Canal+ : vers une nouvelle perte d’un demi-million d’abonnés en 2017 ?

 

Alors que Canal+ table sur un gain de 100 000 abonnés en 2017, Télérama révèle que le groupe pourrait perdre quasiment autant d’abonnés qu’en 2016, soit environ 500 000.

Les sons de cloche divergent apparemment chez Canal+, les méthodes de calcul aussi. Quant au fossé entre chiffres placardés en interne et dans les médias, il semblerait bien large. Aujourd’hui, le journaliste Richard Sénéjoux n’y va pas de main morte dans un dossier publié dans Téléréma, intitulé sobrement et en capitales d’imprimerie tape à l’oeil : CANAL. Ce dernier revient notamment sur le mouvement de grève qui frappe le groupe et dénonce « sa liberté de ton disparue », « ses abonnés amers », sans oublier de tirer à boulets rouges sur Vincent Bolloré qui en deux ans « a torpillé l’esprit Canal ». Le budget « fondu » de la chaîne cryptée n’est pas en reste ainsi que le flou constaté autour des annonces du groupe sur sa soit-disant reconquête des abonnés. Et c’est là que le bât blesse. D’après un document confidentiel que s’est procuré Télérama, « de janvier à avril, Canal+ a perdu 154 000 abonnés. Selon un point effectué pendant le comité d’entreprise le 31 août, on en serait à moins 257 000 fin juillet. Si cette tendance se confirme, on approcherait les 500 000 sur l’ensemble de 2017. » Si c’était le cas, le Groupe Canal+ ferait comme en 2016 où ce dernier a perdu 492 000 abonnés.

Alarmantes et accablantes, ces révélations sont néanmoins diamétralement opposées à celles de Frank Cadoret directeur de la distribution du groupe qui a annoncé dans les lignes du Figaro le mois dernier que Canal+ va regagner environ 100 000 clients au global en 2017 après une perte de 20 000 clients au premier trimestre 2017. Sur le troisième trimestre bouclé fin septembre, Frank Cadoret parle même d’une croissance nette de 50 000 abonnés , « grâce notamment à une actualité sportive exceptionnelle et une plus grande satisfaction des programmes en général » et du rendement de son bouquet de chaînes thématiques chez Free, Orange et Bouygues Telecom. S’agissant du quatrième trimestre, il sera « encore meilleur », a t-il ajouté.

Mais de quel type d’abonnés parle t-on pour passer d’un gain à une perte considérable en un clin d’oeil ? : « D’abonnés à la chaîne premium et ses déclinaisons qui paient plein pot (40 euros par mois), des nouveaux arrivants qui déboursent parfois moitié moins, ceux qui reçoivent le bouquet de chaînes thématiques maison quasi gratuitement sur Free ou sur Orange, les abonnés en Afrique, au Vietnam ? Bref, les «abonnés » ne se valent pas tous», s’interroge enfin l’hebdomadaire. 

 

Source : Télérama

COMMENTAIRES DES LECTEURS (60)
Afficher les 54 premiers commentaires...
Posté le 05 octobre 2017 à 13h10
OldNick a écrit
Comme Titoune68, je m'occupe d'une personne âgée (90 ans !) dans mon immeuble qui souhaitait communiquer avec ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfant,etc ... - je lui ai donc fait souscrire à un abonnement Freebox Revolution + Free Mobile ... elle en est ravie et manipule Skype et FaceTime comme une ado !!! Bref ....depuis quelques jours elle déchante ... elle s'est vu débiter de son compte en banque la somme de 84,90 € de la part de Canal+/CanalSat#info ....alors qu'elle m'assure ne rien avoir souscrit !!! Comment est-ce possible ? Elle n'a rien signé !!! Aurait-elle pu  le faire maladroitement via la télécommande de la Freebox en regardant la télé ? Comment se fait-il que Canal connaisse ses coordonnées bancaires et puisse ponctionner son compte en banque son autorisation de sa part ? Si c'est Free qui les a transmis à Canal, Free a-t'il le droit de les communiquer à ses partenaires ? Bref ... j'ai besoin de votre coup de main ...que dois-je faire ? Par avance un grand merci !

Bonjour,

S'il n'y a aucun contrat signé, alors il faut bloquer les prélèvements et contacter le médiateur canal+

Médiateur Responsable du dialogue clients Groupe Canal+
TSA 56718 - 95905 CERGY-PONTOISE CEDEX 9

Ou juste faire jouer le délai de rétractation de 14 jours (si c'est encore dans le délai), en l'envoyant par courrier.

Il y a plusieurs signalement sur la communauté d'entraide, de "souscription depuis la box" (d'après les retours de "conseillers Canal", ou plutôt des prestataires à l'étranger).
Le problème, c'est que ça ne devrait pas être aussi simple de souscrire depuis une box (il y a une absence de code achat/parental à renseigner à priori), et Canal le sait bien (donc généralement, les responsables du services client annulent ces abonnements non désirés).

Posté le 05 octobre 2017 à 13h58

Merci infiniment clemand ! Je vais de ce pas écrire au médiateur Canal+ ...

Posté le 05 octobre 2017 à 17h48
stbad a écrit
More for less Si il mettait la totalité des chaines à 10€, tous les foyers s'abonnerai et cela endiguerai le piratage. La pub pourrait augmenter etc...
Tu n'as  pas d'autres idées la pub il y en a assez alors augmenter..et qui paiera l'augmentation de la pub: le con...sommateur donc nous au lieu d'avoir 1000chaînes si nous en n'avions "que 500" mais correctes et des tarifs d'abonnement aussi correctes

 

Posté le 05 octobre 2017 à 17h53

Augmenter la pub... et qui paiera cette augmentation ? le con..sommateur diminuer le nombre de chaînes pour en avoir plus de "correctes serait une autre solution

Posté le 05 octobre 2017 à 17h55

Augmenter les pubs? et qui paiera cette augmentation: le con...somatteur donc nous tous diminuons le nombre de chaînes pour en avoir de qualité meilleur oui.

Posté le 08 octobre 2017 à 12h30

Salut 

Manipulation de chiffre 

Car ce qu' ils perdent en France est largement compensé!!!! il gagne le  double en afrique en abonné

Il raconte ce qu' ils veulent !!!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).