Kodi, disponible sur Freebox Mini 4K, qui permet l’utilisation de streaming illégal, affirme qu’il ne fera pas la police

Il y a quelques mois, UniversFreebox présentait Kodi un mediacenter disponible sur Freebox Mini 4K. Aujourd’hui le groupe annonce qu’il ne fera pas la police pour son propre logiciel, même après que la Cour de justice de l’UE ait jugé le mois dernier que le streaming pirate est illégal.

« Nous sommes des développeurs et non pas la police, et nous n’avons aucun intérêt à agir en tant que police pour notre propre logiciel » a déclaré Nathan Betzen, gestionnaire de communauté et chef du projet Kodi.

Le lecteur multimédia Kodi en soit n’est pas illégal mais beaucoup d’usagers utilisent des plug-ins tiers et add-ons pour regarder des contenus piratés sur leurs télévisions.

"Pour nous, Kodi est et sera toujours un outil, comme un marteau, et la façon dont vous choisissez d’utiliser cet outil dépend de vous", a déclaré M. Betzen.

Le streaming n’a pas été sujet à des restrictions concernant les droits d’auteur jusqu’à récemment.

Quand un utilisateur regarde quelque chose en streaming, le fichier est stocké temporairement sur son ordinateur et cette copie temporaire est exemptée des lois sur les droits d’auteur.

En avril dernier, la Cour de justice de l’UE a statué que la reproduction provisoire d’un ouvrage protégé par des droits d’auteur n’est pas exonéré de « droit de reproduction ». Le « droit de reproduction » stipule qu’aucune personne autre que le titulaire du droit d’auteur ne peut effectuer de reproductions ou copies du travail.

La décision signifie que toute personne qui diffuse un film ou une émission télévisée illégalement enfreint la loi, exactement comme si elle l’avait téléchargé.

Le tribunal a expliqué que le fait de diffuser ce contenu « affecte négativement l’exploitation normale de ces œuvres et cause un préjudice déraisonnable aux intérêts légitimes des détenteurs de droits d’auteur ». En d’autres termes, les détenteurs de droits d’auteur perdent de l’argent parce que des personnes diffusent du contenu gratuitement en ligne plutôt que de payer leurs abonnements.

La décision est significative parce que cela veut dire que le fait que le streaming génère uniquement des fichiers temporaires n’est plus une défense légitime contre les accusations de violation du droit d’auteur.

Source : mirror.co.uk

COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Posté le 17 mai 2017 à 16h39

Kodi, comme Plex, est particulièrement tranquille sur le sujet à mon avis. Il y a effectivement du partage (parfois monayé) de bibliothèque, mais il y a aussi un usage domestique où on reste dans le partage privé.

Si tout le reste passe par des extensions, c'est comme faire payer VLC pour la lecture de contenus soumis à Copyright...

Posté le 17 mai 2017 à 16h59

Installez VStream !!!! C'est trop cool ?

Posté le 17 mai 2017 à 18h07

Je suggère aux avocats de défendre Kodi en poussant cette logique débile (on n'en attendait pas moins du tribunal) un cran plus loin, ce n'est pas le logiciel qui fait la copie mais le processeur et le contrôleur de disque (ou de mémoire flash) et donc il faut poursuivre les vrais responsables: Intel, Samsung, Apple et autres fondeurs ainsi que Seagate, IBM, etc.

Et puis aussi, le contenu est stocké temporairement (par petits bouts en trames IP, certes, mais au final la totalité de l’œuvre sera copiée) dans chacun des routeurs du réseau, donc poursuivre aussi Cisco, puis tous les opérateurs réseau pour complicité.

Et aussi les fabricants de télé (ce sont des appareils numériques, chaque image est copiée une à une dans la mémoire vidéo).

En cherchant bien on doit pouvoir appliquer la même jurisprudence avec les mêmes motifs à pas mal de gens.

 

 

Posté le 17 mai 2017 à 19h09
charliebrown a écrit
Je suggère aux avocats de défendre Kodi en poussant cette logique débile (on n'en attendait pas moins du tribunal) un cran plus loin, ce n'est pas le logiciel qui fait la copie mais le processeur et le contrôleur de disque (ou de mémoire flash) et donc il faut poursuivre les vrais responsables: Intel, Samsung, Apple et autres fondeurs ainsi que Seagate, IBM, etc. Et puis aussi, le contenu est stocké temporairement (par petits bouts en trames IP, certes, mais au final la totalité de l’œuvre sera copiée) dans chacun des routeurs du réseau, donc poursuivre aussi Cisco, puis tous les opérateurs réseau pour complicité. Et aussi les fabricants de télé (ce sont des appareils numériques, chaque image est copiée une à une dans la mémoire vidéo). En cherchant bien on doit pouvoir appliquer la même jurisprudence avec les mêmes motifs à pas mal de gens.    

Poursuis cette logique débile et tu t'apercevras par toi même qu'ils y ont déjà pensé: ça s'appelle la taxe pour la copie privée, sur tous les supports de stockage, même s'ils sont utilisés pour quelque chose qui n'a rien à voir.

Posté le 17 mai 2017 à 19h30
Odrilow a écrit
Installez VStream !!!! C'est trop cool ?
+ 1 et en Français !!! 

 

Posté le 18 mai 2017 à 00h35

Si on suit la même logique il faut interdire Chrome ou Firefox parce qu'ils permettent aussi de regarder des films en streaming.

Posté le 18 mai 2017 à 08h56

bon ben en fait c est a coté de la plaque. 

un mec en hollande vendait des box pre-paramétrées avec kodi et les addons qui vont bien. un groupe  d ayant droits a demandé a ce qu il cesse ses activités et la cour qui jugeait est montée jusqu a la CJUE pour avoir son avis. 

la cjue a statué que vendre ces box est illégal et que ceux qui achètent ces box le font dans un but bien précis. 

la dessus kodi dit simplement que c est pas leur probleme et que ils n approuvent pas ce que ces boxs font mais qu ils ne feront rien contre parce que c est pas leur boulot. et  qu ils ne veulent pas etre associes aux vendeurs de box preinstallées.

donc en gros ceux qui VENDENT des box preinstallées sont dans l illegalité. et ceux qui ACHETENT ces box le font en connaissance de cause. voila voila. 

le lien vers le resumé de la decision : http://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2017-04/cp170040en.pdf

mais bon quand on prend comme source le mirror, il faut s attendre a pas mal d a peu pres...prenez plutot engadget hein... 

https://www.engadget.com/2017/04/26/eu-court-rules-selling-pre-loaded-pirate-boxes-is-illegal/

 

Posté le 18 mai 2017 à 09h46
julienmartin a écrit
Si on suit la même logique il faut interdire Chrome ou Firefox parce qu'ils permettent aussi de regarder des films en streaming.

Ou carrément les PC puisque la majorité des gens les achètes pour télécharger ^^

Posté le 18 mai 2017 à 11h53

sinon la CJUE n a absolument pas modifié le fait que le DIFFUSEUR est dans l illegalité et que le SPECTATEUR ne risque rien.

elle a simplement specifié que ceux qui vendent des boxs pre installées sont rangés dans la catégorie DIFFUSEURS. 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique