L’ANFR publie une animation montrant l’évolution du déploiement 4G chez Free, Orange, SFR et Bouygues depuis 2012

 
Aujourd’hui, l’ANFR publiait son observatoire 2G/3G/4G, qui permet de voir l’évolution du déploiement mobile chez Free, Orange, SFR et Bouygues Télécom. Mais au-delà des données habituelles, l’observatoire de l’ANFR a diffusé une animation qui permet de voir l’évolution du déploiement de la 4G chez chacun des opérateurs depuis 2012
 
 
 

 

Publié le 07 novembre 2017 à 14h49 par La Rédaction
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (13)
Posté le 07 novembre 2017 à 15h02

je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose)

quel argent gaspillé....

Posté le 07 novembre 2017 à 15h13
Parker_ a écrit
je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé....

Parce que certains opérateurs n'acceptent de s'entendre que sur les prix !

Une telle économie dans les réseaux pourrait d'ailleurs conduire les consommateurs à s'interroger sur le prix de leurs forfaits. Autant ne pas tenter le diable !!

Posté le 07 novembre 2017 à 15h48
Parker_ a écrit
je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé....

L'argent ce n'est rien, mais la pollution supplémentaire est une catastrophe pour nos enfants et petits-enfants, mais le PIB est + important que leur santé. Vive le CO2!

Posté le 07 novembre 2017 à 16h11
Parker_ a écrit
je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé....

Parce que les ressources spectrales sont limitées. Une faut une certaine largeur de bande pour pouvoir fournir un débit correct donc plus on a de monde sur une zone donnée (un centre ville par exemple) plus il faudra d'antennes pour permettre la connexion  simultanés de tous les utilisateurs et garantir un débit correct.

La taille des cellules (zone de couverture) sont plus petites en ville qu'en campagne pour écouler le traffic. On pourrait mettre une seule antenne pour couvrir un centre ville mais ce serait archi saturé !

Même si les antennes étaient toutes partagées par les opérateurs, ce n'est pas sûr que le nombre d'antennes nécessaire soit plus faible (en tout cas dans les zones avec une certaine densité de population mais c'est sûrement moins vrai en campagne).

Posté le 07 novembre 2017 à 17h34
KaWaXXX a écrit
Parker_ a écrit je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé....
Parce que les ressources spectrales sont limitées. Une faut une certaine largeur de bande pour pouvoir fournir un débit correct donc plus on a de monde sur une zone donnée (un centre ville par exemple) plus il faudra d'antennes pour permettre la connexion  simultanés de tous les utilisateurs et garantir un débit correct. La taille des cellules (zone de couverture) sont plus petites en ville qu'en campagne pour écouler le traffic. On pourrait mettre une seule antenne pour couvrir un centre ville mais ce serait archi saturé ! Même si les antennes étaient toutes partagées par les opérateurs, ce n'est pas sûr que le nombre d'antennes nécessaire soit plus faible (en tout cas dans les zones avec une certaine densité de population mais c'est sûrement moins vrai en campagne).

Beaucoup d'inexactitudes là.

S'il n'y avait qu'un seul opérateur, il pourrait faire cohabiter 3ou 4 fois la largeur maximum  de bande admissible par 1 téléphone lorsque l'agrégation n'est pas possible comme en 3G. Par exemple, le 2600MHz serait disponible en 3 fois 2x20MHz. Dans ces conditions, il n'y aurait pas plus de saturation qu'aujourd'hui, il y en aurait moins puisque lorsqu'une bande d'un opérateur est saturée, il ne peut pas utiliser celle d'un autre!

Orange a 22000 sites, on imagine la qualité de couverture qu'il y aurait avec 30000, soit moins de  la moitié de la somme des 4 opérateurs.


only
Envoyer message
 
1904 points
Posté le 07 novembre 2017 à 17h34

on voit bien l’évolution de SFR d'avril 2016 a maintenant

Posté le 07 novembre 2017 à 18h01
NiPenseMemePas a écrit
KaWaXXX a écrit Parker_ a écrit je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé.... Parce que les ressources spectrales sont limitées. Une faut une certaine largeur de bande pour pouvoir fournir un débit correct donc plus on a de monde sur une zone donnée (un centre ville par exemple) plus il faudra d'antennes pour permettre la connexion  simultanés de tous les utilisateurs et garantir un débit correct. La taille des cellules (zone de couverture) sont plus petites en ville qu'en campagne pour écouler le traffic. On pourrait mettre une seule antenne pour couvrir un centre ville mais ce serait archi saturé ! Même si les antennes étaient toutes partagées par les opérateurs, ce n'est pas sûr que le nombre d'antennes nécessaire soit plus faible (en tout cas dans les zones avec une certaine densité de population mais c'est sûrement moins vrai en campagne). Beaucoup d'inexactitudes là. S'il n'y avait qu'un seul opérateur, il pourrait faire cohabiter 3ou 4 fois la largeur maximum  de bande admissible par 1 téléphone lorsque l'agrégation n'est pas possible comme en 3G. Par exemple, le 2600MHz serait disponible en 3 fois 2x20MHz. Dans ces conditions, il n'y aurait pas plus de saturation qu'aujourd'hui, il y en aurait moins puisque lorsqu'une bande d'un opérateur est saturée, il ne peut pas utiliser celle d'un autre! Orange a 22000 sites, on imagine la qualité de couverture qu'il y aurait avec 30000, soit moins de  la moitié de la somme des 4 opérateurs.

Pour une fois je te rejoins parfaitement : tout ceci n'est qu'une question de largeur de bande passante...., mais nos 4 opérateurs ne sont pas partageurs (sauf quelques rares exceptions)...

Le gâteau est si gros et si bon.....

Posté le 07 novembre 2017 à 22h41
NiPenseMemePas a écrit
Beaucoup d'inexactitudes là. S
'il n'y avait qu'un seul opérateur
, il pourrait faire cohabiter 3ou 4 fois la largeur maximum  de bande admissible par 1 téléphone lorsque l'agrégation n'est pas possible comme en 3G. Par exemple, le 2600MHz serait disponible en 3 fois 2x20MHz. Dans ces conditions, il n'y aurait pas plus de saturation qu'aujourd'hui, il y en aurait moins puisque lorsqu'une bande d'un opérateur est saturée, il ne peut pas utiliser celle d'un autre! Orange a 22000 sites, on imagine la qualité de couverture qu'il y aurait avec 30000, soit moins de  la moitié de la somme des 4 opérateurs.

s'il n'y avait qu'un opérateur, les prix serait exorbitants pour l'utilisateurs 

Posté le 08 novembre 2017 à 09h12
only a écrit
on voit bien l’évolution de SFR d'avril 2016 a maintenant

SFR, on dirait qu'ils n'ont pas de robin des toits.

A moins qu'ils sachent mieux s'y prendre innocent

Posté le 08 novembre 2017 à 09h26
taz067 a écrit
s'il n'y avait qu'un opérateur, les prix serait exorbitants pour l'utilisateurs 

Pas automatiquement, mais probablement + élevé qu'aujourd'hui pour un meilleur service, et sans avoir à se poser la question permanente "ai-je fait le bon choix?"

Posté le 08 novembre 2017 à 09h29
SFP69 a écrit
only a écrit on voit bien l’évolution de SFR d'avril 2016 a maintenant SFR, on dirait qu'ils n'ont pas de robin des toits. A moins qu'ils sachent mieux s'y prendre 

Ils n'installent pas beaucoup de nouveaux sites, ils  rajoutent juste des fréquences à des sites existants, donc il n'y a pas de déclaration de travaux, ni de changements visuels déclenchant des pics d'électro-sensibilités.

Posté le 08 novembre 2017 à 10h48
NiPenseMemePas a écrit
KaWaXXX a écrit Parker_ a écrit je comprends toujours pas pourquoi on fait 4 fois la même chose (4 réseaux mobiles qui font la même chose) quel argent gaspillé.... Parce que les ressources spectrales sont limitées. Une faut une certaine largeur de bande pour pouvoir fournir un débit correct donc plus on a de monde sur une zone donnée (un centre ville par exemple) plus il faudra d'antennes pour permettre la connexion  simultanés de tous les utilisateurs et garantir un débit correct. La taille des cellules (zone de couverture) sont plus petites en ville qu'en campagne pour écouler le traffic. On pourrait mettre une seule antenne pour couvrir un centre ville mais ce serait archi saturé ! Même si les antennes étaient toutes partagées par les opérateurs, ce n'est pas sûr que le nombre d'antennes nécessaire soit plus faible (en tout cas dans les zones avec une certaine densité de population mais c'est sûrement moins vrai en campagne). Beaucoup d'inexactitudes là. S'il n'y avait qu'un seul opérateur, il pourrait faire cohabiter 3ou 4 fois la largeur maximum  de bande admissible par 1 téléphone lorsque l'agrégation n'est pas possible comme en 3G. Par exemple, le 2600MHz serait disponible en 3 fois 2x20MHz. Dans ces conditions, il n'y aurait pas plus de saturation qu'aujourd'hui, il y en aurait moins puisque lorsqu'une bande d'un opérateur est saturée, il ne peut pas utiliser celle d'un autre! Orange a 22000 sites, on imagine la qualité de couverture qu'il y aurait avec 30000, soit moins de  la moitié de la somme des 4 opérateurs.

Effectivement je n'avais pas pris en compte cette aspect. Par contre je ne sais pas si les antennes et/ou les stations de base sont capables de gérer de tels largeur spectrales. Est-ce qu’aujourd’hui les équipements pourraient le permettre ? Si ça n'est pas le cas, est-ce que ça serait possible à faire ou alors il y a des contraintes physique l'empêchant auquel cas on devrait quand même mettre plusieurs antennes/station de base sur un même pylône ?

Si tu as une réponse je suis preneur

Posté le 08 novembre 2017 à 12h18
KaWaXXX a écrit
 Effectivement je n'avais pas pris en compte cette aspect. Par contre je ne sais pas si les antennes et/ou les stations de base sont capables de gérer de tels largeur spectrales. Est-ce qu’aujourd’hui les équipements pourraient le permettre ? Si ça n'est pas le cas, est-ce que ça serait possible à faire ou alors il y a des contraintes physique l'empêchant auquel cas on devrait quand même mettre plusieurs antennes/station de base sur un même pylône ? Si tu as une réponse je suis preneur

Je ne sais pas si c'est vrai pour tous les équipements, mais il y en a qui permettent de faire du RAN-sharing, c'est d'ailleurs ce qu'utilise SFR et BT dans leur mutualisation : la même antenne  physique 800MHz gère  les fréquences SFR et celles de BT tout en acheminant les données et communications vers les 2 réseaux ,  comme si c'était 2 antennes ou 2 sites différents.

Un terminal 3G ne peut pas gérer une largeur de bande supérieure à 20MHz, mais il peut accéder à plusieurs réseaux différents dans la même bandes, comme ils le font avec l'itinérance. En effet, un téléphone Free Mobile peut accéder à la fois aux bandes en 900 ou 2100Mhz de  Free et à celles d'Orange en 900 et 2100! Cela peut être généraliser à 3 , 4 ou plus.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).