Free, SFR, Bouygues, Orange : l’Etat demande une accélération dans le déploiement du Très Haut Débit

Le gouvernement a demandé vendredi aux opérateurs télécoms d’accélérer le déploiement des réseaux fixe et mobile en France et de définir une feuille de route détaillée dès septembre.

"Une attention particulière sera également portée à la visibilité et à la prévisibilité des déploiements filaires et mobiles 4G, afin que soit mis en place un observatoire unique de la couverture numérique, actualisé par trimestre", ont souligné dans un communiqué les ministres concernés.

Lors de sa déclaration de politique générale mardi, le Premier ministre, Edouard Philippe, s’est engagé à ce que l’accès au très haut débit soit effectif partout en France dès 2022 et à ce qu’un niveau satisfaisant de couverture mobile soit garanti à chacun.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministère de la Cohésion des territoires, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat en charge du Numérique et Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du Ministère de l’Economie et des Finances ont rencontré vendredi en fin d’après-midi des représentants d’Orange, Bouygues Telecom, Free (Iliad) et SFR à une réunion de travail afin d’évoquer le sujet.

Source : Reuters

COMMENTAIRES DES LECTEURS (28)
Afficher les 22 premiers commentaires...
Posté le 10 juillet 2017 à 18h56
pithois a écrit
            C'est bien gentil tout ceci mais j'ai l'impression que les lecteurs (et peut-être la rédaction) d'UF ne voient pas l’appellation très haut débit de la même façon que le gouvernement et les collectivités.              Dans mon département (le 10), il ne se passe pas une semaine sans voir dans la presse locale que telle ou telle commune bénéficie désormais du très haut débit. Il ne s'agit en aucun cas d'un fibrage jusqu'à l'abonné mais seulement d'un fibrage jusqu'aux sous-répartiteurs afin de permettre à tous les abonnés de bénéficier d'un débit minimum de 8 mégabits permettant de recevoir un flux hd. Pour la fibre jusqu'à l'abonné, prière d'attendre de nombreuses années encore. Je suppose que pour l'Etat et les collectivités, la fibre doit être de l'ultra haut débit...

Qui dit "très haut débit" dit débit supérieur ou égal à 30Mbits...

....et pour la fibre, je suis dans l'Ain qui devait être un département pilote... Quelle escroquerie ! Ça ne me fait même plus rire ....

Alors la fibre dans l'Ain, s'est un peu comme la V7...., à la saint glin-glin... frown

Posté le 10 juillet 2017 à 22h19

Et si l'Etat réduisait les actes administratifs, contraignants et le plus souvent inutiles! ( Vous avez rempli le formulaire 345, oui.. Ok mais avant il faut demander le formulaire vert qui servira à valider le formulaire 95 bis qui vous donnera accès au bureau 36.......)


fab123
Envoyer message
 
3328 points
Posté le 10 juillet 2017 à 22h22
ouaimaibon a écrit
Et si l'Etat réduisait les actes administratifs, contraignants et le plus souvent inutiles! ( Vous avez rempli le formulaire 345, oui.. Ok mais avant il faut demander le formulaire vert qui servira à valider le formulaire 95 bis qui vous donnera accès au bureau 36.......)

https://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY

laughing

Posté le 10 juillet 2017 à 22h49

Ils sont marrants au gouvernement, il fallait prévoir avant ! Ça prend aussi du retard parce que les interlocuteurs qui supervisent ces travaux sont les mêmes partout sur le territoire.

Posté le 10 juillet 2017 à 23h06
fab123 a écrit
https://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY

J'y pensais en écrivant ^^

Posté le 10 juillet 2017 à 23h19
Voila pourquoi ca n'avance pas vite car les pleureuses qui n'investissent pas assez se plaingnent apres
point a écrit
En // Free et Bouygues pleurent à l'ARCEP pour faire ralentir Orange 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).