Fibre : L’Autorité de la concurrence et l’ARCEP main dans la main pour élargir les obligations d’Orange aux autres opérateurs

 
L’Autorité de la concurrence dont L’ARCEP avait sollicité l’avis dans le cadre de la procédure d’analyse des marchés de gros du haut-débit et très haut-débit fixe pour la période 2017/2020, partage les conclusions du régulateur et estime que les obligations envisagées visant Orange en tant qu’opérateur d’immeuble doivent être élargies à l’ensemble des opérateurs.
 
Selon l’Autorité le haut débit et le très haut débit ne peuvent encore être considérés comme des marchés différents même s’ils tendent à le devenir dans un futur proche. Pour s’assurer d’une concurrence équitable l’Autorité confirme les conclusions de l’Arcep. Orange pourrait être obligée à faciliter l’accès à ses réseaux mutualisés dans le cadre de l’obligation de non-discrimination qui s’impose à tous les opérateurs d’immeuble et ainsi cesser de favoriser sa filiale commerciale au détriment des autres opérateurs commerciaux sur ce marché.
 
Ces considérations ne concernent pas directement l’abonné mais bien les opérateurs d’immeubles sur les marchés de gros du haut et très haut débit. La concurrence dans la fibre optique pour les entreprises, contrairement au grand public, est largement dominée par Orange en position de quasi monopole et dans une moindre mesure par SFR.
Deux parties sont à distinguer dans le cadre du déploiement de la fibre : la partie horizontale (propre à chaque opérateur, c’est le déploiement dans les rues par exemple) et la partie verticale (qui est mutualisée et correspond à la partie terminale du réseau qui va du point de mutualisation à l’immeuble). C’est sur cette dernière partie où le bât blesse. Orange, l’opérateur qui a déployé le plus de réseaux “verticaux”, pourrait être, c’est le sens de la proposition, forcée à “recourir aux mêmes processus opérationnels et techniques que ceux qu’[elle] met à disposition des opérateurs commerciaux tiers” pour accéder à son réseau en vue de pallier aux difficultés opérationnelles relevées par l’Arcep et dont certains autres opérateurs ont fait part. Mais, l’Autorité va plus loin et tout en remettant à l’Arcep le choix des options envisagées pour faire cesser toute discrimination, elle estime que le cas d’Orange n’est pas un cas particulier et propose d’élargir cette logique à tous les opérateurs : “’ainsi tout biais d’un opérateur d’immeuble en faveur d’un opérateur commercial particulier serait contraire à l’exercice d’une concurrence loyale.”
 

 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (6)
Posté le 10 mai 2017 à 12h36

Enfin à force de crier au retour du monopole je vais m'être fait entendre!
Mais dans combien de temps?
Et Miséricâble dans tout çà? Au-dessus des lois?

Posté le 10 mai 2017 à 12h55
senvedgi a écrit
Enfin à force de crier au retour du monopole je vais m'être fait entendre!Mais dans combien de temps?Et Miséricâble dans tout çà? Au-dessus des lois?

Au lieu de gueuler pour rien (j'avoue, c'est plus facile que se renseigner) le réseau de NC est accessible chez SFR, La Poste & Bouygues. D'autant qu'on parle de FTTH, c'est bien ici qu'on passe notre temps à dire que le câble c'est de la fausse fibre, donc pas concerné.

Posté le 10 mai 2017 à 12h59

comme je le dirais toujours

voir pour certains pas assez 

du moins ceux qui me comprennent 

faire du buzz ou dire quoique ce soit

c'est bien 

mais le faire 

c'est infiniment mieux

nan ????

Posté le 10 mai 2017 à 20h35

Free ne peux accéder aux réseaux existants:

Orange ne veux pas et n'entretient pas le cuivre.

Miséricâble demande un prix astronomique pour poser un modem.

Donc seule la Loi pourra obliger les monopoles à évoluer:2017?Non 1970. 

Posté le 10 mai 2017 à 20h38

- Bonjour messieurs les opérateurs, il faut que vous déployez très rapidement le FTTH.

Quelques mois plus tard...

- Bonjour monsieur Orange, vous allez bien trop vite, vous allez partager tout ce que vous avez fait avec les autres parce que vous avez trop de clients.


reno69
Envoyer message
 
18873 points
Posté le 10 mai 2017 à 23h30

 Bonjour, je pense que l'Arcep à des moyens et c'est son rôle d'éviter que se forment des monopoles, mais coté abonné aucune transparence concernant la fibre optique FTTH.

   Sur ma commune Orange à déployé la fibre optique dans le cadre de convention zone AMII, maintenant apparemment Orange déploie la fibre au plus près des abonnés points de raccordement, nous avons quelques petits immeubles (3 étages) mais c'est essentiellement des maisons individuelles, quelques entreprises, commerces et administrations écoles, mairie, bibliothèque etc.

   Mais il est très difficile de savoir ou cela en est, quels opérateurs en dehors d'Orange seront présent pour fibrer du point de raccordement jusqu'au domicile de l'abonné, auront nous un jours de la transparence sur le déploiement de la fibre avec un peu de visibilité sur la planification et l'avancement de cette fibre que nous attendons avec impatience !!!

https://lafibre.info/rhone-amii/serezin-du-rhone/

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).