Disney + se dévoile totalement : Le Netflix de Mickey révèle son prix, son catalogue...

La magie débarque dans la SVOD. Disney a présenté son service de SVOD en présentant un prix très compétitif et surtout un catalogue important qui présentera un argument de poids pour concurrencer Netflix.

Le service de SVOD Disney + a été annoncé lors d’un évènement se tenant aux studios de l’entreprise aux grandes oreilles à Burbank en Californie. Comme on s’y attendait, le service sera d’abord déployé aux Etats-Unis le 12 novembre puis sera accessible progressivement dans le reste du monde avec pour objectif d’être "dans presque toutes les régions majeures du monde dans les deux années suivant sa sortie".

La grille tarifaire a été annoncée également avec un abonnement mensuel à 6.99$ (moins cher que Netflix donc avec son forfait essentiel à 8.99$) et un abonnement annuel à 70$. Si le prix est assez concurrentiel, le catalogue proposé par le géant du cinéma n’est pas en reste. 

En effet, c’est un point sur lequel on ne peut pas mettre en porte-à-faux Disney : le studio a acquis et créé au fil de son existence de nombreuses licences et studios que l’on peut qualifier de cultes. Le catalogue comprendra bien sûr les productions Disney, dont la réputation des classique d’animation n’est plus à faire, mais également celles des studio Pixar (Toys Story, Le monde de Némo), Marvel et plus récemment Star Wars. A son lancement , Disney + proposera ainsi plus de 7500 épisodes de séries et 500 films (dont une centaine de films récents). 

Dans ce catalogue, un autre argument de poids est arrivé récemment : le rachat de la Twentieth Century Fox, au catalogue très fourni permettra d’accéder par exemple aux 30 saisons des Simpson. 

"Disney + est un pas en avant audacieux dans une nouvelle ère pour notre entreprise." annonce la compagnie, et on peut voir en quoi c’est audacieux : le groupe a annoncé un milliard de dollars d’investissement dans les contenus originaux la première année. Cependant, la prise de risque est atténuée par le facteur culte des licences présentes sur le service. Les productions Marvel étaient en général assez bien reçues par le public et la licence Star Wars continue d’engendrer des milliards de profits, les séries originales prévues pour ces univers comme WandaVision ou The Mandalorian pourraient présenter les premiers succès de la plate-forme dès son lancement.

Le 12 novembre marquera donc l’arrivée de Disney sur les plates-bandes de Netflix, mais le groupe ne s’attend pas à rivaliser avec le géant de la SVOD tout de suite. Les prévisions de Disney sont ainsi d’atteindre entre 60 et 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de 2019. Aucune date n’a été annoncée pour la France ou l’Europe en général. 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (19)
Afficher les 4 premiers commentaires...
Posté le 12 avril 2019 à 21h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Il est vrai qu'il y a du lourd très lourd donc bien sur à surveiller et à voir et ils mettent les moyens en plus 

Posté le 12 avril 2019 à 22h57 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sergioleon a écrit
Je vais m'abonner dès que dispos en France... C'est super !

Je te laisse ma place embarassed !

Posté le 13 avril 2019 à 01h57 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pourquoi un tel prix si peu élevé ?
Public jeune concerné ou donc familial
Pouvoir cumuler avec d'autres abonnements
Devenir incontournable avec le meilleur rapport qualité-quantité/prix
Vite rentabiliser par le nombre et non la marge réalisée, + long et difficile.
Griller les concurrents par un prix de dumping qui va réduire leurs marges !
Faire comme netflix et augmenter par la suite suivant différentes modalités...

Posté le 13 avril 2019 à 10h01 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fakrys a écrit
Pourquoi un tel prix si peu élevé ? Public jeune concerné ou donc familial Pouvoir cumuler avec d'autres abonnements Devenir incontournable avec le meilleur rapport qualité-quantité/prix Vite rentabiliser par le nombre et non la marge réalisée, + long et difficile. Griller les concurrents par un prix de dumping qui va réduire leurs marges ! Faire comme netflix et augmenter par la suite suivant différentes modalités...

Il y a aussi que tout le contenu existant actuellement leur appartient déjà.
Il n'ont pas a acquérir de droit de licence, et donc dépenser des sommes folles pour cela.
L'investissement est donc consacré uniquement pour le nouveau contenu, donc forcement moindre qu'un netflix.


Avatar du membre
valmen
Envoyer message
 
1489 points
Posté le 13 avril 2019 à 13h40 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
manuto59 a écrit
fakrys a écrit Pourquoi un tel prix si peu élevé ? Public jeune concerné ou donc familial Pouvoir cumuler avec d'autres abonnements Devenir incontournable avec le meilleur rapport qualité-quantité/prix Vite rentabiliser par le nombre et non la marge réalisée, + long et difficile. Griller les concurrents par un prix de dumping qui va réduire leurs marges ! Faire comme netflix et augmenter par la suite suivant différentes modalités... Il y a aussi que tout le contenu existant actuellement leur appartient déjà.Il n'ont pas a acquérir de droit de licence, et donc dépenser des sommes folles pour cela.L'investissement est donc consacré uniquement pour le nouveau contenu, donc forcement moindre qu'un netflix.

et 6,99, c'est peut être un prix d'appel (comme Netflix), il faudra peut être cracher 10-11 pour de la HD et 13-14 pour de l'ultra HD.
Maintenant reste à voir si la version Française de la plateforme ne sera pas une version très édulcorées de celle des US, genre sans les Simpson car accord avec les chaines du groupe M6, ...

Posté le 13 avril 2019 à 13h50 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
valmen a écrit
et 6,99, c'est peut être un prix d'appel (comme Netflix), il faudra peut être cracher 10-11 pour de la HD et 13-14 pour de l'ultra HD.Maintenant reste à voir si la version Française de la plateforme ne sera pas une version très édulcorées de celle des US, genre sans les Simpson car accord avec les chaines du groupe M6, ...


Tout a fait, cela va s'en dire.
Il est déja question d'options supplémentaire comme une intégration de Hulu ou ESPN.

Posté le 13 avril 2019 à 14h17 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

déployé aux Etats-Unis le 12 novembre!!

Les prévisions de Disney sont ainsi d’atteindre entre 60 et 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de 2019!!

Donc 60 à 90 millions uniquement aux Etats-unis car seul les Etats-unis sera opérationnels en 2019.   Pour le prix, c'est effectivement bien. Il faut de la compétition à Netflix, qui domine le marché. On l'a vu avec l’augmentation de l'abonnement Netflix car Amazon ne fait pas le poids pour l'instant.   Bref, j'espère que Disney arrive rapidement en France.

Avatar du membre
PPTOTO
Envoyer message
 
10289 points
Posté le 13 avril 2019 à 14h21 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Ed29 a écrit
Les SVOD semblent être le nouveau mode de consommation de contenus en dépend de la télévision, ou pour être tout à fait exact des chaines de télévision. Car nous regarderons les contenus par SVOD sur nos TV.Ces entreprises en construisant des exclusivités nous obligent à prendre plusieurs abonnements pour avoir l'éventail ce que nous souhaiterions voir.Les chaines de TV historiques ont du souci à se faire sur leur avenir.

Bonjour,

Tu n'es pas obligé de prendre des abonnements en parallèle. Il suffit de prendre un abonnement chez NEtflix, ensuite résilier et partir chez Desny, puis chez Apple, ensuite chez Canal, ... 

Suivant ce qui t’intéresse tu peux naviguer entre les offres qui sont sans engagement et dont le premier mois est gratuit.

La SVOD permet pour l'instant de fuir la publicité, mais ça ne va pas durer à mon avis.

Posté le 13 avril 2019 à 15h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
manuto59 a écrit
fakrys a écrit Pourquoi un tel prix si peu élevé ? Public jeune concerné ou donc familial Pouvoir cumuler avec d'autres abonnements Devenir incontournable avec le meilleur rapport qualité-quantité/prix Vite rentabiliser par le nombre et non la marge réalisée, + long et difficile. Griller les concurrents par un prix de dumping qui va réduire leurs marges ! Faire comme netflix et augmenter par la suite suivant différentes modalités... Il y a aussi que tout le contenu existant actuellement leur appartient déjà.Il n'ont pas a acquérir de droit de licence, et donc dépenser des sommes folles pour cela.L'investissement est donc consacré uniquement pour le nouveau contenu, donc forcement moindre qu'un netflix.

Euh, ils ont déjà dépensé grave et récemment, faut rentabiliser là !

Posté le 13 avril 2019 à 16h22 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Nous payons déjà Netflix et Amazon (abonnement premium annuel, qui inclus Prime Video). Notre porte-monnaie n'est pas extensible. Donc, nous ne paierons pas.

Donc... piratage des contenus Disney. Merci, au revoir ! undecided

Posté le 14 avril 2019 à 22h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Encore un nouveau concurrent de poids pour Orange cinéma tv etc qui n’est pas prêt d’être rentable depuis le temps 

Posté le 15 avril 2019 à 08h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Quand on voit les trucs bien trash et/ou politiquement incorrects qui passent sur Netflix (Pinegap, Secret City et autres Quicksand ) ça m'étonnerait que Disney leur fasse de l'ombre avec La Reine des Neiges ou Peter Pan.

AMHA Disney+ va surtout concurrencer Gulli ou Joséphine Ange Gardien...

Avatar du membre
valmen
Envoyer message
 
1489 points
Posté le 15 avril 2019 à 10h49 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Gulliver a écrit
Nous payons déjà Netflix et Amazon (abonnement premium annuel, qui inclus Prime Video). Notre porte-monnaie n'est pas extensible. Donc, nous ne paierons pas. Donc... piratage des contenus Disney. Merci, au revoir ! 

Vu le catalogue très très faible disney chez netflix, à mon avis, tu le pirate déjà wink

De toutes façons il va falloir attendre presque un an avant de voir ce qu'on va nous proposer dans l'hexagone. Ne dressons donc pas des plans sur la comète. Perso je pense que si le catalogue est aussi fourni que ce qui est annoncé y compris pour notre version française, les gens n'hésiterons pas à s'y abonner surtout si le prix est dans la même fourchette.

Attendons de voir, rdv en 2020 wink

Posté le 15 avril 2019 à 20h15 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

De toutes façons en SVOD, la chronologie des médias s'appliquera...

Donc à voir pour les films récents....

Posté le 18 avril 2019 à 09h08 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Encore un nouveau concurrent de poids pour Orange cinéma tv etc qui n’est pas prêt d’être rentable depuis le temps.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).