La "main tendue" d’Altice à Orange pour fibrer la France d’ici 2022

Interviewé ce week-end par la cofondatrice de Wipplay dans le cadre de la « Relève » qui a permis à 200 personnalités de devenir rédacteur d’un jour dans les Echos, Michel Combes, PDG de SFR est revenu sur le plan de l’opérateur de fibrer la France seul d’ici 2025 sans argent public. J-15 avant l’annonce du budget et de la stratégie de financement du projet.

A t-il suffi d’offrir un jeu de poker à Michel Combes pour l’amener à prouver que les plans de SFR ne riment pas avec un simple coup de bluff. Si le gouvernement doute de la capacité de SFR de fibrer toute la France sans subvention publique, Michel Combes répond qu’Altice « installe 1,5 million de nouvelles prises par an et nous accélérons depuis début septembre. D’ici l’an prochain, nous serons en capacité d’en installer 2,5 millions ! Avec le rachat de sociétés techniques de développement et la création de nouvelles entreprises, nous avons la capacité humaine, technique et industrielle de le faire ». Si SFR ne veut « plus payer ni les 800 millions de redevance que nous versons à Orange, ni, à l’avenir, des sociétés créées ex nihilo qui profitent des subventions publiques pour fibrer et recevoir, ensuite, un péage », martèle Michel Combes, son projet n’en est pas moins fédérateur. A ses dires, celui-ci devrait « réconcilier les territoires et les opérateurs » mais SFR devra avoir accès à certaines infrastructures. A l’éternelle question du financement alors qu’Altice est endetté et procède à des refinancements de ses dettes, son directeur général le promet, « l’intégralité » du programme de fibrage de la France par SFR « sera financé ». Réponse donc dans quinze jours avec l’annonce annonce du budget et de la stratégie de financement du projet.

S’agissant des délais, Michel Combes confie que SFR peut réussir à fibrer la France avant 2025 en solo. Pour autant, une France fibrée en 2022, c’est faisable « si nous avançons main dans la main avec Orange», confesse t-il. Pour ce faire et sans surprise, SFR demande à ce que de nouvelles négociations soient ouvertes sur un « modèle équilibré de répartition des zones à fibrer sur le territoire entre Orange et SFR ». Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué pour le patron de SFR dont la marche à suivre est la suivante : Altice donnera accès à son réseau aux autres opérateurs, «sous le contrôle de l’Arcep ». La « transparence » devra être de mise, de toute manière les pouvoirs publics se doivent de piloter cet enjeu, estime t-il.

COMMENTAIRES DES LECTEURS (26)
Afficher les 20 premiers commentaires...
Posté le 10 octobre 2017 à 10h52
seb7426 a écrit
a bientôt 80€ l'abonnement fixe ils vont en avoir des sousous pour financer la fibre 

Parlerais-tu de la future V7 ?

Mon abo adsl Free : 39,99 pour l'instant

Mon abo SFR fibre Power : 29,99 à vie

Posté le 10 octobre 2017 à 10h59
jinge333 a écrit
dparmen1 a écrit Un début de stratégie apparait: "On va vous montrer noir sur blanc qu'Orange et les opérateurs des RIP s'en mettent plein les fouilles en entubant tout le monde joyeusement. Après, on renégocie." Ca c'est bien vrai :) Et ça me fait bien plaisir que ça sorte! Faut pas déconner, facturer à 16€/mois un service de fibre optique alors qu'il est en partie subventionné et qu'il ne coûte pas plus cher que le réseau existant qui est déjà surfacturé, c'est abusé. Malheureusement l'Etat n'a pas le courage de dire "on prend les choses en main et on finance ça nous même, puis on prend un loyer". C'est ce qui serait pourtant le mieux pour notre pouvoir d'achat et probablement même nos impôts. Tout ce que je regrete avec SFR, c'est que la boite ne soit plus française...

Malheureusement, tout le monde est contre le service public sauf ..... quand il en a besoin !!!!

Posté le 10 octobre 2017 à 12h02
In the box a écrit
En gros ils vont faire comme tous les autres opérateurs : co-investir avec Orange. C'est à dire filer du blé à Orange pour faire le boulot ! Bah oui, comme le fait Free sur le réseau Orange [...] Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans le fait de co-investir car cela fait faire d'énormes économies d'infrastructure. [...]

C'est déjà le cas, Orange, Free et à minima Bouygues co-investissent déjà et utilisent aussi les RIP quand il y en a. Il ne manquait que SFR jusqu'à maintenant. Ce qui est drôle, c'est que SFR (qui était complètement en pause jusqu'ici) avait annoncé en juillet qu'il allait faire ce que tous les autres sont en train de faire, mais tout seul et en quelques années. Maintenant, le discours change un peu, SFR dit prévoir de co-investir avec Orange (c'est le premier désaveu par rapport au discours de juillet).

Et j'annonce en avant première la prochaine déclaration de SFR "nous avons découvert l'existence de RIP, grâce à ces réseaux existants, SFR espère gagner du temps pour son déploiement de qualité, tout à moindre coût. (Cette expérience unique explique l'augmentation qui interviendra lors de votre prochaine facture ;) )".

Posté le 10 octobre 2017 à 16h18
Eudilien a écrit
In the box a écrit En gros ils vont faire comme tous les autres opérateurs : co-investir avec Orange. C'est à dire filer du blé à Orange pour faire le boulot ! Je n'ai jamais écrit ça !!!!!
Bah oui, comme le fait Free sur le réseau Orange [...] Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans le fait de co-investir car cela fait faire d'énormes économies d'infrastructure. [...]
C'est déjà le cas, Orange, Free et à minima Bouygues co-investissent déjà et utilisent aussi les RIP quand il y en a. Il ne manquait que SFR jusqu'à maintenant. Ce qui est drôle, c'est que SFR (qui était complètement en pause jusqu'ici) avait annoncé en juillet qu'il allait faire ce que tous les autres sont en train de faire, mais tout seul et en quelques années. Maintenant, le discours change un peu, SFR dit prévoir de co-investir avec Orange (c'est le premier désaveu par rapport au discours de juillet). Et j'annonce en avant première la prochaine déclaration de SFR "nous avons découvert l'existence de RIP, grâce à ces réseaux existants, SFR espère gagner du temps pour son déploiement de qualité, tout à moindre coût. (Cette expérience unique explique l'augmentation qui interviendra lors de votre prochaine facture ;) )".

Faux, archi faux, SFR fait du FTTH depuis longtemps et n'a ralenti que le temps de l’absorption par Numéricâble.

Comment expliques-tu que mon FTTH SFR, entièrement construit par SFR, que j'ai depuis 3 ans soit co-financé Orange si, comme tu l'affirmes, SFR ne co-investit pas ?

C'est par ailleurs Orange qui refuse de co-investir plus car ils tentent de reprendre leur hégémonie sur cette infrastructure comme ils l'ont sur le cuivre et c'est ce contre quoi se bat bec et ongles SFR mais qu'encourage Free qui est tombé en amours avec Orange.

Par contre, toujours pas de Free dessus et ce n'est pas près de changer tant qu'ils ne signent pas d'accord avec SFR et mon abo Free ADSL semble condamné à durer encore longtemps.

Avec les augmentations de facture habituelles tandis que mon abo SFR est fixe A VIE.

Posté le 10 octobre 2017 à 16h28
In the box a écrit
jinge333 a écrit dparmen1 a écrit Un début de stratégie apparait: "On va vous montrer noir sur blanc qu'Orange et les opérateurs des RIP s'en mettent plein les fouilles en entubant tout le monde joyeusement. Après, on renégocie." Ca c'est bien vrai :) Et ça me fait bien plaisir que ça sorte! Faut pas déconner, facturer à 16€/mois un service de fibre optique alors qu'il est en partie subventionné et qu'il ne coûte pas plus cher que le réseau existant qui est déjà surfacturé, c'est abusé. Malheureusement l'Etat n'a pas le courage de dire "on prend les choses en main et on finance ça nous même, puis on prend un loyer". C'est ce qui serait pourtant le mieux pour notre pouvoir d'achat et probablement même nos impôts. Tout ce que je regrete avec SFR, c'est que la boite ne soit plus française... Malheureusement, tout le monde est contre le service public sauf ..... quand il en a besoin !!!!

Moui, mais même là ça n'est juste une histoire de service public puisque l'opération peut être rentable pour l'Etat, donc autofinancée... 

On a 2000 milliards de dette, on pourrait faire un emprunt auto-remboursé sur 20 ans de 20 milliards pour financer cette histoire et regler les questions une bonne fois pour toutes... Ca embeterait un peu Orange, mais ils s'adapteraient sans soucis avec leurs nouveaux métiers.


reno69
Envoyer message
 
18889 points
Posté le 16 octobre 2017 à 01h18

  Bonjour, beaucoup de discutions sur les intensions mais ce qu’il faut ce n’est pas des poroles mais des actes !!!

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).