher avec moins de Go ça m'irait tres bien
Il faudrait être de tres mauvaise fois pour ne pas remercier Free d'avoir fait baisser les prix du net et du mobile
mais il ne l'a pas fait pour nous faire plaisir, mais par ce que c'etait le seul moyen pour engranger rapidement les abonnement.
S'il n'avait reduit les prix que de 10/20% personne (ou tres peut) de personne auraient quitté leur opérateur pour aller vers un "inconnu" dans le mobile.

Pour le prix du SMS, cest comme pour le reste, si vous ne vous etiez pas precipité sur ce truc il ne serait pas resté à ce prix, faut pas se plaindre apres que c'etait trop cher. Personnellement, avant Free je ne m'en servait pas du tout, je trouvais le service trop cher pour ce qu'il apportait.

Vous vous rendez compte quand même qu'avant le SMS un des 2 interlocuteurs payait un cout à la minute pour une conversation de plusieurs phrase et qu'avec le SMS chacun payé pour une phrase.
Faut reflechir un peut avant de se jeter, et de jeter son argent, sur une service qui coute 10 fois plus cher qu'un appel téléphonique, et comme je l'ai dis précédemment j'ai des clients qui accepte de payer un service 10 fois plus cher que ce qu'il vaut pourquoi je baisserait le prix.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).