Pour Xavier Niel le numérique est capable de faire disparaître le chômage

Xavier Niel a donné une interview publiée dans le premier numéro papier de la version française du magazine Forbes. Il y développe l’idée selon laquelle l’économie numérique doit permettre à tout un chacun de devenir entrepreneur, sans discrimination. C’est ainsi que “la France retrouvera le plein emploi et sa place dans le monde”.

Pour fêter ses 100 ans d’existence, le magazine Forbes a sorti son premier numéro papier disponible dans les kiosques en France. Pour cette première version papier intitulée “Un nouveau siècle des lumières”, des personnalités dont Xavier Niel ont été invitées à s’exprimer.

Créer son entreprise aujourd’hui demande moins d’investissement qu’hier

Fort de son expérience et de ses succès, Xavier Niel commence par rappeler que lorsqu’il s’est lancé l’environnement était bien différent d’aujourd’hui. Il fallait investir massivement pour créer sa propre société. Désormais avec l’explosion du numérique “le coût de la création n’excède pas quelques dizaines de milliers d’euros”. Devenir entrepreneur à l’heure du numérique requiert beaucoup moins d’argent et donc devient accessible à un plus grand nombre de personnes à commencer par les jeunes. Et dès lors qu’un jeune se dit qu’il peut le faire, qu’il peut être créateur d’entreprise, “quelque chose de très profond se met à bouger dans la société”. C’est ce mouvement qu’il faut soutenir et porter car l’économie numérique est un formidable vivier d’emplois pour l’avenir. “Si nous réussissons à élever la part du numérique dans notre économie, le chômage disparaîtra”.

Les clés des succès de demain : Formation, financement, accélération 

Mais encore faut-il que soient reconnus cette volonté et ce courage dont font preuve les jeunes d’aujourd’hui. Il faut changer les mentalités. Ce qu’il faut voir dans l’exemple d’un jeune de banlieue qui devient chauffeur Uber, n’est pas le fait que “sa production de valeur ajoutée est assez faible pour lui-même et pour la société”, mais bien qu’il porte en lui le courage de l’entrepreneur, qu’il est un entrepreneur en devenir. Dès lors la question à se poser est plutôt “comment le pousser et lui permettre de créer plus valeur ?” Pour y répondre il faut créer un environnement en France qui permette de découvrir les jeunes entrepreneurs, leur donner envie et les aider. Cela passe par trois points essentiels que Xavier Niel a, lui-même, mis en oeuvre : la formation, le financement et l’accélération (école 42, Kima Venture et Station F). 

En résumé : “Si les start-up qui se lancent aujourd’hui en France créent des emplois en France demain , ce ne sera pas un monde idyllique . Mais on reviendra au plein emploi et on aura relancé l’ascenseur social ...

source : Forbes France

COMMENTAIRES DES LECTEURS (36)
Afficher les 30 premiers commentaires...
Posté le 10 octobre 2017 à 11h11

j'aime beaucoup Xavier Niel, mais pour une fois, je ne suis pas du tout d'accord avec lui.

Nos sociétés modernes sont à un tournant, tournant engendré par 2 évolutions technologiques majeures:

- le développement de l'intelligence artificielle... qui sort seulement maintenant des labos pour trouver ses premières applications commerciales/industrielles. A l'origine du développement de l'IA: LE NUMERIQUE, si cher à Xavier Niel

- la démocratisation de la robotisation. ça fait longtemps que les usines sont équipées de robots, mais jusqu'à présent, les robots coutaient cher, étaient encombrants et un peu empotés : leur usage se limitait à l'industrie. On a perdu des millions d'emplois d'ouvriers, mais on a pu développer les services, ce qui a limité la casse bien que le chômage augmente quand même. Aujourd'hui, la robotisation commence à se développer dans le domaine des services, et même de la production agricole...bref, elle sera bientôt partout

Le bilan de ces deux révolutions technologiques majeures sera inévitablement la perte d'une quantité incommensurable d'emplois

On remplacera des centaines de millions d'emplois de tous niveaux de qualification par un poignée d'emplois de superspécialistes hypercompétents, hypermotivés et hyperpayés... mais le plus gros risque est que comme le développement de l'IA requiert des moyens R&D considérables, seule une poignée de très grosses multinationales  (les GAFAs) va cannibaliser toute l'économie touchée par développements, ce qui leur conférera un pouvoir exorbitant, bien supérieur à celui des états... c'est un risque absolument majeur pour nos sociétés... et on y va tout droit.

Posté le 10 octobre 2017 à 12h40
taduarial a écrit
Pour moi le numérique est capable de faire disparaitre l'homme On verra qui a raison mon cher Xavier ;)

Virtuellement? +1 tongue-out

Posté le 11 octobre 2017 à 14h00
tower41000 a écrit
SFP69 a écrit Hamrad a écrit "Fort de son expérience et de ses succès, Xavier Niel commence par rappeler que lorsqu’il s’est lancé l’environnement était bien différent d’aujourd’hui. Il fallait investir massivement pour créer sa propre société." Merci qui ? Merci Papa ? "Désormais avec l’explosion du numérique “le coût de la création n’excède pas quelques dizaines de milliers d’euros”. Devenir entrepreneur à l’heure du numérique requiert beaucoup moins d’argent et donc devient accessible à un plus grand nombre de personnes à commencer par les jeunes." quelques dizaines de milliers d'Euros ? A partir d'une dizaine c'est bon ?Hep ! les jeunes si vous avez 10 000 € en poche plutôt que d'aller au cinéma montez votre Start Up C'est tellement facile d'avoir 10 k€ en poche Là ou tu te marre le plus c'est : 10000, ok mais après.... La location des locaux, l'assurance, tout l'équipement etc etc et tu n'est pas tout seul dans ta boîte. Tu payes tes potes avec quoi ? Avec 10000 boules tu va pas loin. Monter une boîte c'est mini 100000 aujourd'hui et tu as intérêt à te bouger le luc pour rembourser tes emprunts familiaux et bancaire. Là, on dirait genre le capital de 1000€ de plusieurs mini structures qui suffit pour débuter et qui pour les novice passe pour les billes qu'à mis l'entrepreneur au démarrage de sa boîte Heu, il a déjà monter une boîte le mec ?  Nan, parce je pense qu'il a jamais monter un dossier et qu'il joue celui qui est partis de zéro et donne des leçons aux branleurs alors qu'il est juste le patron d'une boîte montée par d'autre et qu'il a été désigné comme tel lors de l'écriture des statuts. Ça tout le monde peut le faire, Martin Bouygues en est un bon exemple, heureusement que papa était le patron fondateur hein... mmm tu connais le parcours de Niel?  on dirait pas...

Oh oui, trop bien même.

Les apparences sont souvent trompeuses cher Tower41000.

Soit moins dans le fanatisme et plus dans la raison.

Tu va voir, c'est salvateur.

Premium

taduarial
Envoyer message
 
8600 points
Posté le 11 octobre 2017 à 19h57

un bon reportage ce soir sur France 5: la fin du travail... à voir M. Niel!


reno69
Envoyer message
 
18889 points
Posté le 15 octobre 2017 à 00h50
taduarial a écrit
Pour moi le numérique est capable de faire disparaitre l'homme On verra qui a raison mon cher Xavier ;)

  Bonjour, taduarial on peu ne pas aimer le numérique ou craindre ses effets, mais je pense personnellement que rien ne pourra faire disparaitre l'homme, même pas l'homme lui même !!!

  Un pays peu disparaitre, une civilisation aussi etc mais l'homme sera toujours là même dans les pires scénarios de catastrophes, jamais personne n'a imaginé la disparition de l'homme, il l'on peut être imaginé quittant provisoirement la terre à bord de vaisseaux spatiaux mais il y a toujours des survivants, il ne faut pas désespérer de la race humaine, certes ils font des choses graves, mais trouvent toujours une issue ...

  J'imagine que seule l'intervention de Dieu pourrait changer le cours des choses de façon radicale, mais là c'est une question de croyance ou pas !!! mais pas l'homme, et malgré toute mon imagination je ne vois pas les robots dominer l'homme ses capacités d'adaptation sont vraiment incroyables ... à méditer.

@+

wink

Premium

taduarial
Envoyer message
 
8600 points
Posté le 15 octobre 2017 à 09h17
reno69 a écrit
taduarial a écrit Pour moi le numérique est capable de faire disparaitre l'homme On verra qui a raison mon cher Xavier ;)   Bonjour, taduarial on peu ne pas aimer le numérique ou craindre ses effets, mais je pense personnellement que rien ne pourra faire disparaitre l'homme, même pas l'homme lui même !!!   Un pays peu disparaitre, une civilisation aussi etc mais l'homme sera toujours là même dans les pires scénarios de catastrophes, jamais personne n'a imaginé la disparition de l'homme, il l'on peut être imaginé quittant provisoirement la terre à bord de vaisseaux spatiaux mais il y a toujours des survivants, il ne faut pas désespérer de la race humaine, certes ils font des choses graves, mais trouvent toujours une issue ...   J'imagine que seule l'intervention de Dieu pourrait changer le cours des choses de façon radicale, mais là c'est une question de croyance ou pas !!! mais pas l'homme, et malgré toute mon imagination je ne vois pas les robots dominer l'homme ses capacités d'adaptation sont vraiment incroyables ... à méditer. @+

Oui Reno, attention à ne pas le prendre au pied de la lettre. L'homme dans sa forme actuelle ;)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).