Les opérateurs télécoms investissent de plus en plus dans les start-ups

 
Selon une étude dévoilée hier par les analystes de Raymond James et relayée par L’Agefi, plusieurs centaines de prises de participations ont été réalisées par les opérateurs télécoms eux-mêmes ou par les structures d’investissement leur appartenant. Ces derniers mettant de plus en plus la main au portefeuille.
 
Ne pas laisser une innovation leur filer entre les doigts, anticiper les futures tendances ou ne pas se laisser devancer à chaque fois par les Gafa, les raisons pour lesquelles les opérateurs télécoms européens multiplient les investissements sont aujourd’hui multiples.

En France, si Iliad ne dispose pas d’un dispositif de capital-investissement d’entreprise (corporate venture), il peut profiter de Kima Ventures, le business angel de Xavier Niel qui investit à tour de bras. Orange, quant à lui, est très dynamique et décuple ses initiatives envers les start-ups. Ainsi le budget d’Orange Digital Investment à ses débuts en 2015 était de 20 millions, à terme, il sera de 100 millions d’euros, projette Raymond James. En juin dernier, l’opérateur historique a lancé une nouvelle initiative ciblée d’investissement de 50 millions d’euros dédiée aux start-up en Afrique. L’objectif est de cibler les start-ups proposant des réponses aux enjeux fondamentaux de l’Afrique tout en faisant levier sur les atouts de l’opérateur sur le continent. 

SFR Développement, le fonds de l’opérateur au carré rouge investit de son côté depuis 2006 dans des jeunes sociétés innovantes en phase « early stage », opérant dans des domaines liés à la téléphonie, internet, la communication, la distribution, la santé, les nouveaux contenus... 

Bouygues Telecom Initiatives propose quant à lui à des startups innovantes une première référence, à savoir l’expertise de Bouygues Telecom et des moyens financiers pour accélérer leur lancement sur le marché. C’est à la fois une structure d’accompagnement et d’investissement. ekWateur, le premier fournisseur d’énergie collaboratif, a d’ailleurs annoncé avoir levé 2 millions d’euros auprès de trois grands investisseurs français en début d’année : Aster, BNP Paribas Développement et Bouygues Telecom Initiatives. Au niveau européen, c’est Deutsche Telekom qui alloue le budget le plus important (500 millions d’euros).

 
 

Publié le 03 octobre 2017 à 09h51 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
Soyez le premier à laisser un commentaire !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).