Poussée par Netflix, la consommation de SVOD a fortement augmenté en France en 2017

 
Selon une étude que vient de publier Médiamétrie, en 2017, 1 internaute sur 5 (21%) âgé de 6 ans et plus déclare utiliser un service de vidéo à la demande par abonnement, contre 15% en 2016, ce qui représente une augmentation de 40% ; ils étaient à peine plus d’1 sur 10 en 2015 (12%). C’est l’un des enseignements importants du baromètre SVoD, réalisé pour la 3ème année consécutive par Médiamétrie.
 
Cette progression est essentiellement portée par Netflix, devant deux acteurs majeurs français, Canal Play et SFR Play. On note également l’arrivée récente d’Amazon sur le marché, illustrant le dynamisme de la SVoD.
 
La SVoD se distingue par son utilisation largement partagée : 83% des SVoDistes déclarent mutualiser leur abonnement avec au moins 1 autre personne. On compte ainsi plusieurs utilisateurs par abonnement.
 
 
La SVoD poursuit sa progression
 
Avec le lancement de CanalPlay en 2011 et surtout l’arrivée de Netflix en 2014, les Français ont progressivement découvert la SVoD. Aujourd’hui, près de 9 Français sur 10 connaissent au moins une plateforme de SVoD. C’est 22 points de plus qu’en 2015. Ce gain de notoriété se traduit par une hausse du nombre d’utilisateurs potentiels. Les efforts de communication des acteurs de la vidéo à la demande par abonnement ont ainsi porté leurs fruits.
 
La montée en puissance de la SVoD se traduit également par une augmentation de la fréquence d’utilisation des plateformes : 44% des SVoDistes utilisent leur plateforme tous les jours, soit 2 points de plus qu’en 2016.
 
Si la SVoD gagne des adeptes, elle arrive aussi à fidéliser ses utilisateurs : on recense 41% d’anciens utilisateurs – depuis plus d’un an – contre 33% en 2016. Ces adeptes ne se voient également pas l’abandonner prochainement : 87% d’entre eux envisagent de poursuivre leur utilisation.
 
 
Les raisons du succès
 
Pour de nombreux SVoDistes, la qualité première des plateformes tient à la richesse et à la variété des contenus : 46% d’entre eux utilisent la SVoD pour pouvoir accéder à un grand nombre de vidéos. Le catalogue de séries constitue la clef de voûte des plateformes : il s’agit du type de contenus le plus regardé par les SVoDistes, suivi dans l’ordre par les dessins animés et les films. Plus de 3/4 des utilisateurs regardent ainsi une série au moins 1 fois par semaine sur leur plateforme, avec une part significative qui en visionne tous les jours.
 
Les SVoDistes accordent de l’importance aux productions françaises avec 2 utilisateurs sur 3 qui en font un critère de choix. Les créations originales, affranchies de la chronologie des médias, et les séries en exclusivité constituent des produits d’appel pour les plateformes : Narcos ou Stranger Things pour Netflix, Engrenages ou Le Bureau des Légendes pour CanalPlay, Les Médicis ou Riviera pour SFR Play.
 
Les utilisateurs plébiscitent les fonctionnalités avancés des plateformes, avec en premier lieu la reprise de la lecture d’un programme sur un autre support ou l’accès à la plateforme sur plusieurs écrans. Parmi les fonctionnalités qui progressent significativement en 2017, on retrouve la création d’une bibliothèque personnalisée ou la lecture de contenus en mode hors-ligne.
 
Le succès de la SVoD est aussi dû à des avantages inhérents aux plateformes : l’absence de publicité, la tranquillité d’utiliser un service légal, sa flexibilité avec l’opportunité d’arrêter ou de reprendre son abonnement à tout moment sans délais : une part non négligeable de SVoDistes se sont déjà désabonnés puis réabonnés à la même plateforme ou à une autre. Enfin, le prix attractif des abonnements et la possibilité de partager son compte pour encore réduire les coûts séduisent un bon nombre de pratiquants.
 
 
 
Publié le 14 novembre 2017 à 12h38 par La Rédaction
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
Soyez le premier à laisser un commentaire !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).