Des riverains déterminés manifestent contre l’implantation d’une antenne Free Mobile

 
Après avoir manifesté auprès de la mairie leur opposition quant à l’implantation d’une antenne Free Mobile dans leur commune, une soixantaine de riverains de Noisy-le-Roi dans les Yvelines sont descendus hier dans la rue, munis d’une banderole, afin de faire entendre leurs doléances. Ces derniers appellent à bloquer le chantier qui pourrait débuter fin janvier et à manifester tous les quinze jours.
 
Depuis juillet dernier, un collectif de riverains fait front face à l’implantation d’un pylône de 34m qui devrait être érigé à quelques encablures d’un rond-point, en forêt et à l’entrée de Noisy-le-Roi. Si la pétition lancée il y a quelques mois a déjà atteint la barre des 1500 signatures sur les 8000 habitants que compte la commune, les craintes et arguments à l’encontre de cette installation sont toujours du même acabit : pollution visuelle, sensibilité aux ondes et conséquences néfastes sur la santé, surtout sur celle des enfants. Par ailleurs, le réseau 4G, ici estimé suffisant ne nécessite pas une dénaturation du paysage comme l’avait rapporte Patrick, un riverain consterné : « Comment détruire un cadre de vie agréable avec un monstre de fer plus haut que l’obélisque de la Concorde ? ». De son côté, le maire, Marc Tourelle avait fait part de ces craintes à Free, ne cachant pas "les enjeux importants pour la commune" et ce pour un pylône qui lui ne sera pas habillé d’un trompe l’oeil. Les bâtiments de France impose à ce propos que le pylône soit de couleur bleue.

A noter que la municipalité a voté l’autorisation d’un contrat de 12 ans avec Free et qu’un recours suspensif avait été déposé devant le tribunal administratif de Versailles avant de recevoir un avis défavorable en août rapporte Le Parisien. Un pourvoi en cassation et un recours en annulation sont en cours, les manifestants attentent une décision, prévue en juin prochain.

 

Source : Le Parisien 

Publié le 03 décembre 2017 à 19h43 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (23)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Premium

Fyl30
Envoyer message
 
194 points
Posté le 04 décembre 2017 à 11h36

Faut pas déconner c'est Noisy le "ROI" quand même hein !! à deux pas de Versailles faut pas exagérer tout de même, dénaturer la vue du Trianon  du haut du château d'eau ça va faire fuir les touristes.... innocent

Posté le 04 décembre 2017 à 11h43
taduarial a écrit
NiPenseMemePas a écrit Gaz.Oil a écrit Moi ce qui m'impression c'est le nombre de gens qui on rien d'autre choses à faire !  Le problème, c'est que les gens n'ont plus confiance dans ceux qui nous gouvernent, puisque les politiques n'hésitent pas à manipuler les populations pour arriver à leur fin.  Comme exemple, je citerai  Tchernobyl et la frontière, le sang contaminé, le référendum sur l'Europe mis à la poubelle, les différentes arnaques aux médoc (vaccin pour la grippe, statines,...) ou encore l'amiante, les pesticides  comme dernièrement le glyphosate. Pour que la population retrouve confiance, il faut des dirigeants, politiques et industriels, avec une moralité bien + importante que celle que nous pouvons constater. +1 excellente analyse, merci. La confiance est au cœur de la société en effet.

oui, c'est bien dit !

sans compter que certaines associations sont douteuses...

Posté le 04 décembre 2017 à 11h47
patrick72 a écrit
Bulldozer a écrit « Comment détruire un cadre de vie agréable avec un monstre de fer plus haut que l’obélisque de la Concorde ? » Normalement il y a des arbres autour. Il est vrai que tout le monde veux du réseau... mais personne ne veux de pylône au pied de chez lui ! (ce que je comprend, surtout lorsque l'on est propriétaire !)

je comprends.... mais les média et associations sont quelque part responsables de cet état de fait...

maintenant un arbre peint en rouge et la valeur immobilière a chuté....

Posté le 04 décembre 2017 à 12h24

moi plus de connections dans cette commune pendant un mois après

 on verra leurs réactions ils veulent les PRIX LE DÉBIT ET LE CUL DE LA CRÉMIERE

je vais leurs installer une ÉOLIENNE  encore une bande D'ECOLOS  qui on laisser une dèchéterie ,après foot-in-mouth

l'occupation du barrage de SIRVEN   

Premium

jack-no
Envoyer message
 
2571 points
Posté le 04 décembre 2017 à 18h44
billoute a écrit
moi plus de connections dans cette commune pendant un mois après  on verra leurs réactions ils veulent les PRIX LE DÉBIT ET LE CUL DE LA CRÉMIERE je vais leurs installer une ÉOLIENNE  encore une bande D'ECOLOS  qui on laisser une dèchéterie ,après l'occupation du barrage de SIRVEN   

Je serai plus raisonnable, en proposant, qu'étant donné les arguments des anti-Free uniquement (bizarre), pour la santé des enfants, l'environnement, etc ..., de démonter toutes les antennes de tous les opérateurs couvrant le secteur.

De plus, j'aimerai bien une enquête pour savoir si la réception de la fibre et de la 4G, est un atout ou un handicap dans le prix de l'immobilier. Un ami agent immobilier, me disait que la fibre et la 4G figurent dans les premières questions des clients.

Posté le 05 décembre 2017 à 14h21

Ces derniers appellent à bloquer le chantier qui pourrait débuter fin janvier

J'aimerais que l'état fasse enfin régner l'ordre et la loi.

En France, lorsque l'on est mécontent, que l'on manifeste, pour quelque raison que ce soit, syndical, politique, religieux, éducatif,... on s'approprie le droit de bloquer les autres, la circulation, le commerce, etc...

Si seulement un gouvernement courageux pouvait faire comprendre à coup de matraques la différence entre le droit de grève et de manifester et le délit d'entrave / blocage.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).