Free se reprend en juillet sur le déploiement de la 4G, SFR a été le plus actif et passe devant Orange

L’ANFR vient de publier les chiffres de déploiement des réseaux mobiles au 1er août 2017. A cette date 36 332 sites sont autorisés, dont 31 898 en service, pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Au mois de juillet, les autorisations et mises en service de sites 4G ont poursuivi leur progression, légèrement moins soutenues que le mois précédent, les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 1 % (2,2 % pour juin 2017) et les mises en service de sites 4G ont augmenté de 1,3 % (3,4 % le mois dernier).   

Au mois de juillet, c’est SFR qui a été le plus actif sur le déploiement de sites 4G avec 346 sites supplémentaires. L’opérateur au carré rouge est suivi par Bouygues Telecom avec 267 nouveaux sites. Suivent ensuite Free avec 231 sites 4G et enfin Orange avec 196 nouveaux sites. 

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit : 

  1. Bouygues Telecom (13 202 sites, + 267 en juillet) ;
  2. SFR (12 569 sites, + 346 en juillet) ;
  3. Orange (12 500 sites, + 196 en juillet) ;
  4. Free Mobile (8 583 sites, + 231 en juillet).

Autre constatation, SFR passe devant Orange en termes de sites 4G mis en service en métropole.

Cliquez pour agrandir

Focus sur le déploiement 4G de Free

En juillet, Free Mobile a appuyé sur l’accélérateur en déployant 231 sites 4G (contre 78 le mois dernier). L’opérateur a continué le déploiement des antennes 1800 MHz avec 422 antennes supplémentaires activées durant le mois dernier (6159 au total) et 264 supplémentaires autorisées. Free a par contre été plus actif sur le déploiement d’antennes 700MHz, avec 58 antennes supplémentaires qui ont été activées et 71 autorisés, pour un total de 828. En juillet, c’est le seul opérateur à avoir déployé ces fréquences (Bouygues Telecom n’en a activé aucune).

 Le déploiement des fréquences 1800MHz et 700MHz permet de disposer de la 4G+ mais également d’étendre la couverture 4G car ce sont des fréquences plus basses que les 2,6GHz que déployait Free au lancement de la 4G.

Variation au cours du mois de juillet

 Cliquez pour agrandir

Déploiement 3G : Free Mobile a augmenté le rythme

Outre la 4G, Free continue à un bon rythme le déploiement de sites 3G, avec 655 sites supplémentaires activés sur le mois de juillet, contre 834 le mois précédant, pour un total de 10 904 sites 3G activés. A noter qu’un grand nombre de ces nouveaux sites sont des sites mutualisés en zones blanches.

A noter que dans la bande 2,1 GHz, après les premières autorisations accordées à Bouygues Telecom le mois dernier, SFR déploie désormais également des sites 4G dans cette bande de fréquences. 

En bande 700 MHz, plus de 1 000 sites 4G sont désormais autorisés à être déployés en Ile-de-France, essentiellement pour Free Mobile.

 

Publié le 01 août 2017 à 12h21 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (20)
Afficher les 14 premiers commentaires...
Posté le 02 août 2017 à 11h01
FrousseTelecom a écrit
En attendant, je ne comprends pas que Free ne coupe pas l’itinérance dans les grandes villes. A moins d'une impossibilité technique, c'est incompréhensible.

Techniquement, c'est possible, encore faut-il que les 2 partenaires soient d'accord. On va dire que la solution retenue était celle qui satisfaisait les 2 parties au moment des négociations.

Posté le 02 août 2017 à 11h12
netos a écrit
Lautre a écrit Apres Freebox Freemobile Freealatraine quand même NiPenseMemePas a écrit On ne rattrape pas 15 ans comme cela Petit exemple (je compare free et Bouygues qui ont grosso modo un nombre de client équivalent). Bouygues a eu sa licence 3G en 2002 et free en 2010 (parution au journal officielles) soit 8 ans d’écart!! 1 janvier 2014 Bouygues avait 8744 antennes 2100 Mhz activés (je ne tiens pas compte du 900 mhz a cause du ran sharing). au 1er août 2017 free avait 8792 antennes 2100 mhz activés. On peut donc conclure que free est passé de 8 ans a 3 ans et demi d’écart sur le déploiement de la 3G, je rappelle que Bouygues avait déjà des sites 2G et free est parti de 0!!! j'appelle pas être a la traîne, c'est juste un déploiement "normale...ment" rapide!!!

Pas tout à fait: bouygues avait 8744 antennes 2100 mais 1800 antennes 900 le tout sur 10528 sites distinct;

Donc pour que free ai une couverture équivalente il faudrait 10528 sites.

Mais oui free déploie vite et au 1er janvier 2018 il aura certainement une couverture équivalente à bouygues du 1er janvier 2014 à l'exception pret qu'il a 3x moins de fréquences en 3G donc les sites sont potentiellement saturés à certains endroits sachant que free refuse de passer au VOLTE alors que apple et quelques autres smartphones la supportent ... qui permettrait de desaturer les sites 3G d'au moins 25-30% et se passer de l'itinérance 3G tout court.

Bref free fait un mauvais calcul en se privant de la VOLTE je penses car ca améliorerait l'expérience utilisateur à coup sure, la 2G étant toujours active pour le reste jusqu'en 2022...


CH56
Envoyer message
 
3473 points
Posté le 02 août 2017 à 13h59
cliclem a écrit
Pas tout à fait: bouygues avait 8744 antennes 2100 mais 1800 antennes 900 le tout sur 10528 sites distinct; Donc pour que free ai une couverture équivalente il faudrait 10528 sites. Mais oui free déploie vite et au 1er janvier 2018 il aura certainement une couverture équivalente à bouygues du 1er janvier 2014 à l'exception pret qu'il a 3x moins de fréquences en 3G donc les sites sont potentiellement saturés à certains endroits sachant que free refuse de passer au VOLTE alors que apple et quelques autres smartphones la supportent ... qui permettrait de desaturer les sites 3G d'au moins 25-30% et se passer de l'itinérance 3G tout court. Bref free fait un mauvais calcul en se privant de la VOLTE je penses car ca améliorerait l'expérience utilisateur à coup sure, la 2G étant toujours active pour le reste jusqu'en 2022...

Bonjour cliclem

Pour avoir aussi une SIM sur le réseau Orange, on peut dire hélas que la VoLTE reste réservée à certains modèles (Iphones récents et Samsung S8) et encore, à condition de les avoir acheté chez eux. Autant dire que dans l'état actuel c'est très marginal et ça ne soulagerait pas grand chose sur les capacités 3G.

Concernant la saturation éventuelle de la 3G Free, elle n'est pas démontrée, et il y a eu des polémiques à ce sujet. Elle est effectivement très limitée par rapport à d'autres opérateurs disposant à la fois de plus de largeur et de plus de densité.  Toutefois, pour les usages voix et SMS c'est bien suffisant, et c'est appuyé sur l'itinérance. A défaut d'avoir acquis un second lot de la 2,1 GHz lors des enchères sur les lots résiduels, Free est condamné à densifier les sites un peu plus.

J'ai beaucoup râlé le mois dernier sur les déploiements insuffisants et sur la mauvaise gestion du retour d'itinérance avec beaucoup de mobiles.

Pour l'itinérance, je n'ai pas encore d'avis et j'ignore si le problème est en cours de correction. Ma principale attente est de toute façon l'arrêt dans de larges zones de l'iti 3G. On n'y est pas.

Pour les activations de nouveaux sites, je reconnais que ce mois-ci Free est plus à la hauteur. J'espère que ce ne sera pas un feu de paille et que ça va continuer jusqu'en décembre. En région parisienne si on veut comparer Free et Bouygues :
Free 900 et 2100 MHz a 1340 sites actifs,
Bouygues en 900 MHz a 1264 sites et en 2100 MHz 1872 sites.

Ce n'est pas si loin, ce serait même proche si la largeur de bande de Free n'était pas limitée. En avril, Free a déployé 8 sites, en mai 14, en juin 12, en juillet 29. Le score de juillet me conviendrait tout a fait s'il est soutenu pendant 1 an, 1800 sites ça deviendrait très raisonnable. Suffisant sans doute pour essayer de virer l'iti 3G sans trop de dégâts.

Posté le 02 août 2017 à 17h57

Pour avoir aussi une SIM sur le réseau Orange, on peut dire hélas que la VoLTE reste réservée à certains modèles (Iphones récents et Samsung S8) et encore, à condition de les avoir acheté chez eux. Autant dire que dans l'état actuel c'est très marginal et ça ne soulagerait pas grand chose sur les capacités 3G.

Dans quelques mois chez SFR, si la phase de test est concluante, ils envisagent un déploiement généralisé, même pour les mobiles nus compatibles (achetés hors boutiques SFR) donc ça va être pareil pour les autres opérateurs...

Posté le 07 août 2017 à 18h12
Bulldozer a écrit
Pour avoir aussi une SIM sur le réseau Orange, on peut dire hélas que la VoLTE reste réservée à certains modèles (Iphones récents et Samsung S8) et encore, à condition de les avoir acheté chez eux. Autant dire que dans l'état actuel c'est très marginal et ça ne soulagerait pas grand chose sur les capacités 3G. Dans quelques mois chez SFR, si la phase de test est concluante, ils envisagent un déploiement généralisé, même pour les mobiles nus compatibles (achetés hors boutiques SFR) donc ça va être pareil pour les autres opérateurs...

La voLTE c'est qu'une question de maj du smartphone pour le client.

Derrière, c'est qu'une infra sip améliorée avec la sim qui sert d'identifiants comme le eap-sim pour freewifi_secure.

Rien de bien compliqué à mettre en oeuvre pour un opérateur mobile qui gère sont réseau mobile de A à Z.

Sauf pour Free évidemment !!! 

Sur ce point là comme sur d'autres : 0 pointé

Posté le 07 août 2017 à 20h59

Si Free stoppe l'itinérance dans les grandes villes, cela permettra de faire de grosses économies, et s'ils investissent ces économies dans le réseau, le déploiement se déroulera à grande vitesse et cela permettrai à mon avis de supprimer totalement l'itinérance à la fin 2018.Mais je crois que l'on parle pour rien dire, on va se taper l'itinérance jusqu'en fin 2020 et connaissant XN, il prolongera le contrat encore quelques années...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).