Axione précise la date à laquelle Free s’installera sur son premier RIP

Le rendez-vous est pris en février.
 
Le 16 juin dernier, Free a annoncé avoir signé avec Axione un contrat-cadre d’approvisionnement permettant à Free de proposer son offre FTTH sur des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) opérés par celui-ci, l’opérateur de Xavier Niel doit ainsi commercialiser ses offres au rythme de leur construction sur 2 millions de prises supplémentaires, situées pour l’essentiel en zones peu denses. Contacté par Degroupnews, Eric Jammaron, directeur Général délégué d’Axione a confié que les choses avancent, Free devrait ainsi s’installer sur son premier RIP « opérationnellement en février 2018 ». 
 
Il s’agira du RIP des Hauts de France dont le lancement commercial de la première tranche de travaux de déploiement de la fibre optique en zone rurale a été annoncé le 3 novembre par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59/62. Ce réseau est déployé par Axione, Free y lancera donc ses offres commerciales FTTH au même titre que Bouygues Telecom, Nordnet, K-Net, Ozone et Vitis.
 
Pour rappel, à l’occasion de la présentation de l’observatoire des RIP en mars dernier, Univers Freebox avait interrogé Eric Jammaron, sur les modalités de ce contrat avec Free :

"Le calendrier dépend de l’opérateur lui-même, parce qu’il doit installer ses propres équipements, monter ses programmes de commercialisation. Ce qu’on sait avec Free, en général quand il prend une décision il l’applique très rapidement et elle devient très vite opérationnelle."

En juin dernier, Axione exploitait des réseaux publics FTTH de 18 départements situés dans les régions Hauts de France, Centre, Nouvelle Aquitaine, PACA, Auvergne Rhône Alpes, Pays de la Loire.

 

 

Publié le 28 novembre 2017 à 10h24 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (27)
Afficher les 21 premiers commentaires...
Posté le 28 novembre 2017 à 16h08

les rip, belle merde en perceptive...

Posté le 28 novembre 2017 à 16h42

Et Covage, que dale !

Posté le 28 novembre 2017 à 17h22
ludohum a écrit
On comprends mieux, hélas, pourquoi on attend depuis si longtemps la V7...

+1

Posté le 28 novembre 2017 à 17h46

15 000 prises par mois ça semble mou non ? Parce que même sur 4 ans (48mois) ça donne 720 000 prises pas 2 millions .

Posté le 28 novembre 2017 à 19h09
Stéphane_ping a écrit
Mon département de l'Ain ne fait pas partie de la liste avec Axiome, malheureusement... C'est Réso-liain (SIEA) qui a mit la main sur le département avec l'appui des escrocs élus ...., reste à savoir si Free voudra aller sur leurs infrastructures obsolètes... 

Non c'est le contraire. L'Ain est le département précurseur pour l'installation de la fibre en zone rurale. Mais c'est le seul syndicat d'énergie qui gère son propre réseau. Dans d'autres départements, c'est le syndicat d'énergie qui construit et une société spécialisée qui exploite (Tutor exploite le réseau fibre du SYANE, Altitude Infrastructure gère celui des Alpes-Maritimes...). Le problème du SIEA, c'est qu'il manque d'expérience dans la fibre, du coup il y a des défaillance je l'avoue.

Posté le 28 novembre 2017 à 19h24

Est pour Altitude infrastructure c'est pour quand la signature avec Free ?  Dans le Doubs tout est installé il ne manque & on attend que les fournisseurs d'accés nationnaux .  

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).