Plan THD : l’AVICCA est fermement opposée à SFR et son projet de fibrer la France seul

Alors que le gouvernement doit dévoiler sa feuille route ce mois-ci sur le Très Haut Débit et le mobile, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel estime que « se fier aux seules annonces d’acteurs privés compromettrait gravement l’atteinte des objectifs fixés ». Celle-ci a donc remis 43 propositions d’actions au gouvernement à la demande de Julien Denormandie, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des territoires. 

Parmi ses principales préconisations sur le plan THD, figure en première ligne, l’importance de « signifier aux opérateurs privés qu’ils franchiraient une ligne rouge en dupliquant des réseaux FttH et en déstabilisation des projets et RIP FttH. » Est donc visé directement, SFR et son projet de fibrer la France seul et sans argent public, par le déploiement de son propre réseau FTTH là où Orange ou des RIP sont déjà présents ou à pied d’œuvre.

D’autres propositions concernent la mise « sous surveillance rapprochée des opérations pouvant amener à doublonner la boucle locale fibre (écrémage FttH, réaménagement de réseau cuivre en zone de déploiement fibre… )», ou encore la contribution « à la transparence sur les déploiements en publiant en open data les données géolocalisées sur les prises raccordables et les prévisions d’extension.»

Pour l’association d’élus, si le FttH doit débarquer «dans des zones connues en 2022/2023», il ne serait pas judicieux d’y investir tête baissée dans des technologies alternatives comme la 4G fixe, «d’autant plus que les zones à mauvais débit font partie des priorités de déploiement dans les contrats des collectivités.» Selon l’AVICCA, le cadre actuel commence enfin à fonctionner, «avec une accélération des investissements tant dans la zone AMII que hors AMII, qu’il importe de conforter». Par conséquent, «un bouleversement des règles engendrerait un attentisme des acteurs contraire aux objectifs publics : un big bang du Très haut débit aurait toutes les chances de se transformer en big crunch. »
 
Faisant encore une fois écho à SFR, l’intéressée estime que « le risque principal, peut-être recherché par des annonces intempestives récentes, serait de déstabiliser les financeurs qui étaient rassurés par la cohérence du schéma et la non-duplication de la boucle locale dans un cadre régulé.»

S’agissant des investissements, l’AVICCA milite enfin pour qu’une discussion avec la Commission européenne soit engagée «sur la protection des investissements publics et des investissements privés qui les accompagnent en vue de réaliser des objectifs d’intérêt général comme celui de la Société du Gigabit.»

Publié le 05 septembre 2017 à 16h44 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (11)
Posté le 05 septembre 2017 à 17h00

Et bla bla et bla bla.

Posté le 05 septembre 2017 à 17h15

En même temps ils se dépêcheraient un peu, et les tarifs prévus seraient moins élevés, il y aurait moins de soucis.

Ce qu'il faudrait c'est que SFR ait obligation d'accueil en dégroupage lorsqu'il est le seul a avoir déployé.

De toutes façons il n'y a qu'à sortir 4-5 milliards par l'Etat pour fibrer, sur 30 milliards de déficit on est plus à ça près et ça serait un investissement rentable.

Posté le 05 septembre 2017 à 18h50

Fibrer la France seule .On aurait une répétions d'antécédents similaire au problème des Hauts de Seine ;avec pour responsable JAMAIS SFR !!!!

Posté le 05 septembre 2017 à 19h22

les zones à mauvais debit sont prioritaires ???? mais c'est du foutage de gueule......

Posté le 05 septembre 2017 à 20h45
sicoreme a écrit
Fibrer la France seule .On aurait une répétions d'antécédents similaire au problème des Hauts de Seine ;avec pour responsable JAMAIS SFR !!!!

+1

il a été viré des Hauts de Seine, et il s'accroche encore tongue-out

Posté le 05 septembre 2017 à 22h09
Rolandin a écrit
sicoreme a écrit Fibrer la France seule .On aurait une répétions d'antécédents similaire au problème des Hauts de Seine ;avec pour responsable JAMAIS SFR !!!! +1 il a été viré des Hauts de Seine, et il s'accroche encore

+2 les mecs doutent de rien foot-in-mouth

Posté le 05 septembre 2017 à 23h12
babar39 a écrit
les zones à mauvais debit sont prioritaires ???? mais c'est du foutage de gueule......

De qui et de quoi parle-t-on?
Si c'est de SFR, les zones à mauvais débit sont effectivement le cadet de leur soucis.
Si c'est des RIP et autres émanations des collectivités, le souci d'arroser en priorité les zones les plus mal desservies est une réalité. Et on peut remarquer que certains opérateurs ont complètement adhéré au mouvement.
On ne parlera pas d'Orange, mais bien de Free qui dans pas mal de départements a parfaitement intégré les opérations de montée en débit. Dans le mien par exemple, Free a installé des équipements dans des armoires de montée en débit sur cuivre de seulement une cinquantaine d'abonnés...
Allez poser la question à SFR et BT...
Et quand j'entends certains prétendre que la montée en débit sur cuivre est une "fumisterie", je conseille aux "zozos" qui prétendent cela d'aller voir les patelins où il y avait jusqu'à il y a quelques mois zéro internet, et que du jour au lendemain, avec une armoire au centre du patelin et la longueur des lignes ne dépassant pas 500m, les habitants ont pu enfin s'abonner auprès des opérateurs présent avec des débits entre 50 et 100mégas, avec 5 à 30mégas à la remontée...
Du jour au lendemain, changement de siècle, avec le triple-play souvent avec en prime des opérations de résorption de zones blanche 3G... De ce côté, les collectivités territoriales ont mis du temps avant de se lancer, mais désormais, le mouvement est lancé, et ce n'est pas les conducteurs de l'ambulance SFR qui viendront y mettre la grouille!

Posté le 06 septembre 2017 à 08h41

Des rapports inutiles, des commissions bidons, du blabla... Nous on veut du résultats !


gdnico
Envoyer message
 
1103 points
Posté le 06 septembre 2017 à 09h19

Si SFR veux fibrer toute la france sans argent publique, pouquoi les en empêcher ?

A la base free avait dis la même chose (au tour de 2007 si mes souvenirs sont bon), mais a vite changer d'avis. Si free avait tenu parole la france serait deja entièrement fibré.

Posté le 06 septembre 2017 à 10h21

Il fallait que l'état fibre tout seul tout le territoire (comme il l'a déjà fait pour le cuivre) puis loue son réseau à qui en veut. Mais puisqu'il a voulu que le privé fasse le boulot à sa place, il ne faut pas s'étonner qu'un opérateur privé veuille sont propre réseau sans dépendre des autres.

Posté le 06 septembre 2017 à 12h36

Ce qui serait plus simple c'est de lancer une Box 4G illimitée pour tout le monde (peu importe la zone) avec un boitier qui se connecte sur la ou les TV...

Du THD pas trop cher par rapport à la solution de percer les rues, routes.. de tout le pays.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).